FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Selena ☆ I'm gonna eat you up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Jeu 16 Jan - 21:01


Selena Matthews


(what a girl wants)▽ Why are you trying so hard to fit in when you were born to stand out ?
carte d'identité
Nom : Matthews Prénom(s) : Selena Surnom : Luna, bien que seuls ses amis proches soient autorisés à l'appeler ainsi. Âge : 20 ans Date et Lieu de Naissance : 14 Mars, au sein de la meute de loups garous de Norwich Nationalité : Anglaise Pureté du sang : Née d'une mère sorcière et d'un père lycan, Selena est donc sang mêlé Année d'étude & Maison : 6ème année parmi les lions à la crinière de feu et au pelage d'or, sa seconde famille. Orientation sexuelle : En bonne louve, Selena ne peut décemment pas concevoir qu'une femme puisse être attirée par une autre, ça relève du surnaturel à ses yeux, provocant un dégoût des plus puissant et incontrôlable. Ainsi, la jeune femme est hétérosexuelle et ne se gêne pas pour exprimer sa haine de cette attirance contre nature. État civil : Célibataire
   

   
le sorcier en toi
Baguette : En bois d'acacia, longue de 25cm avec une goutte de venin de basilic. Patronus : Un sombral. Animal peu commun, souvent invisible aux yeux des plus chanceux. Selena se souvient en avoir croisé tout un troupeau lors d'une sortie nocturne dans la forêt peu de temps après la mort de sa mère, découvrant cette espèce si singulière et d'une douceur qui lui est si peu familière. En leur compagnie la jeune femme se sent comme transformée et spéciale, sachant que peu sont capables d'apprécier leur compagnie. Épouvantard : Une dame blanche, lui rappelant douloureusement la nuit où sa mère perdu la vie sous les crocs de son mari. Celle-ci avait l'habitude de s'habiller en blanc. Cette simple vision ou souvenir provoque une crise de furie incontrôlable chez Selena. Particularité : Loup-garou Options choisies & métier envisagé : Étude des runes et Soins aux créatures magiques. En ce qui concerne son avenir, Selena n'y pense pas pour être honnête. Toutefois, la jeune femme possède un fort attrait pour les plantes et leurs propriétés. Ainsi, il ne serait pas étonnant qu'elle se tourne vers la botanique.  Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? D'une mère sorcière devenue louve par la force des choses, Selena fut élevée dans la magie mais pas n'importe laquelle. Partisane du seigneur des ténèbres, cette femme à double visage lui inculqua donc jusqu'aux sorts et potions les plus sombres qu'elle pouvait connaître, voulant donner à sa fille toutes les armes existantes pour affronter le monde. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? "Ni l'un ni l'autre. Toutes ces histoires ne me concernent pas." Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? "Il est assez fascinant de voir ces humains se déchirer entre eux pour des divergences aussi futiles..."  Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? "L'humain a peur du changement, de l'inconnu, de l'imprévu... Une preuve de leur stupidité et de leur infériorité, ça ne m'étonne pas." Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? "Absolument pas, entre loups on sait se protéger..."
   

   

   
le moldu derrière tout ça
Pseudo : Jiwang Âge : 24y.o Avatar : Cara Delevingne Fréquence de connexion : Je dirai 4/7 Comment as-tu connu le forum ? TopSite quelque part...Code : SE01 Copyright : Morphine & Tumblr.
   Personnage : [ ] Inventé, [X] Scénario, [ ] Poste Vacant
   

   

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Jeu 16 Jan - 21:02


il était une fois


(Ellen Parr) ▽ The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity.
Prémices

« Qu'est-ce que tu veux que je foute d'une femelle ? »
Tels furent les premières paroles qui vinrent aux oreilles de Selena à peine extirpée de la chaleur du ventre maternel. En tant que membre d'une meute de loups-garous, son destin était tout tracé. Lupine, elle allait devoir se trouver un compagnon et enfanter pour faire perdurer sa race. Si ce statut n'avait rien de déshonorable, il ne correspondait aux attentes et aspirations de Julius Matthews. Cette figure paternelle imposante, redoutable, machiste et terrifiante rêvait d'un héritier mâle. Un jeune louveteau avec qui partir en chasse, à qui il inculquerait son savoir et qui ferait sa fierté. Au lieu de ça il se retrouvait avec une louve dont il n'avait que faire, simplement bonne à enfanter. C'est écoeuré qu'il quitta la chaleur de la chambre, laissant mère et fille.

