FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 13:37


Ezra Aryel Diggory


(augustana)▽ You don't know me, you don't even care [...] you don't know me, and you don't wear my chains.
carte d'identité
Nom : Diggory. Oui comme Cédric Diggory, puisqu'il s'agit de mon oncle, qui a été tué ici à Pourdlard par Lord Voldemort. Prénom(s) : Ezra, Aryel. Surnom : Ezou ou Aryel, pour ceux qui connaissent mon attachement à ce prénom qui me vient de mon père, puisque c'est lui qui l'avait choisi. Âge : Dix-sept ans, je suis donc majeur dans le monde des sorciers. Date et Lieu de Naissance :  un 18 Août à Cardiff.  Nationalité : Britannique, avec des origines norvégiennes, de part ma mère. Pureté du sang :  Sang pur, même si je m'en fiche au fond. Année d'étude & Maison :  4ème année à Poufsouffle. Orientation sexuelle :  Les filles me font peur... Non, en fait, les gens en général sont un mystère pour moi, mais je suis attiré par les mecs, ça a toujours été comme ça. C'est comme une évidence. . État civil : Célibataire, bien parti pour finir vieille fille ee.

le sorcier en toi
Baguette : Ma baguette mesure exactement 28,3 cm et elle est en bois de cerisier, un bois prestigieux et puissant, allié à une plume de phénix. Gravée d'ornements nordiques, elle est d'une délicatesse et d'une précision exquise qui me rendent bien plus habile qu'aucune autre baguette ne pourrait le faire. Patronus : Mon patronus prend la forme d'une once magnifique. Et pour le faire apparaître, je repense à mon père, n'importe quel souvenir passé à ses côtés me donne la joie nécessaire pour ce sortilège. Épouvantard : Un gros microbe. Ma plus grande peur, ma phobie et quand il se matérialise devant moi en présence d'un épouvantard, je suis paralysé. Particularité : Rentrons donc dans le vif du sujet... Je collectionne les différences. Je suis né hermaphrodite (même si je suis aujourd'hui uniquement un homme), mais aussi métamorphomage. Ce qui est déjà pas mal, n'est-ce pas ? Mais ce n'est pas tout. J'ai également une phobie, qui régente toute ma vie depuis mes cinq ans. En effet, j'ai tellement peur d'être immunodéficient, comme l'était mon père, que les microbes et les maladies m'effraient plus que tout, par conséquent, je me couvre autant que je le peux et je me frotte férocement pour me laver, au moindre contact avec autrui. Oh, je sais ce que vous pensez... Je suis un psychopathie. Mais c'est faux. J'ai simplement cette peur si profondément ancrée en moi, qu'elle me contrôle totalement.  Options choisies & métier envisagé :  L'an dernier, j'ai choisi étude des moldus et étude des runes comme options. Grâce à mon grand père qui travaillait au ministère de la magie (au Service des détournements de l'artisanat moldu), j'ai toujours été fasciné par les objets et la culture moldu, en particulier par leur musique. Plus tard, j'aimerais être médicomage, mais je ne pense pas avoir assez de talent. Cependant, si je parviens à devenir infirmier, je serais déjà comblé. Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Non, jamais et ça ne m'intéresse pas vraiment. En fait, je suis certain qu'il y a un prix à payer. Tout pouvoir possède son lot de souffrance, un retour de flamme inévitable. Rien n'est gratuit dans ce monde, ceux qui pensent le contraire sont des imbéciles. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Ordre, je suis les traces de mon oncle. La disparition d’un élève de Poudlard vous perturbe-t-elle ?  Je ne connaissais pas Lune, mais il est évident que je suis perturbé... J'espère seulement qu'il n'est pas mort...  Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? Oui, je suis très inquiet, mais pas seulement pour moi... Mes proches sont eux aussi menacés et j'ai du mal à dormir tranquillement en sachant qu'ils pourraient disparaître eux aussi. Tout particulièrement Meredith... Que pensez-vous des attaques de Pré-au-Lard ? Il est important de réagir et de ne pas les laisser nous effrayer plus longtemps... Autrefois, l'ordre du phénix a triomphé et aujourd'hui, nous devons suivre leur exemple et défendre cette paix pour laquelle ils se sont battus. Le gouvernement et les médias nient l’existence d’une force semblable aux Mangemorts. Et vous, vous en êtes où à ce sujet ? Ce sont de parfaits hypocrites... Il faudrait être aveugle pour ne pas voir les provocations des mangemorts qui annoncent fièrement leur retour. Mais pour y croire, nous n'avons pas besoin qu'un gouvernement nous dise quoi penser, nous pouvons réfléchir par nous-même et ouvrir les yeux.

Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? Je réalise que le conflit prend rapidement de l'ampleur et bien sûr, j'ai peur. Pas seulement pour moi mais pour lui aussi. Et pour les élèves innocents qui ont peur de se rendre en cours et qui ne se sentent plus en sécurité à Poudlard. Pourtant, je ne renoncerai pas à me rendre utile, malgré ma peur, je ne veux pas resté caché, comme je le fais avec mes problèmes personnels.  Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? Enfin un média qui ose dire ce que nous redoutons tous... Et bien que le gouvernement continue à nier, je crois moi aussi au retour des mangemorts et avec tout ce qui se passe ici, nous serions fou de continuer à nous voiler la face.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Leïlan, ou Leïlou (a) Âge :  25 ans depuis 2 jours Avatar : Le petit mannequin, Vasiliy Makarov *o*  Fréquence de connexion : Toujours une geek, no-life, mais qui bosse dans un cinéma maintenant :o  Comment as-tu connu le forum ? Je recréé ce perso que j'avais délaissé malgré moi donc son histoire a un peu avancé depuis la création de cette fiche, notamment avec le petit Meredith (a) Code : Code validé par Sixtouchat. Copyright : tumblr


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 13:37


il était une fois


(Fauve) ▽ T’as peur de tout, c’est à peine croyable. 
Tu bloques sur un nombre de choses absolument incalculables
.
« Noooon ! » Effrayé, je m’enfuis en courant, cherchant un refuge dans les endroits les plus improbables, avant de me retrouver prostré derrière un énorme pot de fleurs. « Ne me touche pas… Ne me touche pas… » Le regard de ma mère me brûlait la peau et malgré toute la culpabilité qui m’envahissait face à la peine que je lui infligeais inconsciemment, je ne pouvais me résoudre à lui faire plaisir. C’était plus fort que moi… Je ne contrôlais pas l’angoisse qui s’emparait violemment de moi, alors qu’elle envisageait de poser ses doigts plein de microbes sur ma peau. « Voyons Ezra, qu’est-ce qui ne va pas ? » Je ne voulais pas mourir, voilà ce qui n’allait pas. Depuis la mort de mon père, trois mois auparavant, je ne parvenais pas à me débarrasser de cette peur viscérale qui me poussait à agir ainsi, me couvrant de la tête aux pieds et évitant le moindre contact, la moindre saleté, sous peine de devoir me frotter la peau si fort qu’elle en devenait douloureuse. D’aussi loin que je me souvienne, je n’avais jamais été un petit garçon comme les autres. Peut-être parce que le jour de ma naissance, je n’étais pas vraiment un petit garçon, ni une petite fille d’ailleurs. J’étais les deux à la fois. Mais mes parents avaient décidé que je serais un homme plus tard. Parce qu’ils avaient eu le choix et parce que j’étais trop petit pour choisir tout seul. Cependant, contrairement à ce que pouvaient dire les mauvaises langues, j’aimais être un garçon et j’étais très heureux dans ce corps-là, si semblable à celui de mon père. Je l’aimais tellement. Dire qu’il était mon modèle aurait été réducteur, puisque pour être vraiment honnête, je ne rêvais que d’une chose : lui ressembler et le rendre fier de moi. Mais jamais il ne me verrait grandir à présent. Sa maladie me l’avait arraché bien trop tôt… Et j’étais convaincu d’avoir hérité de cette immunodéficience qui l’avait rendu si vulnérable face aux autres maladies. C’était pour cette raison que j’étais si angoissé à l’idée d’entrer en contact avec le moindre microbe, développant une phobie si forte et si absurde qu’elle régentait ma vie, chaque jour un peu plus.

