FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Narcisse S. Croupton {terminée}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 0:12


Narcisse Stannis Croupton


(Raphaël)▽ Finir tous dans la terre, mon Dieu ! Quelle déconvenue
carte d'identité
Nom : Croupton, un nom difficile à porter semble-t-il dans ce monde encore marqué par le fantôme du Seigneur des Ténèbres. Mais Narcisse est fier de ce qu'il est et de ce que son nom représente. Oui, sa famille est une famille de Mangemort. Et alors ? Cela devrait-il justifier que sa famille en paye encore le prix aujourd'hui ?  Prénom(s) : Narcisse Stannis même si il n'utilise jamais son deuxième prénom. C'est juste un nom comme ça, rajouté au premier et comme le premier lui convient parfaitement pourquoi se fatiguer à utiliser les deux ?  Surnom : Cis', le seul qu'il supporte encore à peu près. Mais seul Oberon et Judah ont le droit ou l'audace de l'appeler ainsi. Pour les autres, il est Narcisse ou Croupton tout simplement. Âge : Vingt-et-un ans Date et Lieu de Naissance :Narcisse est né le cinq juillet  deux-mille-un à Croupton Mansion.  Nationalité : Le jeune homme est gallois de naissance mais il s'en moque un peu. Il n'en éprouve aucune forme de fierté ou de dégoût. Il est né dans un pays, si cela en avait été un autre, cela n'aurait fait aucune différence pour lui. Pureté du sang : Sang-pur évidemment. Un Croupton peut-il réellement être souillé par du sang impur ? Non absolument pas. Année d'étude & Maison : Cis' est en septième année à Serpentard. Maison dont il est très fier. Celle qu'il voulait absolument, celle où il pensait qu'Oberon le rejoindrait. Mais ce ne fut pas le cas malheureusement. Sa joie de rejoindre Poudlard en fut d'ailleurs quelque peu diminuée.  Orientation sexuelle : Hétérosexuel. Le premier qui viendrait sous entendre que Narcisse puisse avoir des penchants autre subirait un sort peut enviable. Il a d'ailleurs une haine farouche à l'égard des homosexuels. Des erreurs de la nature, rien de plus. Aucun d'eux ne mérite de vivre selon lui. Mais sa haine viscérale est peut-être dirigée par autre chose qu'une profonde intolérance. Pourquoi ceux-là auraient-ils le droit de montrer publiquement ce qu'ils ressentent ? Pourquoi personne ne réagit devant ces sangs impurs qui se pervertissent ? Alors que lui, il souffre en silence. Il s'épuise à cacher, à refouler ce que son corps ressent lorsqu'il est près de lui. Cela fait si mal. Mais, ce n'est rien, juste une idée fixe qui finira par disparaître. Une simple déviance sans intérêt, rien de réel.  État civil :  Célibataire même si son père doit très certainement déjà conclure un quelconque accord avec un autre puissant sang-pur. Narcisse s'en moque mais son corps, lui, réagit bizarrement lorsqu'il est en présence de son ami d'enfance. Son meilleur ami, presque un frère. Mais Judah n'est pas son frère. Il n'est pas Oberon. Et puis, il y a Arwen. Mais avec sa demie-soeur bâtarde ce n'est pas ce même sentiment étrange qu'avec Judah. C'est juste pour s'amuser avec Arwen-Lyanna. Elle est son jouet. Elle est à lui, pour toujours. Jusqu'à ce qu'il se lasse mais ce jour n'est pas encore arrivé.

