FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 13 Jan - 22:00


Grace Vervein Runcorn


Serge Gainsbourg ▽La beauté est la seule vengeance des femmes.
carte d'identité
Nom : Runcorn. Un nom que je suis fière de porter, et ce peu importe ce que l'on a bien pu dire sur ma famille et ses liens avec Lord Voldemort. Nous avons des valeurs et je les respecte.

Prénom(s) : Grace Vervein.

Surnom : Aucun. Et je vous déconseille de tenter de m'en trouver un...

Âge : 23 ans.

Date et Lieu de Naissance : Le 15 septembre 1999 à Londres.
Nationalité : Britannique.

Pureté du sang : Sang Pur.

Ancienne maison : Serpentard.

Poste occupé/Emploi : Depuis peu j'ai stoppé mes études pur me rapprocher de Poudlard. Je suis devenue serveuse au Trois Balais. Situation qui ne devrait être que provisoire, juste le temps de concrétiser certains de mes projets...

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Les femmes ne m'ont jamais attirée

État civil : Fiancée à un jeune homme de mon rang et choisi par ma famille. Un futur mariage de convenance comme dirait certain. Mais tout est une question d'honneur et de sang, n'est ce pas ?

le sorcier en toi
Baguette : Je me souviens de ce jour comme si c’était hier. Acquérir ma baguette signifiait appartenir au monde auquel ma famille faisait partie. J’allais enfin devenir une vraie sorcière à part entière. J’attendais ce jour là depuis que ma sœur avait eu la chance d’aller chez Ollivander pour choisir sa baguette. J’étais qu’une enfant mais je l’avais accompagnée sur le Chemin de Traverse acheter les fournitures nécessaires à son entrée à Poudlard. Ce jour là, lorsque je suis entrée chez le vendeur de baguette, je me suis dit qu’un jour ce serait mon tour…
Mon tour est finalement venue, et lorsque ce fut à moi d’aller sur le Chemin de Traverse, je fis en sorte qu’Ollivander soit ma toute première étape. Le fabriquant de baguette a tout de suite deviné ce qu’il me fallait dès qu’il m’a vue entrer dans sa boutique. Mon premier essai fut le bon. J’avais à peine la baguette en main qu’une intense chaleur irradia l’ensemble de mon corps. Un léger vent souleva mes cheveux et une gerbe or et verte sortit de ma baguette. Elle était faite pour moi, ce que me confirma Ollivander d’un sourire satisfait.
Depuis, j’utilise fièrement une baguette de 25,75 cm, en bois d’Aubépine avec de la poudre de diamant.
Patronus : Je suis parvenue à effectuer ce sortilège pour la première fois il y a 4 ans. A l’époque, ma sœur venait tout juste d’être tuée et j’étais en 6ème année à Poudlard. Sa mort a chamboulé complètement ma vie et à partir de ce moment là je suis devenue un peu trop téméraires aux dires de certaines personnes. J’ai commencé à devenir agressive et insolente envers quiconque tentait de m’approcher. La nuit je ne restais plus en place et je m’aventurais en dehors de Poudlard, ce qui m’a valut d’innombrables ennuis dont j’ai toujours réussi à me sortir. Chance ou bonne étoile ? Je ne sais pas trop. Quoi qu’il en soit, une nuit, alors qu’une fois de plus je faisais le mur, une acromentula m’est tombée dessus et m’a pris en chasse à travers la forêt. Malheureusement pour moi, une mauvaise chute a suffit pour qu’elle prenne le dessus et me rattrape. Allongée par terre, je l’ai vu s’approcher de moi. J’étais paralysée, complètement tétanisée et je me suis mise à penser à Holly. Je me suis demandé si je la reverrais quand l’acromentula m’aurait tuée. J’ai fermé les yeux un instant, revoyant son sourire, entendant son rire et m’imaginant qu’elle était là, tout prêt de moi. Je ne sais plus exactement ce qu’il s’est passé, mais quand j’ai ouvert les yeux, ma baquette était pointée vers l’araignée géante et un long fil argenté était en train de sortir. Il prit la forme de loup avant de s’attaquer à l’acromentula qui commença à reculer jusqu’à finir par disparaître. Pour la première fois de ma vie, je venais de faire apparaître un patronus en pensant à ma sœur. Quant à sa forme, je suis toujours incapable de dire pourquoi c’est un loup alors qu’Holly s’est faite tuée par un loup garous…
Épouvantard : VCe n’est pas compliqué. Un Épouvantard prend toujours la même apparence pour moi. Celui de ma sœur allongée par terre, le corps en sang et en train d’agoniser. A chaque fois elle m’appelle, me supplie de lui venir en aide. A chaque fois cette vision suffit à me tétaniser sur place.
Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Oui mais jamais contre quelqu’un. Mes parents ont toujours tenu à ce que je sache maîtriser parfaitement la magie, même la magie noir. Depuis que je suis en âge de tenir une baguette entre mes mains, mes parents m’entrainent sans relâche, veillant toujours à ce que je me surpasse. Ils veulent que je sois la meilleure et digne de porter mon nom. Même si je n’ai encore jamais eu l’occasion de me servir de cette magie contre quelqu’un, je sais que le jour viendra, je serais prête à le faire quand la situation l’exigera, notamment quand je vengerai la mort de ma sœur.
Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Ma famille a fait ce choix pour moi bien avant ma naissance. Je ne peux que suivre le chemin qui m’est d’ores et déjà destiné, même s’il s’agit de celui de l’Ombre.
Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? Bien que je sois forcée de m’y intéresser, je me sens extérieure à ce qu’il se passe. Je sais que ce combat que nous menons est important pour ma famille et de ce fait, devrait l’être pour moi aussi. Seulement, je n’ai qu’une seule et unique chose en tête, venger la mort de ma sœur. Le reste importe peu tant que je n’aurais pas atteint mon objectif. Mais ce qu’il se passe, surtout vis-à-vis de Poudlard, pourrait bien ruiner mes projets. Surtout si l’assassin d’Holly est accidentellement tué. Je refuse qu’une chose pareille arrive. Je veux qu’il meurt, mais de mes mains. Pas en étant une victime collatérale des projets de ma famille et de mon clan. Même si je dois veiller sur lui au point de devoir jouer un double jeu pour arriver à mon but, je me suis fais la promesse de ne pas y renoncer.
Le Chicaneur affirme que les Mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? La vérité finit toujours par éclater. Et puis croyez-vous réellement à la rédemption des familles de Mangemorts ? Nier arrange surtout le Ministère.
Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? La seule personne pour qui je m’inquiète est celle que je souhaite voir mourir pour venger la mort d’Holly. Étrange non ? Seulement je ne veux pas que cet homme meurt de la main d’une autre personne que moi.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Soso. Âge : 25 ans. Avatar : Jessica Stam. Fréquence de connexion : Essentiellement le week end. Comment as-tu connu le forum ? Par un partenariat avec un forum sur lequel je suis inscrite. Code : GR-JANVIER. Copyright : Bazzart & Tumblr.
Personnage : [ ] Inventé, [ ] Scénario, [X] Poste Vacant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 13 Jan - 22:00