Recroquevillé contre le pot en terre cuite, je tremblais comme une feuille, terrorisé à l'idée de sentir ses doigts se poser sur moi. Comme toujours lorsque j’étais angoissé, mes cheveux changeaient de couleur, virant du bleu au rouge, en passant par le violet profond. La vie n'avait pas été très clémente avec moi, à croire qu'elle prenait un malin plaisir à me mettre à l'épreuve, me façonnant de manière à ce que je sois le plus différent, le plus étrange possible aux yeux des autres. Ainsi, j'étais né métamorphomage, comme mon grand oncle Henry. Ce dernier avait toujours été décrit comme l'original, voire même le fou de la famille. Alors soyez indulgent quand je vous dirais que je n'éprouvais aucune fierté à l'idée de lui ressembler. « Bien... J'abandonne Ezra... Tu devras le faire tout seul, comme un grand. » La tristesse qui émanait de sa voix me brisait littéralement le coeur. Mais je ne pouvais pas être le fils qu'elle aurait aimé avoir. Du haut de mes cinq ans, je lui rendais la vie terriblement difficile, alors qu'elle venait tout juste de perdre l'homme qu'elle aimait depuis qu'elle l'avait rencontré, à Poudlard. « Pardonne-moi, Maman... Je serais sage... Je te promets d'être sage... » Et j'aurais tellement aimé que cela soit suffisant pour la rendre heureuse...

☆☆☆


« Grand-père ! » Je m’élançai vers lui, afin de me réfugier dans ses bras rassurants. Comme à son habitude, il évitait de toucher ma peau, instinctivement, avec un naturel déconcertant. Et c’était pour sa facilité à s’adapter à mes différences, comme si ce n’était rien, que je ne pouvais m’imaginer vivre sans sa présence à mes côtés. Grâce à lui, j’avais découvert l’univers des moldus, comme on écoute un conte de fée. Pour moi leur vie semblait si étrange, si irréelle et surtout terriblement fascinante. Il avait toujours une anecdote à me raconter du temps où il travaillait au ministère de la magie, au service des détournements de l'artisanat moldu, et hypnotisé par ses aventures, je buvais ses paroles. Mais il y avait une chose que j’aimais par-dessus tout : m’installer devant le piano qu’il avait récupérer à l’époque, chez un homme qui avait décidé de quitter le monde des sorciers. C’était un instrument magnifique et il me permettait de découvrir les mystères de la musique moldu et d’en apprendre toutes les subtilités. Je pouvais passé des heures assis devant ce piano majestueux, à glisser mes doigts gantés sur les touches, au rythme d’une mélodie envoûtante. « Tu apprends tellement vite, mon garçon. Un vrai petit génie ! » Un sourire timide se dessina sur mes lèvres, alors que je terminais l’un de mes morceaux favoris. « Non, je ne suis pas un génie, grand père… Mais je suis différent… Trop différent… » Comme je m’y attendais, il fronça les sourcils, un air grave sur le visage. « Chacun est unique, Ezra… Ce que tu prends aujourd’hui pour des différences dérangeantes, sont en réalité des caractéristiques hors du commun et quand tu réaliseras ce que la vie t’a donné, tu pourras avoir le destin exceptionnel que tu mérites. » J’aurais aimé le croire mais les hommes de ma famille – du côté de mon père - mourraient tous prématurément et j’étais certain de ne pas faire exception et de perpétuer la tradition. Cependant, je ne répondis rien afin de ne pas peiner la seule personne qui croyait vraiment en moi. Malheureusement, je n’avais pas besoin d’exprimer mes pensées pour qu’il voie clair dans mon jeu… « Allez, joue-moi un autre morceau, fiston. T’écouter est une vraie bénédiction, que tu le crois ou non. » Un soupir las s’échappa de ses lèvres alors qu’il s’emparait de sa pipe, bien installé dans son vieux fauteuil. J’avais conscience qu’il ne me demandait pas grand-chose. Juste de croire un peu en moi et en mes capacités. Mais il était le seul à les voir, et je restais – pour ma part – complètement aveuglé par mes propres démons.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 13:43