le sorcier en toi
Baguette : Cis' possède une baguette en bois d'If de taille moyenne et rigide. Son cœur est  composé d'un nerf de dragon. Patronus : Les souvenirs heureux ne sont pas abondants dans l'esprit de Narcisse puisqu'il ne ressent rien. Du moins, il s'oblige à ne rien ressentir. Ni joie, ni peine, ni peur. Aucun sentiment n'est admis. La réalisation d'un Patronus est donc relativement difficile pour le jeune homme. Mais lorsque d'aventure, il s'essaye à lancer ce sort complexe, le souvenir qu'il utilise n'est d'ailleurs pas un souvenir, juste un sourire. Le même que le sien, celui qui anticipe une action qui les stimulera. Cela le rend heureux, ce sourire sur le visage de son frère. Et lorsqu'il arrive à se concentrer suffisamment  un loup apparaît vaguement dans la brume argentée qui diffuse de sa baguette.  Épouvantard : La peur la plus grande de Narcisse même si vaniteusement, il vous affirmera qu'il n'en a aucune et sans aucun doute la mort de son frère jumeau. Sans Oberon, la vie n'aurait plus aucun intérêt. Il ne serait plus entier. Une partie de lui même serait détruite et plus rien ne pourrait jamais le satisfaire. Toute raison disparaîtrait à jamais de lui.  Particularité : Il ne possède aucune particularité particulière. Si ce n'est un esprit psychopathe assez avancé. Options choisies & métier envisagé : Le jeune homme n'a aucune idée de ce qu'il veut faire plus tard. Il est encore en phase de réflexion. Il va aller à l'université après Poudlard et ensuite... il avisera.  Il a gardé un nombre de matières plus vaste pour se laisser plus de choix quand à son avenir. Il a donc conservé la Métamorphose, les Sortilèges, les Potions, la Défense contre les forces du mal et l'Arithmancie.  Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Oui, la magie noire lui a été enseigné dès sa plus tendre enfance. Et il faut dire qu'il était demandeur. Une autre sorte de magie beaucoup plus intéressante à ses yeux. Une magie beaucoup plus puissante. Tout ce qu'il aime et connaître des choses que d'autres ignore ne fait que renforcer sa supériorité naturelle. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Narcisse est un pro-ombres depuis le début. Il revendique clairement sa place et n'a pas honte d'être fier de son ascendance sorcière. Il n'apprécie pas que leurs noms soient traînés dans la boue par les enfants des soi-disant vainqueurs. Même si lors des réunions, il préfère rester à l’écart, regarder, écouter, rire aux commentaires de son frère et rabaisser ses camarades à l'occasion.  Que pensez-vous de Kingsley Rosenbach et de l'arrivée des aurors au sein de l'école ? Narcisse n'en pense pas grand chose. Il regarde avec amusement les Aurors essayer de les arrêter mais ce qu'ils ne comprennent pas c'est qu'on ne peut pas les arrêter. Leur mouvement est en marche, il a foi en ce qu'ils réalisent. Et les Aurors ne lui font pas peur. Il est prêt ou du moins, il croit être prêt. Il n'attend que ça, un peu d'action, trouver un peu d'intérêt quelque part et faire parti des Ombres se révèle assez intéressant. Pas suffisamment néanmoins pour qu'il se lasse de la compagnie d'Arwen. Et puis de toute manière, tant qu'Oberon ressentira cette attirance pour elle, il est hors de question qu'il se débarrasse de son jouet. Le sortilège du Ligare Carcerum a été un choc pour beaucoup d'élèves et professeurs... Qu'en est-il pour vous ?Ce sort est la pire chose qui aurait pu lui  arriver. Se retrouver collé à quelqu'un d'autre. Il a difficilement supporté la personne qui lui a été attribué et il a dû se retenir de ne pas lui refaire le portrait plus d'une fois. Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? Narcisse ne ressent aucune inquiétude pour son avenir ni pour sa sécurité ou celle de ses proches. Il fait sans doute preuve d'une trop grande confiance en lui mais honnêtement que peut-il lui arriver ? Tant qu'il est avec Oberon, il est maître de son destin. Il n'a peur de rien et le trio qu'ils forment avec Judah est inébranlable. A partir de là, rien n'est à redouter.  


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Klem Âge : 21 ans Avatar : Tom Sturridge Fréquence de connexion :C'est variable mais j'essaye de faire au moins un post par semaine dans l'idéal, je passe tous les jours. Comment as-tu connu le forum ? Et bien, je recherchais un truc n'ayant aucun rapport avec le Rp et je suis tombée sur vous donc voilà What a FaceCode : Code validé par Sixtouchat. Copyright :
Personnage : [ ] Inventé, [x] Scénario, [ ] Poste Vacant Pseudo et aval du créateur : (cette section ne concerne que les membres ayant choisi un scenario. Une fois que votre fiche est terminée, veuillez contacter le créateur dudit scénario afin de recueillir son avis. Cette étape est primordiale pour votre validation donc ne l'oubliez surtout pas!) [x] Oui, [] Pas encore


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 0:26


il était une fois


(Indochine) ▽ Comme une poupée de bois, tu bouges et tu souris pour rien devant toi.
Ici, l'histoire de votre personnage tout simplement. N'hésitez pas à mettre de la musique ou des images (on aime bien ça ici les images). Racontez nous les passages les plus importants dans le passé de votre petit bonhomme, qu'on puisse un peu le cerner le petit. Minimum 1600 mots.
Un bref cri retentit dans le manoir désert, bientôt suivit d'un deuxième tout aussi bref puis le silence revint avant qu'une femme ne dévale les escaliers à toute allure pour rejoindre le grand salon. Un homme y est installé, droit dans son fauteuil, la mine sévère devant son journal.