Se plier aux règles, rentrer dans ce moule prédéfini. Voilà ce qui l'attendait. Plus on lui rappelait son statut, plus Selena perdait les pédales. À peine six ans et la jeune fille rêvait déjà de liberté, d'une vie passée dans les bois à chasser parmi ses pairs. Ses parents, eux, voyaient plutôt en elle la future Lupa. Un rang qui allait nécessiter un travail colossal pour la faire correspondre aux attentes de ce statut si prestigieux. Une tâche qui revenait de droit à sa mère, patiente, douce, modèle de bonnes manière à la féminité exacerbée. Elle représentait tout ce qui faisait horreur à Selena. Un carcan dans lequel la demoiselle ne pouvait entrer. Ses journées se résumaient à des fugues répétées, dévalant les pentes boisées environnantes, grimpant aux arbres, traquant le gibier pour développer ses sens et se battant dès que l'occasion se présentait. La plupart de ces sorties non autorisées se finissaient toujours de la même façon. Sa mère parvenait à retrouver sa trace en dépit de toute la boue dont elle s'était préalablement recouverte pour camoufler son odeur. L'humiliation survenait généralement à cet instant là quand, parmi une confrontation simulée, cette femme à la posture irréprochable déboulait, hurlant telle une harpie en furie, la ramenant de force au domicile familial.

Les belles robes, blanches immaculées, aux empiècements de dentelles délicates dans lesquelles elle devait se glisser pour le plaisir de cette mère exigeante terminaient en lambeaux bruns et verts répugnants. Déclencheurs de cris, disputes, larmes, dépression et fatigue, la figure maternelle intransigeante qu'elle avait toujours connue s'effondrait progressivement à chacune de ses sorties. À tout juste dix ans, ses parents savaient que la jeune femme en devenir ne pourrait accéder à ce poste tant convoité. Ils avaient tout gâché. Une seconde cruelle déception. Cet enfant qui aurait dû être leur gloire défaisait leur réputation. Repoussée par ses géniteurs, Selena tentait pourtant de correspondre au possible aux attentes de son père. Cette figure si prestigieuse, puissante et effrayante à la fois, voilà celui qu'elle tentait d'impressionner au possible. Pour le satisfaire elle était prête à tout, apprenant à agir, se battre, parler et penser comme un homme. Non seulement cela correspondait à ses propres désirs mais ça pouvait la rapprocher de ce père si distant et adulé. Avec un physique aussi ingrat que le sien, du moins pour des loups-garous, elle avait peu de chance de remplir son rôle de louve, autant se faire une place dans la meute, gagner la confiance de ces hommes qu'elle enviait mais également leur respect. Voilà son rêve.

Initiation

Si avec les années Selena correspondait de moins en moins aux attentes de ses parents, ses facultés d'apprentissage, elles, explosaient tous les records. Véritable éponge, elle absorbait à une vitesse phénoménale la moindre information. Puits sans fond, avide de connaissances multiples, la demoiselle semblait être en permanence assoiffée de savoir. Il lui fallait plus que tout acquérir cette force, cette différence, cette plus value qui la distinguerait du groupe. Bien évidemment il n'était pas là question d'une rébellion quelconque ou encore d'une tentative de fuite. Selena voyait en sa mère, détentrice d'un savoir magique peu commun, une opportunité pour son clan de se démarquer. Être louve et à moitié sorcière n'avait rien de répugnant du moment que ses pouvoirs étaient utilisés à bon escient.

