FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Elvis - « To infinity... and beyond ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:10


Elvis George Cooper


(Big Fish)▽ "Tu étais un gros poisson dans une petite marre mais ici c’est l’océan et tu te noies. Un bon conseil, retourne barboter dans ta marre, tu seras heureux."  
carte d'identité
Nom : Cooper. Prénom(s) : Elvis George. Surnom : le King de la place (pour ses amis d’ascendance moldu qu’aiment bien se moquer de son côté branleur de bac à sable), Le roi de la retenue, Elvi (son prénom lui vaut pas mal de surnom en rapport avec un chanteur moldu très célèbre longtemps surnommé le King). Âge : 19 ans. Le bel âge quoi et aussi la dernière ligne droite pour finir toutes les conneries qu’il a commencé. Date et Lieu de Naissance : Le 16 Février, dans une brouette, à Fawley, en Angleterre « Quoi pourquoi vous me regardez comme ça ? »Nationalité : « Anglais et fier de l’être. » Pureté du sang : Sang-mêlé. Sa mère est moldue et son père est sorcier, tout les deux se sont rencontrés lors d’un festival de rock... oh ça explique pas mal de choses tout ça… Année d'étude & Maison : En 6ème année chez les Serdaigles (les aigles c’est la classe… non ?) « Et dire qu’ils ont crus qu’il pourrait me prendre ma tour… les sales lutins de Cornouailles. » Orientation sexuelle : Hétérosexuel. «Vous les femmes, vous le charme,vos sourires nous attirent nous désarment,vous les anges, adorables,et nous sommes nous les hommes pauvres diables… ouais je cite des chansons moldus ouais ça te pose un problème ?! Je connais moi j’connais et je connais aussi des chansons du côté de mon papa… C’est comme dans un chaudron, t’es tout bouillant, ensorcelant, comme un dragon, Et tu vole encore un verre et tu décolle ! » État civil : Célibataire, quelques histoires d’amour dans sa vie mais pas encore le grand amour, du coup il y croit plus trop le bougre mais il se dit que ça va pas tarder vu comment il gère la fougère !

