FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 15:04


Rohàn Denethor Lestrange


nickelback▽ sex is always the answer, it's never a question.
carte d'identité
Nom : Lestrange Prénom(s) : Rohàn Denéthor. Surnom : En général, les gens crient "Noooon" en le voyant. Ca compte? Âge : 21 ans Date et Lieu de Naissance : 15 avril 2000 sur l'île de Wight.  Nationalité : Britannique, avec des origines bretonnes. Pureté du sang : Sang pur Année d'étude & Maison : Septième année à Serpentard Orientation sexuelle : Hétéro en surface, mais si on gratte un peu, on découvre que monsieur est bisexuel, et pas qu'un peu État civil : Fiancé à Ange Halley

le sorcier en toi
Baguette : Chêne rouge, 29 centimètres, ventricule de dragon. Une baguette faite pour les réactions instinctives, pour les combats où on y laisse plus que de la sueur, et qui est accessoirement très belle. C'est bien une des seules choses qu'il prend le temps de bichonner.  Patronus :  Le patronus de Rohàn est quelque peu spécial, puisqu'il ne peut le lancer que très rarement. C'est comme si un sort aussi pur lui faisait mal, à vrai dire, et la dernière fois qu'il a réussi à faire apparaitre le faucon qui le représente, c'est en se rappelant son dernier orgasme. Épouvantard :  Il n'y a pas grand chose à terroriser Rohàn, mais étrangement, les tisonniers dont on se sert pour arranger le feu, il s'en tient très loin. Il lui suffit d'en entendre le raclement contre la pierre pour devenir pâle et irrascible. Son épouvantard prend d'ailleurs la forme d'une personne s'approchant de lui, d'un air menaçant, tisonnier chauffé à blanc en main. Et l'odeur de chair brulé lui rentre dans les narines. Particularité : A part méchant de dessin animé, je vois pas~  Options choisies & métier envisagé : Il ne s'est pas vraiment pris la tête, il a choisi Divination pour pouvoir dormir tranquillement et Runes à cause d'un pari avec ses camarades de chambre. Du coup en cinquième année, il s'est tout simplement ramassé en Runes de façon magistrale, tout comme en Histoire, et il n'a plus que les matières "actives" dans son cursus. Son avenir est tout tracé, du moins pour son père, il finira au Ministère à un poste plus ou moins important, dégoté par des pots de vins, et se frayera un chemin par son éducation roublarde, n'hésitant à rien pour avancer, et redorer le blason familial. Et tant pis si Rohàn enverrait bien balader tous ces rampants obséquieux de l'administration pour finir Duelliste professionnel ou se plonger dans le monde des affaires. Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Oui, et pas qu'un peu. Rohàn a baigné dedans toute sa vie, toute son enfance, pour lui c'est normal de s'en servir, et il n'y a pas à en avoir honte. C'est même une sorte d'honneur, de drogue douce dont il ne peut pas se passer, et plus il passe du temps sans se "défouler", plus il devient invivable.  Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? *kof kof* Une rébellion, quelle rébellion? La seule chose que Rohàn veut faire durant sa scolarité, c'est réussir ses études, c'est bien connu, et épouser sa chère fiancée. Celui qui vous dit qu'il fait parti d'un quelconque mouvement de rébellion vous a menti~


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Tussanus PosteaÂge : 21 ans Avatar : Marlon Teixeira Fréquence de connexion : Tous les jours Comment as-tu connu le forum ? Prior Incantato Code : Validé par la frangineCopyright : (bannières de monkey control, avatar de deathangel, icônes de meteorus).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 15:08