Exigeante, parfois même cruelle envers elle-même, Selena harcelait littéralement sa mère pour que cette dernière lui apprenne tout ce qu'elle savait. Les sorts les plus noirs, les potions les plus complexes, comment tenir sur un balais, quelles créatures éviter... Toutes les disciplines suscitaient l'intérêt grandissant de la blonde. Perfectionnant son art dans la forêt, à l'abris des regards indiscrets, Selena savait que ces pratiques ne seraient pas approuvées de tous. Ces compétences leurs seraient pourtant utiles dans leur quête d'indépendance. Prouver leur pouvoir, leurs connaissances et associer de redoutables sorts à la bestialité d'un loup... Il n'y avait pas pire arme à ses yeux. C'est ainsi que Luna poursuivit son entrainement au fil du temps jusqu'à devenir une sorcière louve redoutable. Toutefois, cette intelligence accrue n'était pas faite pour un environnement aussi étriqué que Poudlard. Il lui fallait de l'espace, de la liberté et plus de danger. Rester visée sur un banc face à un manuel poussiéreux et répéter bêtement des formules ? Où était l'intérêt ? Comment pouvaient-ils apprendre à se défendre, à attaquer, à utiliser la magie dans leur vie quotidienne ? Révoltée contre ce système, la blonde préférait fuir les salles de classe étriquées, puant le renfermé et la pierre humide pour aller se dégourdir les jambes dans la forêt interdite en compagnie de Loki. Seul et unique lieu où ses cours et l'instruction de sa mère lui étaient utiles.

Crise

Le souffle court, l'air hagard, ses yeux émeraudes luisaient tels deux diamants bruts sous cette chevelure d'or indomptée. Ici et là, quelques gouttes couleur carmin venaient trancher avec l'albâtre de sa peau. À mesure que l'on s'éloignait de son visage, l'intrus semblait gagner du terrain. L'espacement entre les goutes diminuaient à vue d'oeil jusqu'à la recouvrir entièrement. Ses mains, ses avants bras, tout son torse et ses cuisses en étaient recouverts. Cette substance poisseuse qui s'assombrissait au contact de l'air et dégageait une odeur pestilentielle.
« Bon sang Luna qu'est-ce-que t'as foutu ?! »
Un vague écho, résonant dans son esprit vide. Absente, elle fixait un point vague, incapable de se souvenir de l'origine de ce sang sur ces mains. Il suffisait d'observer ses vêtements et sa peau pour comprendre qu'elle était allée chasser. Une biche probablement ou un autre gibier à poil brun à en juger par les quelques échantillons disséminés ici et là sur son jean.

Progressivement, la pré-ado reprit conscience, découvrant avec lassitude l'étendue des dégâts. Ces absences, dédoublement de personnalité ou encore excès d'hyperactivité comme pouvaient les appeler certains était une tare familiale. Son père l'avait hérité de son père et voilà qu'elle reprenait le flambeau. Les symptômes étaient toujours les mêmes : une vague puissante d'adrénaline envahissait son corps, accélérant sa respiration, dilatant ses pupilles, la mettant dans un état de transe tel que toute conscience semblait s'être extirpé de son être. Une seconde transformation. Selena perdait le contrôle. Impossible de savoir ce qu'elle allait bien pouvoir faire. Il pouvait être question de chasse, de balade sportive en pleine nature ou encore d'un besoin frénétique d'alcool. Impossible de prévoir ce qui allait bien pouvoir lui passer par la tête ou plutôt agiter ses sens. Redoutable sous sa forme animale, elle pouvait également l'être durant l'une de ces crises étranges dont personne ne connaissait la source et dont tout le monde préférait taire l'existence. De nature assez superstitieuse, la blonde évitait le sujet comme la peste, montrant les crocs à quiconque osait évoquer ses moments d'absence. Cette malédiction l'effrayait assez sans qu'on n'en rajoute une couche. Il lui fallait apprendre à vivre avec, contrôler au maximum ses pulsions afin de ne pas exploser et minimiser les dégâts collatéraux et internes que cela pouvait provoquer.

Appréhension

Ça y est, le grand moment était arrivé, celui de sa transformation. À peine avait-elle eut 12 ans que Selena mourait d'impatience en attendant la première pleine lune de l'année à venir. Plus cette attente se prolongeait et plus une certaine appréhension grandissait, se nourrissant de tous les récits, les rituels auxquels elle avait assisté. Son esprit en constante agitation faisait ressurgir ces images qu'elle avait toujours tenté de refouler le plus profondément possible. Celles de ces corps sans vie, la gorge déchirée par les crocs acérés de leurs parents, leurs cris de douleur mourant dans un gargouillement atroce à mesure que le sang emplissait leur trachée. Selena n'avait jamais été capable de détourner le regard en dépit du spectacle terrifiant qui se présentait à elle. Comme hypnotisée par tant de sauvagerie, à la limite d'une fascination morbide pour tant de puissance, tant de brutalité et de sauvagerie dans ces corps déformés par la lumière d'une lune ronde. Partagée entre l'envie d'en être, de sentir les crocs de son père s'enfoncer dans sa peau si frêle et délicate et celle que tout s'arrête, qu'il n'y ait pas de cérémonie, la dernière journée les séparant du rite sembla durer une éternité.