"Monsieur ! Des jumeaux. Deux garçons."

L'homme replia délicatement son journal avant de poser son regard sur la jeune femme qui l'observait avec un sourire ravi aux lèvres. Sans un mot, il se leva, passa à côté d'elle sans lui prêter plus d'attention que nécessaire et regagna l'étage. Lorsqu'il franchit la porte de la chambre de sa femme, il fronça légèrement les sourcils. Il régnait un désordre assez impressionnant dans la pièce.  Il avisa la pâleur de son épouse mais ne s'en soucia pas réellement, cela ne l'intéressait pas de savoir qu'elle avait souffert ou perdu un nombre assez conséquent de globules rouges. Non, son regard est attiré par deux petits paquets enveloppés respectivement  dans un linge propre. Il s'approcha du premier médicomage et écarta légèrement le linge pour observer le nouveau-né. Aucun sourire ne vint éclairer son visage.

"Oberon Theon Croupton"

Il relâcha le linge et se dirigea vers le deuxième médicomage. Il effectua les mêmes gestes que précédemment sans qu'aucune émotion ne vienne troubler son faciès.

"Narcisse Stannis Croupton"

Puis sans ajouter un autre mot, Bartemius Croupton Junior quitta la pièce. Ce jour était un jour comme les autres après tout, enfin pas tout à fait à la vérité. Des héritiers venaient de naître au Croupton Mansion. Deux fils identiques en tout point avec des noms qu'il avait préalablement choisi. Ils marqueraient la face du monde à n'en pas douter et ils représenteraient la famille Croupton avec panache, lui rendant sa gloire passé. Cela ne faisait aucun doute à ses yeux. Ses fils rendraient sa gloire passée à leur famille.

Les années s'écoulèrent lentement, les jumeaux grandirent sous une éducation stricte dans l'idéal Mangemort et en même temps assez tranquille. Avec un père absent qui préférait sans aucun doute occuper le lit de ses maîtresses que de s'intéresser à ses fils. Quant à leur mère, elle ne représentait rien. Rien qu'une génitrice un peu encombrante qui se permettait une ou deux réflexions. Ce qui ne les empêchait pas de ne faire que ce qu'ils voulaient. Ils apprirent vite à utiliser leur ressemblance troublante. Ensemble, ils étaient plus fort. Oberon était Narcisse et Narcisse était Oberon. A deux, ils ne faisaient qu'un. Même posture, même regard arrogant, mêmes idées, mêmes envies. Ils se comprenaient, ils se complétaient, ils étaient un tout. Rien ne pourrait jamais les séparer. Et pourtant, les deux jumeaux étaient différents sous quelques aspects. Oberon était sans aucun doute le plus réfléchi, c'était lui qui mettait au point leurs plans machiavéliques. Narcisse lui était beaucoup plus impulsif, plus colérique, laissant plus facilement sa rage prendre le dessus. Même si pour lui, le but à atteindre était de ressembler le plus à Oberon, ne pas laisser quoique ce soit le différencier de son jumeau. Pour toujours pouvoir le comprendre, toujours être sur la même longueur d'onde que lui. Narcisse mit donc un point d'honneur à être en toute circonstance le parfait complément et le parfait égal de son frère. Partageant toujours ses jeux, ses passions et ses nouvelles obsessions.

D'autant plus lorsque la bâtarde de son père fit son apparition au manoir. Lorsque Cis' remarqua le regard que posait sur elle Oberon. Lorsqu'il comprit l'obsession un peu malsaine que vouait son jumeau à Arwen-Lyanna. Un nouveau jouet venait d'apparaître sous leur toit. Oberon venait de lancer le jeu. Dès l'instant où il prit la défense de la gamine contre leur mère. Dès le moment où il décida que personne à part eux n'aurait le droit de toucher Arwen. L'ennuie allait être oublié pour les jumeaux. Rien ne l'amusait plus que les jeux tendancieux. Commença alors un accord muet entre la douce Arwen-Lyanna et eux. Ils prenaient sa défense contre leur génitrice et en échange, elle taisait les visites nocturnes qu'ils lui rendaient. Plaisir coupable qui ne lui donnait aucune honte. Le sourire impatient sur les lèvres d'Oberon lui suffisait, la peau de Arwen sous ses doigts, sous ses dents, petit plaisir jouissif. Rien ne comptait dans ces moments que le plaisir qu'il prenait à torturer son jouet. Mais la lueur dans le regard de son jumeau, cette obsession étrange, la douceur dont il faisait preuve n'était pas acceptable. Narcisse redoubla d'effort pour faire mal à sa demie - sœur. Elle ne devait en aucun se croire en sécurité, sa peur et ce qui l'amusait. La voir petite proie apeurée, voir les larmes couler le long de ses joues, les lécher, sentir ce goût salé sur sa langue. Rien ne valait plus le plaisir que lui procurait la torture de la fillette.  