il était une fois


(florence&the machine) ▽my black eye casts no shadows, your red eye sees no blame.
Dans certaines familles, on sait dés la naissance que la vie ne vaut pas d'être vécue. Qu'il aurait parfois mieux fallu échanger, disparaître, plutôt que de devoir endurer ce qu'on a prévu pour nous. Pour Rohàn, c'était un peu ça. Mais comment en faire autrement, quand votre nom de famille est Lestrange ? Quand le monde bien pensant abhorre jusqu'à la pensée de vous savoir respirer, de vous voir vivre. Quand sortir dans la rue est risquer de s'attirer les foudres d'une foule déjà convaincue de votre culpabilité. Il y a de quoi tourner fou. 
Rohàn ne l'est pas, fou. Mais furieux, oui. Est ce qu'il est responsable de ce que ses parents ont fait, du camp qu'ils ont choisi, de leurs erreurs et de leurs jugements ? Doit-il payer encore longtemps pour eux, alors qu'il ne leur porte aucun amour ? Ne peut-on pas le laisser vivre sa vie, le laisser respirer, être Rohàn avant d'être Lestrange ? Il faut croire que non. Dans ce monde qui l'abrite, les secondes chances sont des mots doux sur la langue des faibles, mais que l'on oublie deux minutes après, des promesses susurrées pour être mieux piétinées. Il sait ce qu'il faudrait, pour que tout change autour de lui ; renier les siens. Affirmer haut et fort qu'il y a un bon camp, et un mauvais, qu'il fait abstraction de sa famille, du sang qui coule dans ses veines et de sa fierté pour grappiller quelques sourires chaleureux et qu'il soit autre chose qu'un ennemi. 

Il le sait. Et c'est pour ça qu'il a décidé d'être leur pire cauchemar. Cette façon de vivre le dégoute, les sorciers le dégoutent. Même une partie des sang purs ne trouve grâce à ses yeux, à vrai dire, à cause de cette façon qu'ils ont tous de voir la vie en noir et blanc. Comme ils se trompent. Il n'y a pas de grand concept, pas deux entités en combat perpétuel, non, il n'y a que la nature de l'homme qui s'amuse depuis la nuit des temps, qui peut blesser comme aimer d'un geste, qui peut tuer comme créer, pour son plaisir. Et comment il le sait ? Et bien, parce qu'il l'a vécu. 

Les premières années de Rohàn n'ont rien eu de particulier. C'est même peut-être leur manque d'intérêt qui les rend si précieuses. Des mois sans problème, où sa seule préoccupation était d'attraper ce qui était à sa portée, faire plaisir à ses proches et rire avec innocence. Première claque pour les forces du bien ; les enfants Lestrange ne sont pas maltraités dés le berceau ou trempés dans des potions de magie noire à deux ans. Non, ils vivent et grandissent comme les autres. 
Mais déjà, le panier était percé. Les dés jetés. Le problème, pour Rohàn, ce n'était pas son nom ni la cible peinte sur son front par sa naissance, non, c'était sa mère. Une belle et grande poupée, racée, élevée pour avoir des enfants, mais une poupée quand même. Sans expressions ni cerveau, sans sentiments et amour. Pour un petit garçon, l'amour d'une mère permet beaucoup. De s'exprimer. De se réfugier. De s'affirmer. Mais dans l'univers de Rohàn, il n'y avait que cette grande dame aux lèvres pincées qui lui tapotait la main d'un air absent, qui le conduisait vers son père plus par obligation que par envie, et qui ne l'avait jamais pris dans ses bras. 
Même maintenant, il ne comprend toujours pas cette attitude. Au moins, Rabastan le touchait. Rabastan lui parlait, s'intéressait à son existence, à ses pensées, à sa façon d'être. Oui, même Rabastan. Lui qui n'hésitait jamais à l'envoyer valser d'une claque, à l'humilier pour chaque erreur, à le rendre plus fort en lui arrachant chaque sentiment un à un, même lui, semblait l'aimer plus que sa mère. Et même si Rohàn n'est pas très malin, il le sait, ça. Sacrifice d'une mère, rend tout possible. Amour d'une mère, absolution. Il lui suffisait d'aller à ses sortes de réunions, dans de grands manoirs plus ou moins décrépits, trainant à la suite des adultes comme de petits chiens favoris, écoutant sans comprendre, mais utilisant ses yeux. Il lui suffisait de voir les mères qui s'abaissaient vers leurs enfants pour leur parler, les prendre dans leurs bras pour éteindre leurs larmes, les couvant d'un regard fier. 