il était une fois


(HOOBASTANK) ▽ I've found a reason for me, to change who I used to be. A reason to start over new... and the reason is you
« Ezra ? » Je me retournai vers lui, attiré par la douceur de sa voix. Je n’étais à Poudlard que depuis 6 mois, mais je n’avais déjà d’yeux que pour lui. Aedan. D’un an mon aîné, il était apprécié, entouré. Un jeune homme plein de vie et séduisant. Pourtant, lorsqu’il s’adressait  à moi, il y avait toujours une pointe de gêne dans sa voix. Jusque-là, j’avais toujours cru que c’était mon don qui le déstabilisait. Ou peut-être la rumeur qui courrait déjà à propos de mon attirance pour la gente masculine. Allez savoir. Ce jour-là, il agissait plus étrangement encore que d’ordinaire, s’attardant à mes côtés, comme s’il avait quelque chose d’important à me dire et ça me rendait terriblement nerveux. « Ne me regarde pas comme ça… » Il baissa le regard, un léger sourire sur les lèvres, alors que de mon côté, complètement déstabilisé, je me mettais à bredouiller lamentablement. « Je… désolé… euh… » Instantanément, il releva la tête afin de planter son regard dans le mien. « Ne le sois pas… Tu es… » Je ne sus jamais quel mot il allait choisir pour me décrire, mais je suppose que c’était plutôt positif puisque, sans prévenir, il s’empara de mes lèvres, les embrassant avec une passion timide, mais intense. De mon côté, je répondis tant bien que mal, partagé entre le plaisir de pouvoir connaître ses sentiments – identique aux miens - et l’effroi que je ressentais à l’idée qu’il ait osé un tel contact avec moi. Lorsqu’il s’écarta, ses joues étaient légèrement rouges et son regard brillait sous l’émotion. Il était magnifique… Pourtant, je ne pouvais pas lutter contre cette peur irrationnelle qui me possédait entièrement et malgré l’effort surhumain que je tentais d’accomplir, je commençais déjà à me frotter les lèvres, discrètement d’abord, puis de plus en plus fort. « Je suis désolé… Aedan, je… » Sans pouvoir en dire davantage, je courus jusqu’aux toilettes les plus proches afin de me nettoyer la bouche encore et encore, jusqu’à en avoir mal, jusqu’à me détester d’avoir ainsi gâcher la première histoire d’amour qui me tendait les bras. Alors que j’étais amoureux de lui, depuis des semaines, des mois… Jamais il ne pourrait me pardonner une telle réaction. Je l’avais perdu… Et c’était tellement douloureux que je restai cloué sur le sol, pendant des heures, sans esquisser le moindre mouvement. Les larmes qui coulaient sur mes joues étaient le seul et unique signe extérieur de la détresse qui me ravageait de l’intérieur.