le sorcier en toi
Baguette : Plume de phénix parce qu’avec une plume c’est toujours plus facile de s’envoler, bois de cornouiller : « je dois dire qu’avec du bois de cornouiller s on manque pas d’idées bande de chenapans, et faut dire aussi que ma baguette elle a du caractère, elle arrive la petiote on l’a remarque direct comme moi quoi je comprends toujours pas pourquoi dans les deux cas si c’est pour le style ou pour le tumulte  que sa provoque mais quel duo de phénomène nous formons… sinon ma baguette fait 28 cm et elle est souple, je l’ai acheté à la boutique d’Ollivander parce que oui y a pas meilleur fabriquant de baguette et oui je lui fais de la pub, t’as un soucis avec ça tu veux venir me défier ? J’t’attends… ouais viens et essaye pas de t’enfuir parce que partout ou tu iras je serais là… je serais là oui avec ma baguette de petit malin et tu verras on fera un sacré feu d’artifice. » Patronus : Son patronus prend la forme d’un raton laveur. Le souvenir qui lui vient en tête est la première fois que son père lui apprit à monter sur un balai, c’était dans le petit près derrière chez lui. « Oui alors je vous vois venir un raton laveur ok marrez vous mais en tout cas qui c’est qui passe pour un mec super propre hein ? Poutchaka ! » Épouvantard : Le fantôme de sa grand-mère. En effet, la grand-mère défunte de Dave a toujours susciter chez lui une très grande peur, l’ayant gardé un été lorsqu’il était petit, la méchante bonne femme lui avait fait passé tout une série d’épreuve particulièrement horribles allant de l’enlèvement de son doudou à la tentative de noyade ; histoire de vérifier que le petit avait bien du sang de sorcier malgré sa mère moldue… hélas pour elle dieu soit loué pour le petit Elvis, elle mourut lors d’une de ses tentatives de découvrir si le gamin avait des pouvoirs ; alors qu’elle s’apprêtait à tester la magie dont pouvait user Elvis lorsqu’il serait suspendu dans le vide au dessus d’une falaise, il se produisit un incident fâcheux : s’étend penchée pour vérifier la profondeur du précipice, son pied glissa malencontreusement, elle perdit l’équilibre et fit une chute spectaculaire et particulièrement courte, trop courte car malgré la magie qu’il y avait en elle, elle n’eut même pas eu le temps de penser à un sortilège pour la sortir de ce guêpier. Sans doute son cerveau était-il devenu trop lent ou le vent trop rapide l’avait conduit à une mort trop expéditive et inattendue surtout pour une sorcière. Malgré cela, certains membres de la famille lorsqu’ils partirent à la recherche de la vieille et du jeune Elvis se posèrent la question qui demeura longtemps en suspend dans la famille après la découverte du cadavre de  Regina Lilianna Cooper ; si ce n’était pas à ce moment que le petit avait manifesté son premier acte de magie. Bien entendu il préfère dire qu’il ne sait pas quel est son épouvantard, les seuls personnes dans la confidence sont ses amis les plus proches.  Particularité : Aucunes Options choisies & métier envisagé : Il a choisit Soins aux créatures magiques et Étude des runes, avec une préférence pour les soins aux créatures magiques. Il envisage de devenir guérisseur mais il y a deux mois il voulait être éleveur de nifleur alors bon disons qu’il se cherche encore. Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? « Je n’ai jamais fait usage de magie noire, et je compte ne jamais en faire usage, déjà parce que ce n’est pas dans mes convictions,( si si j’ai pas l’air comme ça mes j’ai des convictions) ni de l’éducation que mon père membre de L’Ordre m’a donné, je me prendrais plus qu’un coup de balai si jamais je faisais usage de magie noire même simplement pour tester, je suis peut être fou mais je suis pas suicidaire »  Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? « Pro-ordre, effectivement oui et les Ombres j’vous balance un souafle en pleine tête si vous venez me titiller, j’ai pas peur moi ! ». Que pensez-vous de Kingsley Rosenbach et de l'arrivée des aurors au sein de l'école ? « Je pense que c’est une bonne chose au vu des événements qui se sont déroulés dernièrement. Cela dit malgré un soulagement quand à notre sécurité, en temps qu’élève je dois dire que cette « surveillance » me gène un peu en ce qui concerne notre liberté d’action au sein de l’école. Bien entendu c’est pas ça qui va m’empêcher de profiter de toutes les choses beaucoup moins lassantes que les cours qu’on peut faire à Poudlard quand on est un temps soit peu malin ou complètement  déluré ou un temps soit peu ornithorynque à vous de voir. » Le sortilège du Ligare Carcerum a été un choc pour beaucoup d'élèves et professeurs... Qu'en est-il pour vous ? « Mal évidemment ! Se rendre compte qu’on va devoir se coltiner quelqu’un ça me gène dans mes projets vous voyez, j’avais pas besoin de ça, j’espère bien que ce n’est que temporaire parce que quand on est le King comme moi il nous faut plus des espaces, plus de liberté vous comprenez ? Bon je plaisante avec ça parce que bon faut mieux en rire qu’en pleurer mais ce sortilège du Ligare Carcerum pour moi il n’avancera à rien, et j’espère que tout le monder va vite s’en rendre compte. » Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? "Je suis plutôt inquiet oui, et si seul m'a sécurité en dépendait ça n'aurait pas grande importance mais il en va également de celle de toutes les personnes qui compte à mes yeux et à l'allure à laquelle vont les choses je ne serais pas étonné que ça pète très rapidement."


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Captain B. Âge : 18 ans. Avatar : Dave Franco  Fréquence de connexion : Très peu malheureusement, mais je vais essayer au moins une ou deux fois par semaine !  Comment as-tu connu le forum ? J’ai connu le forum grâce à la ptite rouquine qui s’est inscrite avec moi Katie E. Campbell (Ovation !) Code : Code validé par Sixtouchat. Copyright : tumblr et Captain B.
Personnage : [X ] Inventé, [ ] Scénario, [ ] Poste Vacant Pseudo et aval du créateur : (cette section ne concerne que les membres ayant choisi un scenario. Une fois que votre fiche est terminée, veuillez contacter le créateur dudit scénario afin de recueillir son avis. Cette étape est primordiale pour votre validation donc ne l'oubliez surtout pas!) [] Oui, [] Pas encore


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:12


il était une fois


(Elvis Presley) ▽ « L’image est une chose, l’homme en est une autre, c’est très difficile d’être à la hauteur de son image.  »
Ici, l'histoire de votre personnage tout simplement. N'hésitez pas à mettre de la musique ou des images (on aime bien ça ici les images). Racontez nous les passages les plus importants dans le passé de votre petit bonhomme, qu'on puisse un peu le cerner le petit. Minimum 1600 mots.