Vêtue de la plus belle robe que lui avait confectionnée sa mère pour l'occasion, Selena accepta de la porter pour la simple et bonne raison qu'elle voulait lui faire plaisir pour ce qui pouvait être son dernier jour. Face à l'imposant miroir trônant dans la pièce principale de ce qu'ils considéraient comme une habitation, l'adolescente en devenir était plus pâle que d'ordinaire, ses longs cheveux blonds toujours aussi indomptables tombaient en cascade sur ses épaules, encadrant son visage de porcelaine. Raide comme un piquet, elle tentait de capturer son image du regard comme si cette dernière allait lui échapper, s'évanouir dans la nature et l'abandonner là. Pensée stupide dont elle fut extraite par une lourde main se posant sur son épaule. Ses yeux émeraudes anormalement éteints se levèrent pour rejoindre ceux de son père. Selena se souviendra toujours de cet instant où, d'un geste maladroit ses doigts massifs, terreux et humides écartèrent quelques mèches de ses cheveux dorés cachant son regard clamant indépendance. L'espace d'un bref instant, les yeux dans les yeux, elle crut déceler la naissance d'un sourire timide au coin de ses lèvres. Son regard n'avait jamais été aussi tendre, chaleureux, l'enveloppant d'une sensation toute nouvelle. Pour la première fois elle se sentait exister, importante, en une fraction de seconde plus rien ne lui faisait peur, elle aurait pu déplacer des montagnes. Dans un élan d'affection, cette homme qu'elle avait toujours tant admiré et redouté se pencha pour poser ses lèvres chaude sur son front fiévreux. Cet instant privilégié ne dura qu'à peine une minute et pourtant, pour Selena c'était le plus marquant de son existence.

Un nouveau courage, une force et un désir d'en découdre inconnus jusque là venait de naître en son sein pour exploser au grand jour. La tête haute, elle quitta ce taudis pour se rendre sur le lieu du rituel, rejoignant ses amis d'enfance. Malgré la fierté que tous affichaient, Luna décelait aisément cette inquiétude qui demeurait toujours enfouie dans son coeur, menaçant d'exploser à chaque battement, chaque seconde s'écoulant la rapprochant de l'inévitable. Après quelques instants le rituel commença enfin. Parmi les loups s'avançant vers eux, Selena reconnu son père. Cet imposant loup gris aux yeux verts luisants d'une bestialité envoutante. À mesure qu'il s'avançait vers elle de cette démarche inquiétante du prédateur prêt à bondir sur sa proie, son regard vint à nouveau rencontrer le sien, croyant déceler cette douceur qu'elle avait pu lui découvrir plus tôt dans la soirée. Un dernier soupir d'anxiété lui échappa avant qu'une douleur déchirante naisse à la base de son cou. Ces crocs déchirant sa peau si délicate, tâchant sa longue robe blanche immaculée, la maintenant au sol. Incapable de hurler de douleur, elle se contenta de placer ses mains et pieds contre ce corps animal, tentant de le repousser de toutes ses forces pour ne pas qu'il la dévore. Par chance, ce regard qu'ils avaient échangés, son odeur, son toucher... Il finit par reculer, grognant d'insatisfaction et disparut dans la forêt pour rassasier sa faim. À même le sol, Luna reprit difficilement son souffle, sa main droite pressant cette plaie sanguinolente. Fixant l'astre pâle brillant au dessus d'elle, un large sourire étira ses lèvres suivit d'un rire mêlant nervosité et soulagement. Ça y est... Elle faisait partie de la meute.