Il s'en souvient encore, du jour où il avait réellement compris qu'elle ne l'aimerait jamais. Il avait quatre ans à peine, un bleu violet sur la joue, pour avoir été inattentif durant sa leçon. Il avait quatre ans, et fait un cauchemar, où son bébé petite sœur, sa petite sorcière aux grands yeux joyeux ne respirait plus. L'affolement l'avait gagné en pleine nuit, il avait appuyé sur sa joue en se réveillant, la douleur lui avait fait perdre pied entre rêve et réalité, et sa magie d'enfant avait fait exploser le miroir de sa chambre, tandis qu'il hurlait à l'aide. Rabastan, encore, était venu, mécontent, mais venu, voir ce qui se passait. Et sans une seule hésitation après avoir entendu son explication terrorisée, avait envoyé un elfe de maison vérifier pour Alesya. Mais elle. Elle, dans sa robe de chambre, mal réveillée, elle n'avait fait que se lamenter sur le miroir ancien brisé. En conseillant à son père d'insonoriser la pièce ou de mettre un elfe plus compétent de garde. Sans jamais le regarder. Sans jamais le rassurer, sans même sembler se rendre compte qu'il était là, devant elle, blessé par les morceaux de verre et sa froideur. 
Et à quatre ans, Rohàn avait connu la haine.

(one ok rock) ▽ my sweet baby, 'Cause only you can drive me crazy
L'enfance, et le regard des gens. Sur lui, sur sa sœur. Sa petite sœur et ses beaux cheveux dans lesquels il ne peut pas se lasser de passer les mains. Son bébé à lui, c'est la prunelle de ses yeux, c'est comme si c'était lui sa mère. Au départ, il passait ses journées à la regarder dormir dans son berceau, avant de jouer avec elle, la laissant lui attraper les doigts. Tout ça avait le don d'exaspérer son père, mais il avait beau le punir, rien n'y faisait. Rohàn était têtu, et d'une certaine manière Rabastan respectait ça. C'était un pari de sa part, au cas où quelqu'un finissait par vouloir rayer les Lestrange de la carte, qu'ils ne s'en prennent pas à une petite fille innocente. Et que son grand frère soit prêt à tout pour la sauver, pour la protéger, si lui ne pouvait le faire. Alors il les laissait toujours ensemble, après avoir rendu les armes, la seule concession qu'il ait surement jamais faite. Seulement voilà, tous les bébés grandissent, et Alesya aussi. La petite apprit à marcher, soutenue par ses encouragements, et à lire, à écrire, à être une sorcière. Et son père voyait moins leur amour fraternel qu'une autre petite chipie qui accumulait les bétises. Ils n'étaient jamais tous les deux assez beaux, assez intelligents, assez rusés. Il y avait toujours quelque chose à redire sur leur comportement, leur façon de parler, de marcher, leurs regards même étaient des raisons suffisantes pour provoquer sa colère. Rohàn n'avait jamais rien connu d'autre, mais la première fois qu'il vit son père porter la main sur sa sœur, il sut aussitôt que c'était mal. Et pas mal comme les autres le pensent, pas le mal contre le bien, non, c'était mal parce que c'était sa sœur. Parce qu'on ne pouvait pas vouloir l'abimer, la faire pleurer. Au fil des années alors, il s'est de plus en plus souvent interposé. En trouvant des moyens pour se faire accuser plutôt qu'elle, en faisant de plus grandes bétises pour qu'il reporte sa colère sur lui, en lui faisant en quelque sorte oublier la présence de sa sœur pour qu'il se concentre sur lui. Ca marchait bien, en général, et s'il devait passer une journée ou deux allité dans sa chambre, à voir double ou triple, à boiter ou ne rien pouvoir manger, c'était le prix à payer pour ça. Il ne pleurait pas, pas pour ça. C'était noble, ce qu'il faisait, malgré tous les chuchotis que répétaient les tableaux d'ancètres. Eux pouvaient vouloir s'empoisonner les uns les autres, ou reporter sur leurs fratries les fautes, mais Rohàn trouvait qu'être né dans une grande famille signifiait qu'il fallait se comporter comme une grande personne. Quelqu'un de fier, qui ferait tout pour parvenir à ses fins et qui serait aimé d'un amour inconditionnel parce qu'il le mériterait. Et il voulait mériter sa petite sœur.