☆☆☆

Mon regard ne pouvait se détacher de cette vision d’horreur, ce cauchemar qui se déroulait à quelques mètres devant moi. Aedan était en train de draguer sa voisine, une belle brune, souriante et niaise au possible. Oui, j’étais jaloux. A en crever. Cela faisait maintenant un mois qu’il m’évitait et refusait d’échanger le moindre mot avec moi. Il ne m’avait même pas laissé l’occasion de m’expliquer, ni même de m’excuser. Pourtant, j’avais du mal à lui en vouloir, dans la mesure où j’étais celui qui avait tout gâché. Après tout, il avait toutes les raisons d’être blessé par la réaction que j’avais eu. Comment aurait-il pu comprendre que je l’aimais si je me frottais les lèvres dès le premier baiser échangé ? Mais même en sachant tout ça, je ne pouvais pas supporter de le voir avec quelqu’un d’autre. Encore moins avec une fille. Peut-être aurais-je dû détourner les yeux, mais j’avais beau faire un effort surhumain pour y parvenir, j’en étais incapable… Comme si je prenais un malin plaisir à resserrer l’étau autour de mon cœur.  
« Regardez-le… ! » Surpris par cette voix sortie de nulle part, je sursautai, sortant brusquement de ma léthargie. « On dirait une fille ! » « Par Merlin, qu’est-ce qui se passe ?! » Sous le choc, je dévisageai leurs airs choqués, persuadé que mon don m’avait encore trahi, me ridiculisant devant toute la classe. Malheureusement, je ne pouvais pas mesurer l’étendue des dégâts, mais leurs moqueries me suffisaient amplement… Il ne fallait pas être Rowena Serdaigle pour comprendre que mes traits s’étaient féminisés afin de me permettre de ressembler à la fille qu’Aedan était en train de draguer. Malgré moi, ma jalousie m’avait fait perdre le contrôle au point de changer mon apparence comme jamais je n’avais pu le faire auparavant. Et je m’en serais bien passé… Soudain, le regard dégoûté d’Aedan se démarqua des autres, me brûlant de ses prunelles accusatrices. Savait-il seulement à quel point je souffrais ? A aucun moment je n’avais cherché à lui faire du tort. Mais comment aurait-il pu le comprendre, alors qu’il ignorait tout de moi, et de ce que je pouvais ressentir pour lui ? Honteux, je ne pouvais plus supporter leurs rires et leurs regards plein d’aversion. Alors, je me levai brusquement, afin de quitter la pièce en courant, sans même prendre mes affaires. Tout ce qui comptait pour moi, c’était de fuir, le plus loin possible. Plus encore que l’humiliation que j’avais subie, j’étais meurtri par l’impitoyable vérité… Jamais je ne pourrais trouver quelqu’un capable de rester à mes côtés.