Il prenait d'autant plus de plaisir puisqu'il savait que la bâtarde ne pouvait pas quitter le manoir. Elle était à eux, rien qu'à eux, leur petit secret bien gardé. Personne pour leur prendre. Un lien de plus entre Oberon et lui. Pourtant, quelqu'un réussit à s'introduire dans leur univers bien à eux. Rhaegar Judah Lothbrock. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance au début. Du moins, pas pour Narcisse. Ils avaient huit ans, ils avaient été invités chez Judah. Et il avait osé critiqué leur famille, leur honneur. Il avait commencé à s'énerver mais comme toujours Oberon avait su le tempérer et calmer la situation. Et depuis, Judah fait parti de leur vie. Comme un frère, il compte presque autant que son jumeau pour Narcisse. Presque, ce n'est pas la même chose, il n'y a qu'un seul Oberon. Leur lien fut à jamais scellé le jour où ils initièrent leur meilleur ami à leur jeu avec Arwen. Ils avaient douze ans. Judah venait chez eux pour la première fois. Ils avaient mis le temps à l'inviter, préférant aller chez Judah pour jouer. Ils s'étaient bien trouver tous les trois. Ils partageaient le même goût pour le morbide. La dissection d'animaux avait toujours était l'un de ses jeux préférés mais depuis qu'il y avait Arwen, cela avait un peu changé. Martyriser son jouet était plus amusant. Et il s'apprêtait à le partager avec Judah. L'anticipation lui tordait les entrailles, il était si excité ce jour là. Oberon comme d'habitude gardait son calme mais il pouvait sentir son impatience également. Ce fut la meilleure soirée de sa vie, lorsqu'il invita son meilleur ami à entrer dans l'armoire. Les jumeaux venaient d'inclure complètement Judah à leurs vies, à leurs jeux. Il était désormais pleinement et complètement l'un des leurs.

Il manquait néanmoins une chose à leur satisfaction complète. Une baguette, le droit d'exercer impunément la magie. L'attente était la chose qu'il détestait le plus au monde avec la frustration et malgré le fait que la théorie leur était enseigné cela ne lui suffisait plus. Il avait hâte de rentrer à Poudlard, hâte de pouvoir faire régner la loi des Croupton. Il ne doutait pas de sa répartition à Serpentard, de leur répartition à Serpentard. A Oberon et à lui. Et l'idéal serait que Judah y aille aussi. Leur trio soudé et inséparable. Malheureusement, son arrivé au château fut bien moins glorieuse qu'il ne l'avait d'abord cru. Tout commença avec la répartition. Tout bascula avec la répartition. Oberon fut le premier à coiffer le Choixpeau, le premier à être réparti. Narcisse' arborait une attitude pleinement confiante à la limite de l'arrogance. Lorsque le couvre-chef envoya son frère à Serdaigle. Le jeune homme perdit  un peu de sa superbe. Ce ne serait pas Serpentard pour eux. Qu'à cela ne tienne, ce n'était pas vraiment dégradant d'aller à Serdaigle après tout. Il y avait pire. Poufsouffle par exemple. Narcisse reprit sa posture arrogante et s'avança sûr de lui ver s le tabouret. Il était certain de rejoindre très vite son jumeau sur les bancs des Serdaigle. Ce n'était qu'une question de minutes avant que le chapeau rapiécé ne rende son verdict.