il était une fois


Serge Gainsbourg ▽ Je voudras que la Terre s'arrête pour descendre.
C’est la première fois qu’on me demande de raconter mon histoire. J’ai toujours pris soin de ne pas vivre dans le passé, ou du moins d’essayer. Pour certains éléments de mon passé, j’ai pris soin de tourner la page. Peut être est-ce une façon de fuir ou de me protéger. Toujours est-il que la raison pour laquelle j’ai toujours évité de parler de mon passé, c’est parce que cela impliquait de revivre des moments que je préfère oublier. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui je vais me prêter au jeu en vous racontant mon histoire. Je pense que l’élément clé de mon histoire est ma famille. J’aurais beau vous raconter chaque moment de ma vie, et ce depuis mon enfance, on en reviendra toujours plus ou moins au même point. Ma famille et mon éducation.

Je pense que l’élément clé de mon histoire est ma famille. J’aurais beau vous raconter chaque moment de ma vie, et ce depuis mon enfance, on en reviendra toujours au même point. Ma famille et mon éducation. Ils ont participé à forger la personne que je suis aujourd’hui. Ils sont la base principale à partir de laquelle j’ai appris à me construire, à grandir, pour au final devenir celle que je suis désormais. Mon histoire n’a rien d’un comte de fée, et bien que je souhaiterai en gommer certains passage, je suis incapable d’affirmer que j’aimerais revenir en arrière pour tout reconstruire. Comme chaque enfant j’ai eu des moments de bonheurs, et d’autres plus difficiles. Pour comprendre qui je suis, il faut donc en tout premier lieu parler de deux choses. Ma famille, et l’environnement dans lequel j’ai grandit. Ceci est mon histoire, peut être qu’elle vous aidera à comprendre.