☆☆☆


« Tu m’en veux ? » Etonné par une telle question, je relevai les yeux vers elle. « Pourquoi est-ce que je t’en voudrais ? » C’était étrange de la voir tirer ainsi sur ses vêtements afin de les ajuster et d’enlever les plis éventuels. Certes, elle avait toujours été une femme élégante mais jamais ça ne l’avait rendu à ce point nerveuse auparavant. « Parce que je refais ma vie… Tu ne veux sûrement pas que je remplace ton père… » Haussant les épaules, je restai tout de même concentré sur ma baguette qui me permettait de faire léviter l’un des cartons contenant mes affaires. « Tu ne le remplaces pas, tu commences une autre histoire… Je veux que tu sois heureuse, tu sais. Et puis j’ai un frère maintenant. » Un frère qui agissait de façon vraiment étrange avec moi, au point que je ne savais pas quoi en penser. Quand elle m’avait annoncé que son fiancé ne vivait pas seul et avait un enfant nommé Meredith, j’étais persuadé que j’aurais une demi-sœur. Mais la boule d’énergie qui m’avait sauté au cou était bel et bien un mec. Effrayé par cette première rencontre pleine de contacts, j’avais tout de même noté qu’il ne me laissait pas indifférent… Ses manières étaient plutôt directes, ce qui allait poser problème, mais il restait tout de même très attirant. Pourtant, avec le nouveau lien que nous partagions et sa tendance à me toucher - alors qu’il avait remarqué dès le début que ça déclenchait une crise de ma part – il me semblait impossible de céder à cette attirance et encore moins de lui en parler.
Son père nous ouvrit la porte, embrassant ma mère avec passion sans attendre qu'elle n'entre chez lui, puis il déposa un baiser paternel sur mes cheveux. Comprenant qu’il valait mieux les laisser seuls, je m'éclipsai afin qu’ils puissent profiter pleinement de cette étape importante dans leur vie de couple : le jour où nous emménagions chez eux pour devenir une vraie famille. A présent seul, je me dirigeai naturellement vers l’escalier, découvrant Meredith qui m’attendait en haut des marches. « Viens, je vais te montrer ta chambre. » Son sourire avenant n’annonçait rien de bon. En effet, il avait l’air bien trop heureux de me voir pour que je ne me sente pas obligé de rester sur mes gardes. Néanmoins, je montai, sans un mot, toujours suivi par mon carton. Ma chambre se trouvait juste à côté de la sienne et était tout aussi grande que celle où j’avais grandi. Afin de m’y sentir chez moi, j’avais emmené de quoi la décorer à l’identique. Au fond, tant que j’étais avec ma mère, ma chambre n’était pas un problème à mes yeux. « Elle te plait ? » Perdu dans mes pensées, j’avais presque oublié sa présence. Presque. Parce que je repris instinctivement mon attitude méfiante, gardant un œil sur lui. Pourtant, il semblait toujours aussi calme et joyeux. « Oui, elle ressemble à celle que j’avais avant, chez moi. » Il allait me falloir du temps pour que cet endroit devienne officiellement mon "chez moi " au même titre que la maison familiale des Diggory, où j’avais vécu depuis ma naissance, jusqu’à ce jour précis. Le premier jour du reste de ma vie. « Tant mieux parce qu’elle est collée à la mienne… » Je ne pouvais m’empêcher de croire qu’il l’avait fait exprès… Et je ne parvenais pas à savoir si je m’en réjouissais où si cette perspective m’effrayait. Peut-être qu’il y avait un peu des deux. « Si tu te sens seul, tu sais où me trouver… » Paniqué, je l’imaginais déjà me faire des avances déplacées quand je remarquai son regard taquin. Serait-il en train de se jouer de moi pour me faire flipper ? Possible. En tout cas, je préférais entrer dans son jeu et retourner la situation à mon avantage. « Super, tu vas pouvoir m’aider à faire du rangement alors, j’ai amené beaucoup d’autres cartons. » Machiavélique, je lui adressai à mon tour un sourire en coin, fier de ma boutade. Mais j’aurais dû me douter qu’il en profiterait pour obtenir quelque chose en retour. « D’accord, mais je prends des forces avant… » Surpris, je le dévisageai, m’attendant à tout sauf à ça… Soudainement, il déposa un baiser au coin de mes lèvres avant de quitter ma chambre pour aller chercher le reste de mes affaires. L’enflure ! A la fois énervé et émoustillé par son geste, je restais perplexe, frottant déjà ma peau sans vraiment m’en rendre compte, alors que les larmes me montaient aux yeux. Pour la peine, il s’occuperait des cartons seul, pendant que j’allais découvrir la salle de bain, où je passerais – sans nul doute – le plus clair de mon temps, puisque mon cher demi-frère semblait s’amuser de ma condition. C’était la première fois que j’étais confronté à une telle situation et j’étais effrayé à l’idée de voir ma phobie s’amplifier et mon corps se recouvrir de marques à force de frotter ma peau, afin de se débarrasser des microbes.
Où que j’aille, je ne pourrais jamais avoir une vie normale.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 10/11/2012
Parchemins écrits : 1449
Statut : Heart under arrest
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 15:53

Reuh bienvenue ma Leilou :love:LOVE LOVE LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 16:43


Merci mon mikachou    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 22:41

Quelle tête d'ange! *w*
Je le connaissais pas lui..