▽ don't smile, don't laugh, you're a soldier for my cause
Au fil du temps, Rohàn avait perdu une partie de son espièglerie. L'âge de raison, sept ans, lui avait apporté outre des nouveaux amis, une certaine maturité. Au lieu de couvrir sa sœur, il lui apprenait à être moins une source de problèmes. À faire ce qu'il faisait, à être meilleure que lui même. Lui qui voulait au départ la sauver des coups de son père, devenait quasiment une sorte de Rabastan bis, à toujours la pousser plus haut, plus loin, sans pitié, sans s'arréter. Il ne la frappait pas, jamais, mais ses compliments se firent de plus en plus rares, remplacés par les sarcasmes et les sourires en coin, les doigts dans le ventre pour rire. De grand frère protecteur il passa à grand frère enquiquineur, et ce jusqu'à aujourd'hui. De garçon cherchant l'affection de sa mère, il passa à repoussoir d'adultes. Ne lui passait plus entre les dents que des remarques cinglantes, des idées parfois malsaines, et toujours ce besoin grandissant d'être le meilleur, d'être le seul. Seul jusqu'à sa rencontre avec Amadeus. Enfin quelqu'un à le comprendre, quelqu'un à le soutenir. Un bras armé, un dos contre le sien dans toutes les batailles. Rohàn n'était plus uniquement le fils Lestrange, à ses cotés, il était une vraie menace, le duo maléfique que les autres enfants évitaient lors des rencontres, que les petites filles admiraient de loin, ou fuyaient en pleurant suite à un mauvais tour. D'autres enfants vinrent rejoindre son groupe d'amis, sans égaler bien sur ce qui le liait au jeune Goyle, et puis il finit par intégrer Poudlard. Et Serpentard. Lui qui savait déjà a peu près où se placer dans le monde, se prit quand même une belle claque lors de son arrivée, en voyant les regards effarés de certains, la réprobation des professeurs dans leurs lèvres pincés, et tous ces enfants qui avaient presque grandis dans la peur de sa famille se retrouvèrent soudain face à la réalité. Qu'aurait-il été pour les désappointer ? 

Il ne fit que rendre œil pour œil, dent pour dent. Se forgeant une place, à lui et Amadeus, à coups de poings, de remarques acides et de sortilèges, contre les prétendus « membres du bien », contre les autres sang pur qui voulaient remettre en cause sa supériorité. Il les renvoyait tous pleurer, un à un, sans se soucier de la manière. Adieu, manières braves et chevaleresques de ses jeunes années, ne comptait plus aujourd'hui que la fin. Et la faim. La faim de justice, la faim de grandeur, de reconnaissance. Deux ans passèrent, sous le règne de la terreur, des coups et des matières à apprendre, des regards à affronter. Des filles à séduire, l'une après l'autre. Ce n'était pas pour lui autre chose qu'un jeu avec Amadeus, qu'une compétition entre garçons. À vrai dire, il ne ressentait pas l'étincelle dont certaines poufsouffles leur rebattait les oreilles, pas de grand amour, pas d'exclusivité. Alors certes à 15 ans, il n'y avait pas place pour le lyrisme, les envolés romantiques, mais parfois, il avait l'impression de ne pas vivre dans le même monde que les autres. Chaque fille n'était qu'une pâle réplique de sa sœur ou une copie conforme de sa mère, une personne qu'il ne pouvait donc que regarder avec dédain et sans passion. Il n'y avait que le sexe, et encore pour le satisfaire. Sans vraiment, à nouveau, y trouver l'extase promise. 

