FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 ophelia ✝ fille du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 11:36


Ophelia Aria Bloomsberg


(Lord Voldemort)▽ Il n'y a ni bien, ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour s'en emparer.
carte d'identité
Nom :Bloomsberg. Prénom(s) : Ophelia, Aria. Âge :22 ans. Date et Lieu de Naissance :1 mars 2000 à Ste Mangouste. Nationalité : Britannique. Pureté du sang : Sang-Pur. Ancienne maison : Poufsouffle Poste occupé/Emploi : Serveuse aux Trois Balais. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. État civil : Célibataire.

le sorcier en toi
Baguette : Citronnier de Ceylan, écaille de Norvégien à crête, 27,3cm, souple. Patronus : Une loutre. Un animal insouciant, loyal et protecteur.  Épouvantard : Elle-même, attachée au barreau d'un lit, à Ste-Magouste.
Particularité : Aucune. Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Ophelia n'a jamais pratiquer la magie noire. Mais, elle en a été témoin. Trop peureuse pour essayer, elle était pourtant fascinée par les élèves de septième année à Poudlard qui se cachaient dans la cabane hurlante pour prononcer d'horribles incantations. La magie noire attirait Ophelia, mais la rouquine n'a jamais été courageuse pour la pratiquer. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Ophelia ignore cette guerre civile, car elle préfère éviter les conflits, elle est neutre, pour se protéger elle-même de la violence des Hommes. Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? Ophelia a fermé les yeux sur cet évènement, elle ne veut rien avoir à faire avec ce genre de coups foireux. Elle veut simplement être tranquille, peu importe ce qu'il peut arriver autour d'elle.  Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ?Il n'y a pas de vérité. Quoiqu'ils disent, ils se trompent. Les Mangemorts sont certainement de retour, mais que pourraient-ils faire sans leur Lord ? Autant les laisser vagabonder à leurs activités, plutôt que de chercher à toux prix à les capturer. Rien de mal ne peut arriver. Le pire est déjà passé. Le gouvernement ferait mieux de s'occuper de ses dettes plutôt que d'attirer l'attention là où les choses sont à peu près contrôlées. Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? Ophelia s'inquiète tout le temps, elle s'inquiète pour elle. Elle se demande si elle se réveillera lorsqu'elle va se coucher. Elle se demande si elle est suivit lorsqu'elle se promène dans Pré-au-lard. Elle se pose toutes sortes de questions. Mais, cela, cela n'a rien à voir avec la situation politique du dehors, ça, c'est à cause de Ste-Mangouste.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Nia Âge : 18 ans. Avatar : ebba zingmark  Fréquence de connexion : Tous les week end et certains soirs de la semaine.  Comment as-tu connu le forum ? Par hasard en recherchant un rpg hpCode : validé par Loki Copyright : avatar de Magical Bacon / signature de cassou.
Personnage : [ x] Inventé, [ ] Scénario, [ ] Poste Vacant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 12:20


il était une fois


(Mandela) ▽ Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse.
Le destin. Ophelia n'en avait aucun. Elle était née dans la folie et elle semblait prédestinée à en mourir. Ophelia n'a jamais connu ses parents. Abandonnée très tôt et déposée dans un orphelinat, elle vécut ses premières années enfermée sur elle-même, refusant tout contact avec le monde extérieur. Toute jeune, elle ne controlait pas encore ses pouvoirs magiques, et il lui arrivait souvent de jeter des sorts au hasard, lorsqu'elle était en colère ou contrariée. Cette colère la poussait à faire des choses horribles envers les autres enfants, et c'est pourquoi elle fut envoyée à l'hôpital Sainte-Mangouste à ses neuf ans. Les responsables de l'orphelinat n'avaient pas trouvés d'autres solutions et il était pour eux indéniable qu'Ophélia était un danger. Voici la tragique histoire d'une enfant déchue, emportée par la folie.

Assise sur son lit d'hôpital, Ophelia grignotait des dragées surprises de Bertie Crochue que lui avaient apportés les médicomages qui travaillaient de nuit. Elle était tombée sur des drôles de goût, mais elle ne se lassait pas de mâchouiller ces friandises qui étaient ses seules amies depuis quelques temps déjà. La petite rousse vivait depuis deux ans à Sainte-Magouste, et personne n'était jamais venu la chercher. Pourtant, elle était sûre d'être guérie depuis bien longtemps, elle ne faisait plus de mal à personne, mais elle s'était faite à l'idée que cet hôpital était devenu sa maison. Mais après tout, l'environnement du lieu était loin d'être morbide. En effet, chaque sorciers qui passaient dans les couloirs souriaient. Même ceux qui étaient gravement blessés semblaient être les plus heureux du monde. Plus tard, Ophelia comprit que cette joie collective était dû à la victoire de l'Élu face au Seigneur des Ténèbres. Elle s'en fichait. Elle ignorait tout de cette guerre et trouvait tout cela stupide et puéril. Elle n'était qu'une enfant, et tout ce qui lui importait, c'était de trouver une famille. Certes, le personnel de Sainte-Mangouste agissait avec gentillesse et générosité envers elle, mais lorsqu'elle voyait que les patients de son âge avaient des parents qui leur rendaient visite, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un pincement au cœur. Pourquoi l'avait-on abandonné ? Ces questions la taraudèrent jusqu'à son arrivée à Poudlard. 