Rebienvenue donc :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 8 Fév - 23:12


Oui, tu as vu *^*
C'est mon petit mignon Ezra :3
Bon, il fait fuir tout le monde avec sa phobie des microbes mais ça... xD

Merci   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 1:32

Rebienvenuue ** ton ezra est toujours autant à croquer *lui bave dessus allègrement avec tous ses microbes*

•••••••••••••••••••••••••••••

now i'm haunted.
Stood there and watched you walk away from everything we had but I still mean every word I said to you. Something's made your eyes go cold. Come on, come on, don't leave me like this. I thought I had you figured out. Something's gone terribly wrong, you're all I wanted. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 1:35


Merci Rohan <3
Han quel sadique *pleure et part se désinfecter tout le corps sous la douche en frottant bien*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 06/02/2013
Parchemins écrits : 1066
Statut : » The City looks so pretty, do you wanna burn it with me ? (Lilith Ogden)
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 1:42

*donne du gel antibactérien à ezra* jotem moi, ok ? è_é

bonne refonte ♥

•••••••••••••••••••••••••••••

we'll rise again.
There's not much left to love, too tired today to hate. I feel the empty, I feel the minute of decay. I'm on my way down now, I'd like to take you with me. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 3:53


Merci Luci' :3 Je t'aime aussi, t'es gentil avec moi ~ 
Le perso ne va pas changer hein, je l'ai recréé parce que j'ai oublié de prévenir que j'ai un RP qui va être posté avec Ezra et que je ne l'abandonne pas. Bref, je suis un boulet et il avait disparu par ma faute éè
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 11:39

Haha, la phobie des microbes, j'adore! :D
Ca va être marrant à lire!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 19:26

Mon Ezraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! *o*
Mon petit chou qui est à moi et rien qu'à MOI è_é

*Change sa baguette en lance roquette et vise Rohan*

Meredith il a eu peur de perdre son amour, heureusement qu'il est de retour .___.

*A pas du tout pensé à sauter du haut de la grande tour, c'est faux !*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Dim 9 Fév - 19:29


Merediiiiiiith   
Tu ne serais pas un petit peu possessif des fois ? (a)

Faut que tu t'occupe de moi, sinon je retomberais dans un trou noir éè
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Mer 12 Fév - 12:38

Soit le bienvenue parmi nous :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Jeu 13 Fév - 20:21

Tu aimes l'ordre, t'es un pouffy et tu es le neveu du premier amour de ma mère soooooooo je veux un lien bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Jeu 13 Fév - 20:31


Quand tu veux *^* J'ai besoin d'amis o/
Merci   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Ven 14 Fév - 13:17

Oh bah on le sera, t'en fais pas, surtout si tu rejoins l'ordre mon chaton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 15 Fév - 12:59

Rien à redire, tout est nickel ! Rebienvenue parmi nous


Félicitation & bienvenue

“ Poufsouffle avait le goût du travail acharné
Tout ceux de sa maison y était destiné. „



Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

TOUTEFOIS
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! Et histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Enfin, ton personnage peut rejoindre l'Ordre ou l'Ombre selon ses idéaux.

Bon jeu parmi nous


Bonne chance à toi
Jeune Poufsouffle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   Sam 15 Fév - 13:04


Nikki •• Oui, j'avais fait la demande pour intégrer l'ordre avec l'ancien compte d'Ezra donc ya pas de raison qu'il change de côté xD


Merci Loki   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ezra ♫ And I wish I was a comet to crash at your feet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» [terminé] Ezra et Aria: Choc émotionnel.
» (M) - Ezra Miller - Run from the pigs, the fuzz, the cops, the heat...
» Présentation de Ezra Selyan [Validée]
» Pretty Little Liars [Drame]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-