Finalement, sa sœur le rejoignit. Piquant une crise en voyant son Nott chéri être réparti ailleurs. Jamais Rohàn n'avait eu autant envie de l'étrangler, ce petit prétentieux. Faire du mal à sa sœur, même sans le vouloir, c'était une grave offense. Mais il ne pouvait qu'attirer Aleysia près de lui, lui rappeler leur naissance, leur rang. Elle ne devait pas craquer, pas alors qu'il avait préparé le terrain comme il le pouvait. Aucun Lestrange n'avait le droit à l'erreur, ici. Et c'était à lui de faire en sorte que personne ne l'oublie.

(linkin park) ▽ I don't know what's worth fighting for or why I have to scream.
Enfer. Horreur, enfer, et tout ce qui s'en suit. Il avait... non, il ne voulait même pas y penser. Sa place dans la société était sans faille, sans tâche, il avait travaillé trop dur pour tout perdre maintenant. Et pourtant, cette soirée alcoolisée venait remettre trop de choses en cause. Il comprenait soudainement cette aversion qu'il avait eu pour les homosexuels, ce manque d'amour envers les femmes, et surtout, il comprenait pourquoi ses regards trainaient toujours vers les muscles des autres sous les douches. Il ne pouvait pas, il n'était pas comme ça. Il devait se marier, il devait avoir des enfants, une femme, et continuer sur la lignée de sa famille, mais il fallait qu'il y ait une tare en lui. Oui, une tare, rien de moins, mais c'était surement la réponse qu'avaient les morts et le destin pour se foutre de lui. Ainsi, comme ça, ils voulaient faire s'éteindre les Lestrange ? Ils croyaient vraiment qu'il se laisserait faire, qu'il s'afficherait ouvertement gay ? Il ne l'était même pas ! Cette soirée était une erreur. Une sale erreur qu'il payait chaque jour en croisant Skyler sans plus savoir quoi lui dire, à repenser toujours à sa langue contre la sienne et la chaleur qui l'avait envahi entièrement. Ce n'était pas lui ça. Il s'était habitué à manquer de sentiments, à manquer d'envie. Et ressentir du désir, maintenant... c'était trop tard. 

Et pourtant, il ne pouvait pas s'en empêcher. Son histoire avec Baesyl en était le point culminant, la clé de voute. Une parenthèse de calme ou la première note d'une symphonie de descente aux enfers, il ne savait pas trop quoi en penser. Dans un certain sens, ca lui avait permis de poser les bases. De se sentir en position de force, de ressentir. D'être sous l'emprise d'un sort et de le vouloir, tout le temps. De le martyriser et de se sentir plus fort de cette manière, d'accepter ses excuses pour mieux se fondre en lui. S'il n'y avait pas eu Skyler avant, il aurait pu croire qu'il n'était vraiment pas gay. Qu'il n'y avait que Krum et que c'était une addiction temporaire, mais il ne se voilait pas la face. Une ou deux aventures féminines le rassurèrent tout de même sur sa faculté à avoir des enfants, et le soulagement intense lui fit manquer pendant un moment ce que sa sœur faisait avec le Krum. Et le feu de la jalousie s'alluma alors qu'il ne pouvait que se venger ensuite sur le poufsouffle. Jusqu'à le perdre. 