« Qu’est-ce que c’est ?»

« C’est un balais Elvis.»

« Ça sert à quoi ? »

« Eh bien pour maman à essayer tant bien que mal de rendre ta chambre un minimum vivable et pour papa à faire le malin dans le petit près derrière la maison.»

Elvis George Cooper debout sur le vieux tabouret à trois pieds de la vieille tante Agrippine observait ce que Marilyn appelait « balai » et qui n’avait au premier abord rien d’extraordinaire. Or pour le petit Elvis le fait qu’il était quelque chose pour sa mère de complètement différent pour son père ne faisait que rendre cet objet dotant plus surprenant ; il tendit la main pour effleurer le long manche en bois posé sur la table de la salle à manger mais Marilyn lui donna une tape pour l’en dissuader :

« Bah touche mini King, c’est un objet de collection là que tu touche, le premier éclair de feu que papa à enfourcher, faut que tu ai son autorisation ne serait-ce que pour le regarder seulement cinq secondes. »

« Oh arrête de dire n’importe quoi Lylyn et pis ne m’appelle pas mini king ! »

Il fit la moue, pourquoi il n’avait pas le droit d’y toucher alors que sa sœur le pouvait c’était d’une injustice telle qu'il en parlerait à tout le monde, il ferait un conseil de famille pour régler cette histoire et elle verrait la Marilyn qu’il avait autant le droit qu’elle et qu’un jour lui aussi il irait à l’école de magie et qu’il pourrait faire tout pleins de sors et plus jamais il n’aurait à desservir la table parce qu’il deviendrait un homme et tout ça. Il fut tirer de sa longue réflexion pleine de philosophie par son père James Ennis Cooper qui fit irruption dans la pièce les bras chargés d’assiettes, néanmoins ses bras ne furent pas longtemps très chargés car en à peine quelques secondes le balais se retrouva sur le canapé dans la pièce d’à côté et les quatre assiettes toutes à leurs places sur la table, elles furent bientôt rejointes par les couteaux, les fourchettes, les cuillères et les verres. Elvis affichait un air béat et plein d’envie. Marilyn semblait impatiente :

« Quand est-ce que je pourrais faire ça aussi papa ? »

« Quand tu seras majeur ma ptite fille ! »

Il lui ébouriffa les cheveux en rigolant, il se tourna vers son petit garçon faisant mine d’être en colère :

« Alors Elvis on a posé les yeux sur un de mes tout premiers balais ?! »

Elvis se cacha derrière la table, se demandant s’il avait réellement fait une grosse bêtise. James tout d’abord surpris éclata de rire :

« Allons mon ptit gars je plaisante ne t’inquiète pas » Il s’accroupit à hauteur de son fils. «Un jour tu verras je t’apprendrais à voler sur un balai. »

« Quand ça… ? » répondit-il d’une voix timide
.
« Bientôt… bientôt tu verras …»  





Il m’avait dit « bientôt », pourtant il a fallut que j’attende sept ans pour qu’il m’apprenne enfin, j’avais reçu ma lettre, la lettre avec laquelle ma sœur n’avait pas arrêté de me taquiner pendant des années, et à présent je la recevais aussi : j’étais un sorcier moi aussi.  Alors papa m’as emmené dans le pré derrière chez nous, je l’avais souvent regardé s’élever haut dans le ciel avec envie, il avait l’air tellement heureux tout là-haut que des fois j’avais la peur qu’il ne veuille plus retourner sur terre avec nous mais lorsqu’il redescendait il était encore plus rayonnant et il m’ébouriffait la tête en me disant «  alors tu as vu comment je m’élève haut dans le ciel mon ptit Elvis ? »

Il m’a réveillé un matin un grand sourire de gamin sur ses lèvres, ça fait bizarre de dire ça en parlant de son père, c’est un peu notre héros, infaillible, le plus fort, le plus courageux, c’est l’homme à qui on rêve de ressembler et c’est également pour ça que ce qu’il m’a dit ensuite m’a donnée l’impression de pouvoir un jour ressembler à mon héros.

« C’est le grand jour Elvis ! »

J’ai dévalé les escaliers quatre à quatre ; parce que oui on a des escaliers ! Et je me suis précipité dans le pré. Mon père m’a rejoins un peu à près avec un balai dans les mains c’était pas son éclair de feu, ni aucun autre de ses balais préférés mais c’était mon premier vol après tout, il ne fallait pas trop précipiter les choses.