L'école de magie devint sa seule et véritable maison dès qu'elle y mit les pieds. Elle s'y sentit à l'aise. Elle ne devait rien à personne, elle n'était pas obligée de faire moins de bruit pour éviter de réveiller les pauvres malades de la chambre d'à côté. Elle avait même le droit de faire des bêtises. Peeves devint l'un de ses meilleurs amis. Insouciante, elle passait beaucoup de temps à suivre l'esprit frappeur dans les moindres recoins du château. Poufsouffle était sa maison, mais la plupart de ses amis étaient à Gryffondor ou Serpentard. Les tensions entre ces deux dernières maisons étaient toujours palpables, même après la guerre  mais Ophelia faisait le lien. Elle avait refusé de choisir entre ses amis et elle représentait donc la neutralité dans cette petite guerre d'écolier. Malgré tout, Ophélia avait beau être d'humeur très souvent joviale, elle se complaisait à être seule. La solitude lui permettait de réfléchir, de mieux comprendre ceux qui l'entouraient. Elle comparait souvent ses nouveaux amis à ceux qu'elle avait eu à Sainte-Mangouste. Et parfois, il lui arrivait de regretter son ancienne maison. Les barreaux en fer des lits, l'odeur de plantes médicales ou simplement les pleurs et les cris des patients. Tout cela lui manquait, parce que là-bas, elle savait qu'elle ne risquait rien, là-bas elle savait qu'elle n'était rien. Ici, à Poudlard, Ophelia prenait vie. Elle n'était plus un simple coup de vent, elle était une véritable tempête, qui laisserait des souvenirs derrière elle. À Poudlard, Ophelia avait des amis qui comptaient sur elle et pour la première fois de la vie, elle sentait qu'elle avait de l'importance. En cours, elle était loin d'être une bonne élève, parfois un peu rêveuse, elle avait du mal à rester attentive alors que son esprit vagabondait ailleurs. Il lui arrivait souvent de s'évader par la fenêtre pour se balader près du Lac ou simplement pour effleurer la forêt interdite. Mais, la petite rousse était très assidue et adorait faire ses devoirs ou étudier à la bibliothèque. On disait parfois qu'elle était simplette. Naïve, elle l'était. Si elle avait été moldue, elle croirait sans doute encore au Père Noël. Mais, Ophelia croyait en l'Homme. Elle pensait que les hommes pouvaient faire de grandes choses. Bonnes, comme mauvaises. Et parfois, elle prenait peur lorsqu'on lui parlait des Ombres. Elle ne voulait pas croire que le Mal gagnerait à nouveau, car si c'était le cas, elle savait qu'elle devrait retourner à Sainte-Mangouste. Et c'était certainement son pire cauchemar qui se réaliserait si cela arrivait. Ophelia espérait donc que sa scolarité se déroulerait ainsi, dans une atmosphère paisible, saine et amusante, mais malheureusement, le passé nous rattrape toujours. 

Un jour alors qu'elle prenait son petit-déjeuner dans la Grande Salle, une magnifique chouette hulotte déposa une lettre près de son bol. Alors qu'elle ouvrait son courrier, son visage se décomposa. La lettre lui annonçait la mort de ses parents. Choquée, Ophelia entra dans une colère noire. Elle n'assista à aucun de ses cours pour le reste de la semaine et renvoyait chaque personne qui tentait de l'approcher. Elle se sentait simplement humiliée et trahie. Elle avait donc des parents, mais ceux-ci n'avaient jamais pris la peine de la considérer comme sa fille. Comme ils l'avaient ignorés, elle décida d'ignorer leur mort et d'ignorer leur existence tout simplement. Pourquoi se sentait-elle si vulnérable, alors que ce n'était qu'un simple courrier ? Elle voulait que la vie reprenne son cours normal. Mais, la blessure qu'avait créer cette lettre était trop profonde pour qu'elle soit guérit en un rien de temps. Ophelia devenait de plus en plus arrogante et détestable. Incontrôlable, elle s'éclipsait la nuit pour terroriser les premières années. Elle mettait sa vie et celle des autres en danger. Elle était entrée dans une période de folie qui dépassaient les autres élèves et les professeurs. Elle fut renvoyée à Sainte-Mangouste, alors qu'elle n'avait que dix-neuf ans. Retour à la case départ. Mais, cette fois-ci, Ophelia n'était plus la petite fille joyeuse qui jouait avec les infirmières. Elle s'était terrée dans un profond mutisme qui l'empêchait de communiquer. Elle était devenue muette, refusant de s'exprimer. Elle aurait simplement voulu cesser de vivre, d'exister. Elle refusait de s'alimenter et avait des excès de violence que personne ne réussissaient à calmer.  Après deux ans d'internement. Les médicomages étaient très sceptiques sur son état. C'était du gâchis de la laisser là, elle ne pourrait jamais progresser si elle restait enfermer, disaient certains. D'autres, plus réalistes voulaient à tout prix l'envoyer à Azkaban pour éviter qu'elle ne blesse d'autres personnes. En décembre 2021, ils décidèrent de la libérer. Des progrès avaient été observés. Elle avait recommencé à manger, et même si elle ne parlait toujours pas, il lui arrivait de chantonner. Il ne fallait pas perdre espoir. 