"Serpentard"

Le regard de Narcisse croisa celui d'Oberon. Comment ? Non ! Ils ne pouvaient pas être séparés, ils ne l'avaient jamais été. Il devait y avoir une erreur. C'était eux deux ou personne. Ils n'avaient pas compris ou quoi ?  Un étau enserra le cœur du pré-adolescent alors qu'il rejoignait la table des Serpentard. Il aurait tellement voulu que Oberon soit avec lui, à ses côtés. Les deux doigts d'une même main. Comment feraient-ils dans des maisons différentes ? Dans des dortoirs différents. Eux qui avaient toujours tout partagé. Jusqu'à leur chambre et certaines nuits, jusqu'à leur lit. Mais ils étaient grands, il devait se faire une raison, cacher sa peine et faire comme si de rien n'était. Ne pas paraître touché par cette ironie du destin. Il fut tout de même pris d'une rage immense pour ce vulgaire morceau de tissu qui l'avait éloigné de son jumeau et qui venait d'envoyer Judah à Gryffondor. Comme si son ami avait réellement une place dans la maison des courageux. Tout cela était d'une absurdité sans nom mais il ne se laisserait pas faire.

A partir de cet instant, dès qu'il eut un moment de libre, il rejoignait Oberon et Judah dans la bibliothèque. Parce que ensemble, ils étaient plus forts, cela avait toujours été et cela serait toujours. Il arrivait mieux à se contrôler aux côtés de son jumeau. Il avait moins envie de tabasser tous ces mecs qui le regardaient de haut parce qu'il était un fils de Mangemort et eux des enfants de vainqueurs ou juste de sales profiteurs. Lui, il n'avait pas honte de ce qu'il était. Mais il fut un jour, où il en eut assez et commença à montrer de quoi il était capable à coup de poings. Oberon le soutenait, élaborait les plans qu'il n'avait pas le courage ou l'envie de créer. L'action était bien plus efficace mais les vengeances de son jumeau étaient bien plus marquantes. Et sa félicité en était renforcée.  Leur trio n'avait pas cédé, ils étaient restés unis malgré leur séparation. Ce qui avait été difficile pour Narcisse également avait été d'être séparé de son jouet. Il ne l'a voyait plus que pendant les vacances et cela n'était clairement pas suffisant à ses besoins. Et pourtant, encore une fois, le fait d'en parler avec Judah et avec Oberon, de prévoir leurs prochains sévices lui rendait le sourire.

Les jumeaux finirent par se faire une place au château, Arwen finit par les rejoindre et tout semblait parfait. Ou presque. L'adolescence est la période de toutes les découvertes paraît-il. Certaines découvertes, il les aurait bien évitées. Mais peut-être était-ce nécessaire après tout. Ensemble, Oberon et Narcisse s'essayèrent aux drogues. Si leur effet resta modéré chez Narcisse, il n'en fut pas de même chez Oberon. Une différence marquante frappa le jeune homme. Oberon ne ressentait aucun sentiment, vraiment aucun contrairement à Cis' à qui il arrivait de ressentir de la colère, de la haine, de la tristesse et cette chose étrange qu'il n'arrivait pas à définir lorsqu'il était avec Judah. Cette différence n'avait pas lieu d'être, elle ne devait pas exister. Elle devait être réduite à néant. Le jeune Serpentard décida donc à la suite de cela de couper toute émotion, toute humanité de son esprit. Pour ressembler, pour ressentir exactement la même chose que son jumeau. Toujours les deux mêmes quoiqu'il arrive. Il devait donc éteindre son humanité. Ce n'était pas un problème, au contraire, la vie prenait plus de sens. Il vivait uniquement dans le but de ressentir du plaisir.

Il ne restait plus qu'un problème, un tout petit, la peur que son jouet lui échappe. Il avait bien remarqué les regard qu'elle lançait à Judah. Il voyait comment elle le regardait mais elle était à lui. Rien qu'à lui et à Oberon. Son jouet, sa chose. Elle croyait réellement qu'elle avait une chance en plus ? Avec Judah ? Il était leur ami, il ne pouvait pas les trahir. Et si il le faisait, Narcisse le tuerait de ses propres mains. Ce serait tellement facile. Si facile parce qu'avec lui disparaîtrait toutes ces choses, toutes ces pensées coupables qui l'envahissaient lorsqu'il pensait à Judah ou à Oberon. Cette sensation immorale et abjecte. Celle qu'il condamnait chez les autres à coup de poings et d'injure. Il combattait ce vice de toute ses forces. Peut-être un peu trop mais quel importance au fond ? Il n'était pas comme eux lui, il n'était pas l'un de ces types. Il n'aimait pas les hommes. Il n'aimait personne de toute manière, rien ni personne. Son esprit avait été perverti par les drogues et tout cela finirait par disparaître un jour. Et son nouveau combat l’aiderait à faire place net dans ses pensées. Son action au sein de l'ombre lui permettait de s'extérioriser en quelque sorte. Il ne participait pas activement aux réunions, sa présence suffisait mais il aimait participer à l'application des plans. Même si l'arrivé des Aurors dans l'école compromettait quelque peu leurs champs d'action. Mais après tout, ils agissaient dans l'ombre, personne ne savait qui ils étaient réellement. Ils étaient intouchables. Et le premier qui se dresserait contre lui, son frère ou Judah ou le premier qui toucherait Arwen aurait affaire à lui. Parce qu'on ne touchait pas à ses affaires, on ne s'en prenait pas aux siens et à ce qui lui appartenait.   