CHAPITRE I : ÊTRE LA FILLE D'UN MANGEMORT


Je suis la plus jeune fille d’un Mangemort dont l’allégeance n’a jamais été remise en doute. Vous vous doutez bien que ce genre d’influence au sein d’une famille laisse des marques… Comme pour beaucoup de familles de Mangemorts, la mienne n’a pas échappé à la règle. Dès mon plus jeune âge, j’ai commencé à recevoir une éducation stricte et laissant peu de place aux questions. C’était comme ça et il ne fallait pas chercher à comprendre. Si mon père me disait que les Sorciers issus de l’union d’un moldu et d’un Sorcier étaient indignes de pratiquer la magie, alors je ne devais pas discuter. C’était comme ça, un point c’est tout. Il établissait les règles, je devais me contenter de les suivre. Je pense avoir été élevé dans l’objectif de suivre la même voix que mes parents, et comme n’importe quel enfant, je souhaitais juste que mes parents soient fiers de moi. Je voulais que mon père me regarde comme sa digne fille, celle qui fait honneur à son rang et surtout à son sang. De ce fait, j’ai grandit en croyant dur comme fer à leur idéologie.

Je ne peux pas dire que mes parents étaient du genre affectueux. Les marques de tendresses étaient choses rares. Ils étaient durs mais je savais que c’était pour mon bien. Leur désire était que je m’endurcisse et que j’apprenne à ne jamais laisser voir mes faiblesses. Si j’avais le malheur de trébucher ou de me faire accidentellement mal, ma mère s’empressait d’hausser la voix pour me dire qu’une petite fille de mon rang ne devait jamais pleurer. Que si j’avais mal, je devais encaisser et ne rien laisser paraître. La faiblesse n’avait pas sa place dans cette famille. A cette époque, je compris que ma mère avait appris à porter un masque et que je devais en faire autant.

A côté de ça, j’étais constamment mise sur un piédestal. Ma famille n’avait de cesse de me répéter que je n’étais pas n’importe qui. La pureté de mon sang faisait de moi une personne supérieure aux sorciers de bas étages. J’étais une sorte de petite princesse qui, même si elle manquait d’affection, ne manquait matériellement d’absolument rien. J’avais tous ce que je voulais.

Concrètement, mon enfance se résume à seulement quelques règles de base qui ne m’ont jamais abandonnées. La pureté du sang est on ne peut plus importante et détermine notre rang et notre place au sein de la société. Ne jamais montrer ses émotions car c’est faire preuve de faiblesse. Ne jamais se rabaisser au rang des autres. Faire honneur à sa famille. Faire preuve d’aucune pitié.

Quelques unes des règles qui ont dictées mon enfance… On me qualifie peut être comme quelqu’un de froid, mais mon éducation a fait de moi ce que je suis et je suis fier du nom que je porte.




CHAPITRE II : HOLLY


Elle était mon refuge. La seule personne avec qui je pouvais être moi-même. Avec elle, je n’étais pas forcée de faire semblant. Elle m’acceptait tel que j’étais et elle était la seule et unique personne à pouvoir me comprendre. On avait les mêmes parents, le même nom et la même éducation. Avec le recul, je réalise que ma sœur était la seule personne en qui j’avais confiance. On partageait tout elle et moi. On n’avait pas de secret l’une pour l’autre, ou du moins c’est ce que je croyais.

Elle a fait le choix d’aimer la mauvaise personne. Le genre d’homme en total désaccord avec l’éducation qu’on avait reçu. Seulement elle ne m’a rien dit et m’a caché son existence. Un jour elle est partie. Elle ne m’a rien dit, pas même un petit mot explicatif. Elle est simplement partie. J’ai vécu ça comme un abandon. Peut être qu’elle ne voulait pas me mêler à cette histoire pour ne pas m’attirer des ennuis… Je ne sais pas et je pense que jamais je ne saurais la vérité.