Sentir ses pieds se décoller du sol, la terre s’éloigner de soi de plus en plus, on s’élève de plus en plus haut et au fur et à mesure qu’on prend de l’altitude une bouffée remplir nos poumons ; on a l’impression de revivre, de respirer un nouvel air, beaucoup plus pur et qui nous rend plus vivant…  Je suis resté un moment à voler au dessus du petit près, je suis passé au dessus du pommier, du parterre de tulipe et du petit tas de bois, puis j’ai atterrit doucement sur le sol, le sourire large jusqu’aux oreilles, j’ai eu d’ailleurs le sentiment qu’elles se débouchaient d’un coup car il m’a semblé que tout les sons me frappaient au visage surtout les hurlements de mon père qui claironnait : « Tu l’as fais mon fils ! Tu l’as fais, c’était super ! »

Bien sur il exagérait ça devait être bidon comme pas possible,  son fiston qui fait un petit cercle à la vitesse d’un escargominator (C’est comme ça qu’on les appelle avec Lylyne parce que quand on étaient petits ils dévoraient les carottes de notre jardin, ouais c’étaient des sacrés phénomènes), mais bon c’était pour me faire plaisir qu’il disait ça mon ptit papa et pis sur le coup j’étais drôlement fier et surtout j’avais hâte de retrouver cette sensation, cette adrénaline lorsque l’on vole dans les airs, surtout qu’avec la vitesse ça devait être encore plus bluffant.

C’est bête mais c’est cette première fois là qui m’a marqué, l’autre celle qu’on attend pendant longtemps quand on est jeune et con, on en parle avec les copains avec exaltation en se demandant ce que ça fait, en parlant de se qui va nous faire devenir des hommes ; parfois on en parle sérieusement et des fois comme des bourrins mais au final cette première fois là elle est nulle, elle est nulle à chier.



(Gilderoy Lockart) ▽ « La renommée est une amie bien peu fidèle. »


« … On m’a dit que j’étais né dans une brouette, je saurais pas dire si c’est la vérité ; mes parents ont toujours eu la manie de rendre des histoires banales en quelque chose de beaucoup plus inattendu… ça a toujours été comme ça surtout pour maman, enfin là du coup je devrais plutôt vous dire Elizabeth Leïla Cooper : des fois je me demande si ce n’est pas une sorcière elle aussi ; tantôt elle apparaît complètement déjantée , à se tordre de rire comme une enfant et l’instant d’après elle deviendra beaucoup  plus sérieuse me demandant de ranger ce dépotoir qui me sers de chambre… enfin bref c’est l’histoire qu’on raconte le coup  de la brouette et puis tout le monde s’accordent à dire que c’est ce qui c’est réellement passé . Papa à cette époque il était professeur de botanique à Poudlard ; il a toujours adoré ça les plantes, les herbes tout ces trucs là, c’est vrai que je m’y intéresse pas vraiment même si papa lui ça le fait rêver tout ça mais c’est marrant j’ai toujours eu cette impression étrange que notre maison était une sorte d'alihotsy géante (surement à cause de la santé mentale de la famille parfois). Cette maison j’avais l’impression qu’elle était vivante ! Maman quand Marilyn et moi on s’est retrouvés tout les deux à Poudlard, elle nous a dit un jour que depuis qu’on étaient partit la maison était malade, qu’elle tentait de s’accrocher à ses nombreux souvenirs et puis que lorsqu’elle faiblissait, qu’elle sentait qu’elle allait donner son dernier souffle elle se mettait à chanter, toutes sortes de choses ; des sons, puis de ses sons s’effilaient des mots beaucoup plus audibles, ces mêmes mots qui avaient flottés pendant toute notre enfance dans l’air boisé aux odeurs de caramel qui imprégnait la maison, ainsi cette musique l’apaisait et lui redonnait  un certain courage et la maintenait en vie : je trouvais ça chouette quoique qu’un chouia effrayant puis un jour j’ai compris… je me suis senti coupable de la laisser seule ; « si sérieuse et si déjantée à la fois »mais pourtant si fragile…