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 1:33

Un Croupton ! D: Ça te fait un passé familial chargé ça   Bienvenue sur HRI, amuse-toi bien et bon courage pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 11/01/2014
Parchemins écrits : 146
Statut : I'M SCARED TO GET CLOSE AND I HATE BEING ALONE I LONG FOR THAT FEELING TO NOT FEEL AT ALL.
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 1:42

Bienvenue officiellement, cher Homonyme ♥

•••••••••••••••••••••••••••••

    I've seen some weird shit
    THERE IS A HELL BELIEVE ME I'VE SEEN IT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 24/06/2013
Parchemins écrits : 207
Statut : ϟ LOVE, FOR YOU, IS LARGER THAN THE USUAL ROMANTIC LOVE. NO ONE WILL EVER WANT TO SLEEP WITH YOU. (célibataire)
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 5:41

OUBLIONS ARWEN ET OBERON ET AIMONS-NOUS.   I love you 
bref, bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche ! I love you(le début = perf. **)

•••••••••••••••••••••••••••••


IT USED TO HURT MY FLESH THAT HIS WORN SCARS WERE HEATED STILL, HE USED TO HURT HIS FLESH JUST TO SEE IF HE COULD FEEL ϟ I had learned early to assume something dark and lethal hidden at the heart of anything I loved. When I couldn’t find it, I responded, bewildered and wary, in the only way I knew how: by planting it there myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 8:19

Bienvenue et bonne fiche

Si tu as la moindre question, le staff est à ta disposition alors n'hésite pas !

Par contre le code n'est pas le bon Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 9:53

oh, j'a-dore thaddeus et oberon, il me font froid dans la dos    bienvenue, bonne fiche   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 10:23

Oh merci à vous

Judah : ...

Loki : je vais modifier ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 14:05

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 14:30

Merci   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 14:57

Bienvenue !   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 15:07

Bienvenue parmi nous :)
Bonne continuation pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 15:31

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 19:30

Oh, tu as plutôt été rapide mais ça ne m'empêche pas de venir te souhaiter la bienvenue parmi nous

Et puis je plussoie le choix de prénom, il parait que j'aime les Thaddeus What a Face
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 11/01/2014
Parchemins écrits : 146
Statut : I'M SCARED TO GET CLOSE AND I HATE BEING ALONE I LONG FOR THAT FEELING TO NOT FEEL AT ALL.
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 21:13

What a Face Tais-toi et fais moi de la place dans mon propre lit, Madame Mouche

j'arrête de flooder o/

•••••••••••••••••••••••••••••

    I've seen some weird shit
    THERE IS A HELL BELIEVE ME I'VE SEEN IT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 22:08

Stuuuuuuuuuuurridge!
Excellent choix de vava et de scénario. Bref, belle petite fiche^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Jeu 6 Mar - 22:39

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Ven 7 Mar - 12:34

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Ven 7 Mar - 16:07

Merci
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   Dim 9 Mar - 18:19

WOOOOOT !


Félicitation & bienvenue

“ Serpentard assoiffé de pouvoir et d'action
Recherchait en chacun le feu de l'ambition. „



Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

TOUTEFOIS
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça !Et histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Enfin, ton personnage peut rejoindre l'Ordre ou l'Ombre selon ses idéaux.

Enfin, nous t'invitons à checker régulièrement le tumblr de HRI

Bon jeu parmi nous


Bonne chance à toi
Jeune Serpentard


•••••••••••••••••••••••••••••


you are my downfall, you're my muse
my worst distraction, my rhythm, my blues.
I pray — remember me. Through winter's fall and winter's gain, I'll keep your memory. The fire cannot burn you out, the cold shan't see you stilled. If you should ever think to doubt — My love, I will not yield.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Narcisse S. Croupton {terminée}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Narcisse S. Croupton {terminée}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Dr. Maryse Narcisse et Son Chauffeur Ont Etè Libèrès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-