Horreur

Cette nuit là, l'astre lunaire dominant le ciel de sa rousseur inhabituelle baignait les sous bois d'une ambiance toute singulière. Faisant tant bien que mal son chemin entre les méandres de la canopée, une lumière rouille tachetait ici et là le sous-bois chaotique. Étrangement, l'atmosphère y était douce, paisible, apportant une dimension presque surréaliste à cet environnement que Selena connaissait si bien. Une redécouverte, une toute nouvelle vision de son quotidien lui était proposée. Étais-ce une façon de la prévenir, la préparer au bouleversement qu'allait connaître sa vie ? Qui sait... Dans quelques nuits, Selena reprendrait forme animale, elle le sentait jusqu'au fond de ses entrailles, cet appel, cette excitation que provoquait toujours une pleine lune ; en attendant, la jeune femme en devenir déambulait paisiblement entre ces géants vivants par pure distraction.

La beauté de cet instant s'évanouit à l'envol d'un groupe d'oiseaux perché dans les plus hauts branchages. Le nez plissé, aux aguets, Selena humait l'air avec méfiance. L'odeur du danger, de l'inhabituel était si intense que la demoiselle n'avait pas besoin de prendre forme animale pour en déceler la provenance. D'une discrétion qui était sienne, elle avança à pas feutrés, évitant le moindre obstacle que lui tendait ce sol noueux si familier. À mesure qu'elle progressait, le parfum si singulier, métallique, du sang s'imposa à ses narines. Ce fut entre deux troncs qu'elle l'aperçue. Son linge si beau, à la pâleur rappelant cet astre tant aimé s'en trouvait à présent souillé par la boue et les nombreuses blessures recouvrant son corps inerte. Selena n'avait nullement besoin d'apercevoir le visage se cachant sous l'épais rideau de ces cheveux dorés. Elle la reconnaîtrait entre mille. Sa pauvre mère. À présent, toutes les discordes ayant pu animer leur quotidien paraissaient si futiles, dérisoires que des larmes vinrent se frayer un passage sur ses joues d'albâtre.
Les yeux rivés sur le corps mutilé de cette femme dans la fleur de l'âge qui lui avait tant apprit, ses sens qui pourtant faisaient retentir la sonnette d'alarme s'étaient comme évanouit, ensevelit sous la vive émotion dont elle était à présent assaillie. Sans aucune précaution, elle s'avança, effleurant avec une timidité teinté d'effroi les plaies béantes, elle n'avait d'yeux que pour sa mère. La jeune louve aurait dû le sentir venir, entendre le craquement des brindilles sous le poids de ce corps, déceler cette odeur familière qui pourtant lui donnait des hauts le coeur. Il était là, juste derrière elle. Les mains rougies par le sang de sa bien aimé, le regard vide, penché au dessus du corps si frêle de son enfant. Ce fut son souffle. Cette chaleur déconcertante pour un mois de février qui la fit revenir à elle.

Selena se doutait de l'identité du tueur. Tous les indices qui lui parvenaient la menait dans une seule et unique direction. Avec lenteur et délicatesse, la demoiselle s'empara de la plus grosse pierre qu'elle pouvait trouver. Toutefois, elle prit un soin tout particulier à ce que l'homme ne puisse la voir faire. L'adrénaline avait toujours un effet déroutant sur Selena. Quand certains sentaient une excitation animer leur corps, la jeune femme ressentait une sensation de calme tranchant de cette agitation constante. Il lui suffit d'un très léger soupir pour rassembler son courage et sans la moindre hésitation elle fit volte face au moment même où son père s'apprêtait à lui fracasser le crâne à l'aide d'une roche volumineuse. Avec toutes les forces qu'elle possédait, Selena projeta la pierre en plein sur le torse de son assaillant, lui coupant ainsi la respiration. Tel un lièvre en quête de sureté, elle détala sans attendre. Ses pieds semblaient danser sur le sol terreux, semé d'embûches qui se présentait à elle. Un pas ici, un pas là, un tronc couché à éviter, un bosquet à contourner, une fosse à franchir... Retrouvant sa nature de grand canidé, elle n'eut pas grand mal à semer cette menace. Pupilles dilatées, extrémités tremblantes, souffle rapide, Selena fit une halte dans la grotte la plus proche, ne fermant l'oeil que de brefs instants, sachant qu'une crise pareille risquait de durer encore quelques heures avant qu'elle ne retrouve son père tel qu'elle le connaissait.