Rentrer chez lui pour l'été de ses 21 ans lui fit ouvrir les yeux. Rien ne pouvait continuer comme ça, pas de cette façon. Il avait peur, pour une fois dans sa vie, de faire le mauvais choix et de tout laisser tomber. De plaquer Baesyl contre un mur en plein repas, de le marquer comme sien devant tout le monde, comme un animal, comme un moldu, Aussi, lorsque son père l'emmena dans son bureau, un après midi, contrat de mariage en main, Rohàn perdit la tête et accepta sans discussions. Voilà qui allait lui remettre les idées en place. Une femme. Un statut à tenir, des occupations mondaines, son père à satisfaire... Pas le temps pour s'occuper de lui même. 
Ce qu'il n'avait pas prévu c'était que sa future le déteste. Que Aleysia le déteste. Du jour au lendemain, il a eu l'impression que la terre se dérobait sous ses pieds, que sa petite sœur était devenue une étrangère. Quelqu'un comme lui, qui détruisait pour le plaisir, et dont la nouvelle cible était lui. Lui et tous ses amis. Amadeus, Ange... un à un, et pour finir Baesyl, elle semblait les attirer dans des pièges. Oh, certes, Ange semblait avoir réussi à se briser les dents sur Loki comme une grande, mais il savait encore additionner les regards triomphants de sa petite sœur avec ceux dévastés de sa fiancée. Quelque chose ne tournait plus rond, mais impossible de savoir quoi. Pour lui, ce mariage était un passage forcé, qu'il fallait rendre agréable. Jamais il n'aurait pu comprendre ce qu'elle ressentait, s'étant fait à l'idée dés son enfance. Qu'aurait-il fallu faire ? Rester célibataire encore ? Risquer un possible emprisonnement si on apprenait ses agissements, risquer de tout perdre juste en attendant l'amour, ou son approbation. Il n'a pas le temps. 

Il a juste le temps d'être encore plus détestable. Les pans de sa vie qui s'écroulent le rendre prompt à plus de contrôle, de violence. Il faut compenser les pertes, et ce par n'importe quel moyen. Par la vengeance. Par les larmes. Par le sadisme, la magie, par la concentration sur un objectif particulier. Les faire tous souffrir.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 15:18

Tu m'as promis une chose mon poussin, ne l'oublies pas

Bienvenue officiellement et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 15:23

LE FREEEERE
Bienvenue sur HRI, tu sais où me trouver si tu as une question
Foutons cette école à feu et à sang

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 15:25

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 16:47


Graouh, bon choix d'ava
Bienvenue parmi nous
Bon courage pour ta fiche ♥️

Prépare toi à ouvrir notre harem, mouahahahah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 16:48

Oh Rohàn Bienvenue sur HRI
et bonne chance ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Ven 26 Oct - 21:07

TOI JE TE SURVEILLE. *zbaff*

Sinon, bienvenuuuue, bon choix d'ava.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 1:00

Garde mon un petit lien avec mes 3 bonzomes mon grand

à très bientôt et bienvenue, officiellement! What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 1:17

Je suis pas passé ici bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 1:39

merci à tous *-* zéphyr, ne t'inquiète pas, j'oublie pas Noah, le harem il va trop dé-chi-rer, c'est tout, et puis on va conquérir le monde à deux *-*
*fait un calin à sa soeur et willi avant de partir mettre poupou à feu et à sang en sifflottant*

merry > mais j'ai encore rien faaaaaait (a)
sirius > marchii *-*
barry > owi, ca va être beau ca tiens What a Face

•••••••••••••••••••••••••••••

now i'm haunted.
Stood there and watched you walk away from everything we had but I still mean every word I said to you. Something's made your eyes go cold. Come on, come on, don't leave me like this. I thought I had you figured out. Something's gone terribly wrong, you're all I wanted. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 2:14

Gosh, t'es trop sex Oui, on va conquérir le monde à deux, avec le Marcisco power
Et Merry te surveille à cause de ton lien avec Sky, il est jaloux, mais il ne sait pas se servir de sa baguette, t'en fais pas (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 3:59

Bienvenueeeeeeeeeeee!!!