Je n’ai jamais regretté d’être entré à Poudlard, quand j’étais petit ma sœur ne cessait de me raconter à quel point c’était formidable et blablabla à quel point le château était majestueux, la saveur de tout ces mets délicieux qui étaient servis dans la grande salle, la palpitation de son cœur quand les autres élèves parlaient de la forêt interdite : la forêt la plus effrayante qui n’est jamais existé, l’exaltation qui régnait dans le château à l’approche des matchs de quidditch, je l’enviais avec émerveillement attendant mon tour. Et puis c’est arrivé ! Finalement cette forêt si effrayante je m’y étais aventurer cinq fois jusqu’à présent avec quelques séquelles il est vrai mais toujours en vie ! Ces tournois de quidditch j’y avais joué un rôle décisif en tant que gardien de l’équipe de serdaigle, je m’étais aventuré partout ou il était possible d’aller dans le château, j’avais goûté tout ce qu’il était possible de goûter en matière de nourriture à Poudlard... Et à présent me voilà en sixième année, déjà ?! On a beau dire être sorcier ça change un homme quand même.
                                 
J’me sens con à tout balancer comme ça la vérité c’est que maintenant si je suis heureux ou pas qu’est-ce que ça peut faire, c’est pas en volant sur un balai que je vais faire basculer toutes ses tensions qui commencent à bouillonner de plus en plus à Poudlard, je m’accroche à mes amis, ma famille et à mes convictions comme quoi la violence ne résout rien même si le premier qui vient me dire le contraire je lui balance le plus phénoménal sortilège du saucisson qu’il ai jamais vu de sa vie ! J’aperçoit la fin d’une existence tranquille avec quelques événements périlleux certains traumatisants à vous faire chialer comme un supporter des Canons de Chudley, mais cette fin, cette saloperie de fin qui me dit qu’à Poudlard au moins j’étais en sécurité, que dans cette grande maison, dans cette putain de brouette avec tout cet amour qui protégeais le petit garçon que j’étais qui ne voulait qu’une seule chose s’élever très haut dans le ciel et se sentir léger comme le vent j’étais en sécurité et dès que je quitterais Poudlard tout ces conflits à faire regretter les guerres passés ils exploseront comme un Scroutt à pétard… et je n’aurais plus cette carapace pour me protéger, il me faudra être fort, montrer l’exemple et protéger ceux que j’aime…

Je pense souvent à tout ça au vu des derniers événements, c’est triste et pourtant on ne peut pas dire que j’aime me repasser des pensées lugubres, alors j’me dis que « tiens j’ai une petite faim… et que oh il reste surement un chocogrenouille ». Puis j’me dis que j’suis con… et je m’endors et j’me dis qu’il me reste encore des devoirs à faire et que demain et un autre jour et que je ferais bien de la fermer. »









Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:15

Bienvenue ! Dave

N'hésite pas si tu as la moindre question, le staff est là pour ça. Un pro-ordre qui partage son prénom avec le middle-name de Voldy, ça risque d'envoyer ça, j'en connais un qui va se faire railler ( en vrai, on est gentils et c'est cool d'avoir des gens dans l'autre camp )

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:15

Un Franco   
Bienvenue à toi parmi nous !!!
Je pense que je viendrai te réclamer un lien car Selena et Elvis sont en même année et puis... Dave Franco kwa   
Sinon bon courage pour la rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:25

Bienvenue et bon courage pour ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:26

Merci beaucoup pour votre accueil   
Alesya : c'est sur qu' Elvis c'est un paradoxe à lui tout seul ^^
Selena : Avec plaisir  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 13/04/2012
Parchemins écrits : 1281
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:36

Elvis pour moi c'est le king o/
Welcome here

•••••••••••••••••••••••••••••

I saw your picture hangin' on the back of my door, won't give you my heart no one lives there anymore. And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends here we go again.


I'm not in love


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:37

bienvenue à toi, et bonne fiche
Au plaisir de te croiser IRP et dans le flood
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 24/06/2013
Parchemins écrits : 207
Statut : ϟ LOVE, FOR YOU, IS LARGER THAN THE USUAL ROMANTIC LOVE. NO ONE WILL EVER WANT TO SLEEP WITH YOU. (célibataire)
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:39

dave franco omg omg omg omg.   
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.   

•••••••••••••••••••••••••••••


IT USED TO HURT MY FLESH THAT HIS WORN SCARS WERE HEATED STILL, HE USED TO HURT HIS FLESH JUST TO SEE IF HE COULD FEEL ϟ I had learned early to assume something dark and lethal hidden at the heart of anything I loved. When I couldn’t find it, I responded, bewildered and wary, in the only way I knew how: by planting it there myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 19:56

Bienvenue sur le forum   
et bon courage pour l'écriture de ta fiche  What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 7 Mar - 21:27

Zane E. Goyle a écrit:
Elvis pour moi c'est le king o/

Je plussoie  Razz 
Je m'attendais presque à un avatar coiffé avec la banane   

Je vais faire ma blonde mais la tête de Dave Franco me dit quelque chose, on le voit dans quoi ?   