Confrontation

« Volgdärde ! » Un puissant grognement roula du tréfonds de sa gorge jusqu'à ce qu'il soit suivi d'un nouveau plus menaçant cette fois-ci. Le nez froncé, Selena fusillait cet homme du regard. Sa simple existence, sa seule mention de son nom parvenait à faire naître une haine destructrice chez la jeune louve. Depuis que son père avait été exécuté, sur ordre du conseil des sages, pour avoir tué sa femme, elle était devenue orpheline. Seul son oncle avait pu la recueillir. Vieux loup perdant la tête, elle devait supporter ses nombreuses insultes, ses coups et critiques incessantes, seules paroles pouvant franchir ses lèvres ridées. « Comment oses-tu me menacer de la sorte, bâtarde ?! Réitère ça pour voir et je te montrerai de quoi je suis capable. » En dépit de son avertissement, Selena ne se priva pour pour lui témoigner son mécontentement avec plus de hargne que jamais. La réponse de cet homme aigri et antipathique ne se fit pas attendre. Sans qu'elle ne puisse avoir le temps de l'esquiver, il abattit avec violence un des épais manuscrit qu'il collectionnait sur le crâne de sa nièce. Un couinement de douleur lui échappa contre sa volonté avant qu'elle ne se mordre la lèvre jusqu'au sang, regrettant de le satisfaire de ce bref moment de faiblesse.  « Tu es exactement comme ta volgdärde de mère... Faible, hideuse et inutile. Quel dommage que ce fou furieux ne t'ai pas explosé la cervelle. » S'en était trop. La douleur et le sang brouillant sa vision, Selena quitta cette habitation rustique et insupportablement étroite pour retrouver l'humidité de sa forêt tant aimée. Arrivant à saturation, la jeune louve priait pour que la délivrance soit proche. Même si cela signifiait se rendre à Poudlard, être enfermée entre quatre murs et subir les critiques d'imbéciles c'était préférable à cet homme dont la brutalité finirait par l'achever un jour où l'autre.

Selena avait eu vent de l'enfer que pouvait représenter cette école pour un loup-garou. Son règlement si strict, la discrimination qui était monnaie courante et cette obligation de rester « civilisé ». Que diable cela pouvait-il bien signifié ? Civilisé ? C'était si subjectif. Similaire à cet esprit colonisateur, tels des croisés tentant d'imposer leur vision d'un dieu unique à des civilisations si opposées de la leur. À leurs yeux, c'était eux, les loups -garous, qui n'étaient que des sauvages, perpétuant des rites barbares avec une vision si archaïque de la vie en société. Bien évidemment, pour Selena il s'agissait de l'inverse. Ces hypocrites se croyaient civilisés avec leur individualisme exacerbé, leur course déloyale pour le pouvoir et la réussite. Toutefois, elle comptait bien ne pas se laisser décontenancée. Cela ne serait pas toujours facile mais elle pouvait compter sur Loki mais également sur son charme dont elle ne soupçonnait pas l'existence mais qui, manifestement, était bel et bien présent pour mettre à leur place les plus stupides et s'adapter à ce système inconnu.

Gloire

Après des débuts chaotiques, Luna était enfin parvenue à s'adapter à cette nouvelle vie. Sans oublier sa nature lupine, la jeune femme collectionnait les escapades nocturnes, les chasses interdites et par conséquent un nombre d'heures de colle record. Peu importait à ses yeux. Garder sa liberté avait toujours été une priorité. Incapable de se conformer aux règles en vigueur, elle adaptait le système à elle. Heureusement que Loki pouvait l'accompagner dans ses folies libératrices, retrouvant cette part d'enfance, ces sensations qui se perdaient si facilement, enfermée dans un château froid, lugubre, dénué de toute vie. Et puis, le moment de gloire arriva pour elle et celui qu'elle considérait comme un frère.
Il était enfin devenu l'alpha de la meute. Place qui lui revenait de droit. Après toutes ces épreuves, ce parcourt si sinueux, Loki obtenait ce que tous attendaient. Sa fierté pouvait paraître démesurée, mal placée même, après tout elle n'était que son amie, sa fidèle compagne d'escapades en tout genre. Ni plus ni moins. C'était sans compter sur cette annonce si surprenante. Bêta. Ce poste tant convoité était sien. Une femelle bras droit de l'alpha. Surprise et joie intense se mélangeaient, embrouillant son esprit peu enclin à ce type de nouvelles. Quand l'agitation fut passée, Selena eut une pensée pour ses défunts parents. S'ils avaient su. Après toutes ces années perdues à tenter de la faire rentrer dans un moule, finalement, c'était son individualité, sa volonté d'être prise au sérieux parmi ses pairs qui l'avait propulsé à ce rang honorifique. Ils auraient été si fiers...