*Donne un cookie avant de s'enfuir :arté: *
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 9:24

C'est trop tard pour demander un lien à la Lannister ? *je plaisaaaaante, calmez vous *

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 11:21

Cousiiiiin !!!
Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 12:10

Alesya Y. Lestrange a écrit:
C'est trop tard pour demander un lien à la Lannister ? *je plaisaaaaante, calmez vous *

Perverse J'irais l'espionner sous la douche pour toi si tu veux *sbaf*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 17:21

Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche Lestrange.
Hâte de voir ce que ça va donner, mais avec Teixeira ça va c'est de la bombe déjà. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 17:35

    ... Hé ben dis donc, elle se met bien la petite peste d'Halley. What a Face *sort*

    Bienvenue parmi nous, Lestrange ! Depuis le temps qu'on attend que tu débarques parmi nous ! J'ai hâte de lire ton histoire, en tout cas, j'adooooore ton avatar, ça promet pour être le monsieur-je-suis-un-méchant-et-je-le-revendique. What a Face

    Bonne chance pour la suite de ta fiche ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 19:39

N. Aprilynne Lupin a écrit:
    ... Hé ben dis donc, elle se met bien la petite peste d'Halley. What a Face *sort*

    Bienvenue parmi nous, Lestrange ! Depuis le temps qu'on attend que tu débarques parmi nous ! J'ai hâte de lire ton histoire, en tout cas, j'adooooore ton avatar, ça promet pour être le monsieur-je-suis-un-méchant-et-je-le-revendique. What a Face

    Bonne chance pour la suite de ta fiche ! Wink

La petite peste d'Halley sait choisir ses hommes, que veux-tu ? tu vas aussi me copier pour lui c'est ça ?

Bienvenue cher fiancé, j'ai hâte de jouer avec toi, je sens qu'on va faire de grandes choses toi & moi
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 22:55

Alesya Y. Lestrange a écrit:
C'est trop tard pour demander un lien à la Lannister ? *je plaisaaaaante, calmez vous *
c'pas moi que ça dérange tu sais

aqsdfghjkl lupin, t'as pas idée d'avoir un avatar pareil, j'adore cette actrice. pfff, Loki me le paiera, c'pas juste il a tjrs les plus mieux T_T

OWI Ange *-* de grandes choses... ouais tu vas me faire des grands enfants quoi Arrow *PAF* je te mpotte d'ici peu de temps pour qu'on voit tout ça... au calme, dans un petit coin sombre.

merci à tous en tout cas o/ j'avance encore un peu ma fiche ce soir et puis j'essaie de la finir lundi ou mardi héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Sam 27 Oct - 23:20

Bienvenue chez nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Dim 28 Oct - 7:31

Rohàn D. Lestrange a écrit:
aqsdfghjkl lupin, t'as pas idée d'avoir un avatar pareil, j'adore cette actrice. pfff, Loki me le paiera, c'pas juste il a tjrs les plus mieux T_T

OWI Ange *-* de grandes choses... ouais tu vas me faire des grands enfants quoi Arrow *PAF* je te mpotte d'ici peu de temps pour qu'on voit tout ça... au calme, dans un petit coin sombre

Non mais tu vas pas t'y mettre aussi avec la Lupin (va faire en faire un tartare de celle-là).

J'attends avec impatience ton mp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Dim 28 Oct - 9:03

BIENVENUEEEEE MON FRÈRE -ou presque-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Dim 28 Oct - 10:02

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   Dim 28 Oct - 10:02

    Rohàn D. Lestrange a écrit:


    aqsdfghjkl lupin, t'as pas idée d'avoir un avatar pareil, j'adore cette actrice. pfff, Loki me le paiera, c'pas juste il a tjrs les plus mieux T_T


    ! Tu m'as tuée ! Que veux-tu, il a réussi à me séduire, aussi. Il ne se rend pas compte de la chance qu'il a, de m'avoir. What a Face *sent ses chevilles gonfler*
    Sois pas jaaaalouse, Ange ! C'est pas de ma faute si j'suis plus chouchou que toi. Arrow

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rohàn Denethor Lestrange ♪ le mal c'est mon métier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rabastan Lestrange
» Présentation de Narcissa Lestrange
» [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
» Caleb Lestrange ¤ Stay sane inside insanity {FINI}
» Présentation Morgane Lestrange [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations validées-