Quoi qu’il en soit, j’en ai beaucoup voulut à Holly d’être partie sans même prendre la peine de me dire au revoir. J’étais tellement en colère que ma scolarité s’en est fortement ressentie. J’avais toujours été une bonne élève. En même temps je n’avais pas vraiment le choix vis-à-vis de ma famille. Je devais excellait dans toutes les matières si je voulais rendre mes parents fiers de moi. Et c’est ce que je m’appliquais à faire depuis ma toute première année. Seulement, l’autorité et moi ce n’était pas vraiment ça. De nature bornée et sarcastique, après le départ de ma sœur, ce fut pire. Je devins de plus en plus insolente et me mis à faire le mur plus souvent. J’étais le cauchemar de certains enseignants. Ils voulaient me sanctionner, mais en même temps ils craignaient de se mettre ma famille à dos. Cette espèce de privilège n’aidait pas à me raisonner, et au lieu de ça, j’allais toujours plus loin, prenant toujours plus de risque.

Sept mois. C’est le laps de temps durant lequel je suis restée sans nouvelle de ma sœur. Pas une seule fois elle n’a tenté de me voir ou de me parler. Si vous saviez à quel point j’ai pu lui en vouloir. Elle m’avait laissé seule.

Sept mois après son départ, ma mère vint me voir pour m’annoncer qu’elle avait des nouvelles d’Holly. J’étais tellement en colère que je lui fis comprendre que je ne voulais rien savoir. C’est à ce moment là qu’elle m’annonça qu’elle était morte. Un loup garou l’avait tué. C’était terminé. Une fois de plus ce fut la descente aux enfers.

Pas une larme, juste de la colère et un masque de marbre. Une fois de plus, mon éducation refaisait surface. Je venais de perdre ma sœur. Mon monde venait de s’arrêter de tourner.





CHAPITRE III : LE BESOIN DE VENGEANCE



Une fois ma scolarité à Poudlard terminée, j’ai intégré l’université d’Edimbourg pour entamer des études en sciences po. J’ai tout de suite apprécié l’esprit de compétition. Etrangement, j’étais parvenu à mettre le passé de côté. J’avais fermé une porte, prenant soin de la bloquer avec un cadenas pour éviter de penser à elle. Libérée de ce fardeau, je me suis concentrée sur mes études. Je n’avais pas choisi la filière la plus facile, ce qui fut pour moi le prétexte de me plonger corps et âmes dans mes cours. De cette façon là j’évitais de trop penser et mes études étaient devenues mon seul centre d’intérêt.

J’ai validé ma première années sans difficulté et non pas sans une certaine fierté. J’avais réussi là ou beaucoup d’autres étudiants avaient si souvent échoué. C’est donc motivée plus que jamais que j’ai entamé ma seconde année. Je voyais rarement ma famille jusqu’au jour ou mon père vint me voir à la fin des cours. Quelque chose se préparait et il voulait que j’en sois. Il souhaitait que sa fille unique prenne partie et s’investisse au cœur de ce qui avait été le combat de vie. Pour seule motivation, il me donna un morceau de parchemin au cœur duquel se trouvait un nom. Celui d’un homme que je ne connaissais pas. Avant de partir, il me précisa que c’était le loup garou qui lui avait ôtait la vie.

Ce fut suffisant pour faire céder le verrou. La porte s’ouvrit de nouveau, laissant la colère m’envahir, une fois de plus. Je connaissais enfin son nom. Celui qui était responsable de la mort de ma sœur. Je tenais entre mes mains la possibilité de la venger.

Ma décision ne fut pas longue à prendre. Je ne pris pas la peine de prévenir l’université et me contentais de plier bagage. La première étape fut donc de se rapprocher de Poudlard. Pour se faire, je m’installais à Pré au Lard et pris le premier job qu’on me proposait. Je me fichais bien de mon rang. Il me fallait un boulot me permettant de ne pas attirer l’attention et de me fondre dans la foule.

C’est de cette façon que je suis devenue serveuse au Trois Balais. Je n’y travaille pas depuis longtemps mais ce boulot me permet d’être le bras droit de mon père et d’agir en secret pour l’Ombre, tout en mettant en veillant à faire souffrir l’homme qui a tué ma sœur. Il travaille à Poudlard et je me suis promis que j’aurais sa tête. Je fais équipe avec mes anciens camarades de Serpentard, mais mon objectif est tout autre. Il s’appelle Byron MCFARLNE.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 13 Jan - 22:11

Bienvenue o/ bon courage pour la suite de ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 13 Jan - 22:30

Bienvenue à toi donc I love you Si tu as des questions, le staff est à ta disposition (mais concernant le PV mieux vaut s'adresser à Alesya)
Bonne fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 13/04/2012
Parchemins écrits : 1281
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 13 Jan - 22:50

Bienvenue :)

•••••••••••••••••••••••••••••

I saw your picture hangin' on the back of my door, won't give you my heart no one lives there anymore. And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends here we go again.