   

   


   

   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Jeu 16 Jan - 21:08

Loki va te construire un temple^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Jeu 16 Jan - 21:17

Seulement si tu te fais valider

anyway, si jamais tu as d'autres questions, surtout n'hésites pas !

bienvenue en tous cas, et bonne fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Jeu 16 Jan - 21:32

Bienvenue jeune louveteau ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 06/02/2013
Parchemins écrits : 1066
Statut : » The City looks so pretty, do you wanna burn it with me ? (Lilith Ogden)
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Jeu 16 Jan - 23:22

Bienvenue très bon choix de scénar **

•••••••••••••••••••••••••••••

we'll rise again.
There's not much left to love, too tired today to hate. I feel the empty, I feel the minute of decay. I'm on my way down now, I'd like to take you with me. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Ven 17 Jan - 17:28

Une Selena.
Je vois que ta fiche avance à grands pas, alors au-delà du "bon courage" habituel, je viens surtout te souhaiter la bienvenue et t'accrocher au forum par la même occasion, voilà, en espérant que tu sois la bonne Arrow

Ce choix de scénar dépote tout.
Au plaisir de te voir validée avec ta petite couleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Ven 17 Jan - 17:34

Bienvenue toi :)

J'aime beaucoup ton histoire et j'ai hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Ven 17 Jan - 19:48

Bienvenue, donc ♥️
Ta fiche avance vitesse grand V ! Hâte d'en lire plus sur cette Selena. Bon courage I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Sam 18 Jan - 15:32

Bienvenue ici :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Lun 20 Jan - 7:42

Bienvenue parmi nous !

Je rajoute ma voix à celle des autres en souhaitant que tu sois la bonne pour ce scénario, c'est un très bon choix ! Wink Et bon courage pour la fin de ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Lun 20 Jan - 16:52

Merci beaucoup à vous tous pour cet accueil ^^
J'ai terminé ma fiche -contrairement aux autres Selena héhé- et j'espère que cette dernière conviendra à notre cher Loki >///<
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Lun 20 Jan - 20:27

Alors j'ai beaucoup aimé ta fiche Tu as très bien intégré les lois et particularités de la meute, et en plus tu t'en es servi dans ton histoire, que demander de mieux I love you Bon c'est juste un peu dommage que tu n'appuies pas plus sur la complicité Loki/Luna, mais je te fais confiance à ce sujet, je pense que tu as cerné le personnage.
Je te valide donc avec plaisir, enfin une Selena qui passe le stade de la validation... J'avais cessé d'y croire. Bon jeu ! (et à bientôt en rp )


Félicitation & bienvenue

“ Aux yeux de Gryffondor, il fallait à tout âge
Montrer par-dessus tout la vertu du courage. „



Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

TOUTEFOIS
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! Et histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Enfin, ton personnage peut rejoindre l'Ordre ou l'Ombre selon ses idéaux.

Bon jeu parmi nous


Bonne chance à toi
Jeune Gryffondor

Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   Lun 20 Jan - 20:28

Selena Loupiooooote ♥️
Je joue Byron et Iona, il faudra qu'on discute, ça va envoyer du pâté ! Bienvenue ( même si je suis un peu en retard ) n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit

•••••••••••••••••••••••••••••


you are my downfall, you're my muse
my worst distraction, my rhythm, my blues.
I pray — remember me. Through winter's fall and winter's gain, I'll keep your memory. The fire cannot burn you out, the cold shan't see you stilled. If you should ever think to doubt — My love, I will not yield.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Selena ☆ I'm gonna eat you up   

Revenir en haut Aller en bas
 

Selena ☆ I'm gonna eat you up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Selena
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Selena, solitaire et discrète [Terminée]
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-