Sinon j'en oublie presque le plus important ! Bienvenue sur le fo et très bonne continuation pour ta fiche =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Sam 8 Mar - 15:37

Merci tout le monde je vous aime déjà    

Zane : Bah oui pour moi aussi :O

Grace : Faut que je fasse ça   On le voit dans Scrubs, Insaisissables, 21 Jump Street pour les trucs les plus connus mais c’est surtout le petit frère de James Franco   ( ah oui et il se fait manger le cerveau dans warm bodies ^^)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Sam 8 Mar - 16:03

Trop la classe le gif   

Ah ouiiiiiii, je me souviens ! Je l'ai vu dans insaisissable et warm bodies :) Génialissime dans insaisissable   Mais inutile dans warm bodies ><"

En tous cas c'est un super choix d'avatar, les frères Franco ils assurent   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Sam 8 Mar - 19:31

Olà est-ce que c'est le frère de James Franco ? Me semble qu'ils ont un truc de semblable dans le regard. Si oui, ils sont tous les deux canons ma foi *o*

Breeef xD Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Sam 8 Mar - 21:18

Humpf, j'aime plutôt beaucoup ce choix peu commun de prénom
bienvenue sur HRI et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Sam 8 Mar - 21:24

J'adore le prénom !
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Dim 9 Mar - 12:17

Oula, invasion d'ordre *-* Bienvenue, bon courage pour ta fiche !

•••••••••••••••••••••••••••••

now i'm haunted.
Stood there and watched you walk away from everything we had but I still mean every word I said to you. Something's made your eyes go cold. Come on, come on, don't leave me like this. I thought I had you figured out. Something's gone terribly wrong, you're all I wanted. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Lun 10 Mar - 1:46


DAAAAVE   
J'ai hâte de voir quel perso se cache derrière un pseudo aussi classe d'ailleurs o/

Bref, bienvenue parmi nous   
Bon courage pour ta fiche ~ 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Mer 12 Mar - 20:58

Dave Franco : vous allez m'achever les nouveau avec tout ces beau mecs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 10/11/2012
Parchemins écrits : 1449
Statut : Heart under arrest
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 14 Mar - 13:45

OMG OMG OMG UN PRO-ORDRE + DAVE FRANCO

Bienvenue sur HRI et bon courage pour cette fichette What a Face

•••••••••••••••••••••••••••••

Bite into me harder

Now I must admit that I have played a part in the way that things have gotten out of hand, but it's escalated almost to an art. I want to fix him but I don't think I can. I'm falling deep into a pit of vipers over me, over me and I can't break free. Secrets run deep when you're in a pit of vipers, slithering, whispering, feel the venom poisoning me.
©️ Silver Lungs & Simon Curtis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Ven 14 Mar - 23:11

Merci beaucoup tout le monde pour votre accueil chaleureux   

Adrian : Oui c'est bien le frère du généralissime James franco :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Sam 15 Mar - 10:20

Bienvenue sur ILH.
Très bon choix d'avatar! Et de pseudo!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   Mar 18 Mar - 7:26

BON. J'ai Hound Dog dans la tête depuis 15 minutes à cause de toi :face:Quelques petites fautes, rien de bien méchant cependant, ça ne bloque pas la validation ;)Bienvenue officiellement !

   

Félicitation & bienvenue

“ La passion de Serdaigle envers l'intelligence
   Animait son amour des bienfaits de la science. „

   


   
Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
   Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

   
TOUTEFOIS
   Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! Et histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Enfin, ton personnage peut rejoindre l'Ordre ou l'Ombre selon ses idéaux.

   Enfin, nous t'invitons à checker régulièrement le tumblr de HRI  

   Bon jeu parmi nous  


   
Bonne chance à toi
Jeune Serdaigle

   

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Elvis - « To infinity... and beyond ! »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elvis - « To infinity... and beyond ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelles factions pour infinity choisseriez vous?
» Infinity Samedi 7 Juin 2008
» Vends fig Infinity Pan Oceanie Armée combinée Yu Jing
» Elvis Presley
» infinity 15/12/07 200pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-