I'm not in love


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 13 Jan - 23:07

Ouuuuh, Grace en tant que meilleur pote de Byron (et accessoirement, j'ai plus ou moins couché avec ta soeur What a Face), je te souhaite la bienvenue
on se trouvera un lien, en tout cas bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Mar 14 Jan - 10:38

J'adore Malachy qui souhaite la bienvenue : "salut j'ai couché avec ta soeur, soyons copains"

Breeeeef, bienvenue jolie Grace, ce pv envoie du pâté
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Mar 14 Jan - 12:19

Bienvenuuuuuuuue
N'hésite surtout pas si tu as des questions

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Mar 14 Jan - 16:50

Bienvenue !

Je connaissais pas cette phrase de Gainsbourg, elle est pas mal du tout   

En tout cas j'aime beaucoup le PV que t'as choisi, il nous faudra un lien, si ça te tente   

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Mar 14 Jan - 17:15

Bienvenue parmi nous , on est gentil promis   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Mer 15 Jan - 18:28

Merci à vous tous pour votre accueil ♥️

Malachy & Morrigan - Moi aussi j'adore la petite précision concernant Holly :) En tout cas il nous faudra absolument un lien, c'est une évidence Wink

Wilfred - Bien sûr que je veux un lien *-*

Etna - J'en doute pas une seule seconde  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Jeu 16 Jan - 10:30

Bienvenue jolie petite chose   Et bon courage pour ta fiche héhé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Dim 19 Jan - 15:15

Merci Sacha :)
Première partie de ma fiche terminée, il ne me reste plus que l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 17/09/2013
Parchemins écrits : 291
Statut : FOR YOU ALONE, I WILL BE WEAK.
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Dim 19 Jan - 16:21

Ouh, Grace.    (Elle est jolie   )
J'suis un peu en retard mais bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche!   

•••••••••••••••••••••••••••••

everyone has a past, remember this.

each one of us carries cemetaries.

beneath our skin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Dim 19 Jan - 19:30

Ce choix de PV... Stammy oui, oui Stammy comme Stam mais avec un autre m et un y... Ça envoie du pâté sur Mars tout ça !   

Bref, bienvenue par ici jolie demoiselle.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 20 Jan - 7:47

Eh bien, avec tous les compliments que tu as déjà reçu, je ne sais quoi ajouter Rolling Eyes

Je te souhaite tout de même la bienvenue parmi nous ! En espérant que tu vas te plaire dans notre famille de tarée et je te souhaite également bon courage pour la fin de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 20 Jan - 20:34

Merci pour votre accueil ♥️
Je crois que j'ai pas été aussi bien accueillie sur un forum depuis bien longtemps *-*

A 23h ma fiche aura officiellement une semaine, du coup je voudrais savoir s'il serait possible d'avoir un tit délai supplémentaire ?  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 20 Jan - 23:03

Bien sûr, nous t'accordons quelques jours de plus sans soucis
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Jeu 23 Jan - 9:23

Merci beaucoup ♥
Je tente de terminer ma fiche ce weekend :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   Lun 27 Jan - 14:16

C'est nickel ❤J'ai hâte de retourner Pré-au-Lard avec toi * mauvais compte mais l'idée est là *



Félicitation & bienvenue



   
Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
   Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

   
TOUTEFOIS
   Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! & Histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Ensuite, tu trouveras une liste d'emplois à pourvoir Edimbourg ou à Pré-au-Lard !  Enfin, lorsque tu seras assez actif tu pourras si tu le souhaites faire une demande de logement ICI.

   


   
Bienvenue, cher
Sorcier

   

•••••••••••••••••••••••••••••


you are my downfall, you're my muse
my worst distraction, my rhythm, my blues.
I pray — remember me. Through winter's fall and winter's gain, I'll keep your memory. The fire cannot burn you out, the cold shan't see you stilled. If you should ever think to doubt — My love, I will not yield.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grace Vervein Runcorn † Je suis le poison qui coule dans tes veines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Opium ♠ Je suis le poison qui coule dans tes veines.
» Je suis comme ce poison qui coule dans tes veines : je te fais mourir à petit feu ~ Maria
» (m) ANTON LISIN ⊹ tu es le poison qui coule dans mes veines
» Qui suis-je? Où vais-je? Dans quel état j'erre?
» [Sasori] Je suis un poison...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-