Assise sur son lit d'hôpital, Ophelia grignotait des dragées surprises de Bertie Crochue. La belle rouquine avait les yeux vitreux, elle regardait dans le vide et mécaniquement sa main plongeait dans le paquet de confiserie pour amener une dragée jusqu'à ses lèvres. C'était son dernier jour à Sainte Mangouste. Un médicomage allait la faire transplaner jusqu'à Pré-au-lard où elle serait serveuse dans un pub qu'elle avait fréquenté dans sa jeunesse, Les Trois Balais. Elle ne serait pas seule. On lui avait expliqué qu'elle serait assisté par un médicomage qui ferait le point avec elle à chaque fin de journée. Cela ne la dérangeait pas. Au contraire, l'idée qu'une personne du corps médical l'accompagne, et l'aide à mener à bien son combat contre elle-même la rassurait. On lui avait aussi bien expliqué comment elle allait devoir se soigner. Les plantes qu'elle allait devoir utiliser pour suivre un traitement, le dernier. Cela ne lui faisait pas peur. Elle était déterminée à changer. Même si elle ne parlait que très rarement, les progrès avaient été fulgurant depuis quelques semaines. Elle se levait seule, mangeait seule, et s'amusait même parfois en riant. Il ne lui manquait plus que la parole. C'était sa dernière chance pour se reconstruire, pour enfin dire au revoir à cet hôpital et commencer une véritable vie de sorcière. Elle pourrait avoir un avenir si elle le voulait, il suffisait simplement qu'elle se réveille de ce cauchemar. Il fallait qu'elle croie en elle, comme elle croyait en la magie étant petite.  Le paquet de dragées était presque terminé, mais la rouquine prenait son temps pour avaler ces délicieuses confiseries. C'était à elle de choisir son destin. La fatalité n'existerait pas. Tout était question de volonté et elle le savait. Il fallait à présent effacer cette enfance gâchée et penser à tourner la page pour vivre une vraie vie de sorcière. Elle ne devait pas laisser l'ombre monter en elle. Elle était pleine d'illusions, de désespoir et de rancoeur. Il ne lui restait plus que son humanité. Car même sa folie n'avait pas pu lui enlever cela. Elle s'était infligée les pires horreurs, pour se détruire, mais elle restait humaine malgré cela. Et cette humanité prouvait qu'une petite lumière persistait à exister. La rouquine n'était pas encore morte. Après tout, le but des malédictions n'était-il pas de les briser ?





Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 12:30

Bienvenue ! Oh, Ebba est tellement jolie ( une rousse non Weasley, il y a du progrès ) et c'est cool d'avoir des personnages à Pré-au-Lard, j'ai hâte d'en lire plus du coup, d'autant que tu m'as collé une chanson d'Olivia Ruiz dans la tête avec ton titre.

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à venir trouver un staffien, nous sommes là pour ça

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 13/04/2012
Parchemins écrits : 1281
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 12:32

C'est vrai qu'Ebba est... sublime *-* je l'adore, j'adore les rousses tout court en fait ->

bienvenue ici mademoiselle et bon courage pour ta fiche :D

•••••••••••••••••••••••••••••

I saw your picture hangin' on the back of my door, won't give you my heart no one lives there anymore. And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends here we go again.


I'm not in love


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 13:12

Merciiiii beaucoup   
Ebba est magnifique tout simplement, je ne pouvais que la prendre pour jouer Ophelia !   
J'aurais sans doute terminé ma fiche dans la soirée :bouyaaaaah:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 13:22

ah enfin une petite rousse (en plus elles sont canons, les rousses. Pas comme leurs homologues masculins, donc bon Rolling Eyes)
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Ven 3 Jan - 20:37

Fiche terminée, enfin !        
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Sam 4 Jan - 12:13

il aurait fallu le mentionner dans ce sujet, c'est plus pratique pour nous lorsqu'il s'agit de traiter les fiches Wink

mais bref, on s'occupe de toi au plus vite I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Sam 4 Jan - 13:27

Alors alors, me revoilà I love you

Je ne vais pas tourner autour du pot : nous autorisons ton personnage, mais il va falloir revoir ta fiche pour les raisons suivantes.

Déjà, nous trouvons qu'un enfant de deux ans n'a pas sa place dans un hôpital - qui est un lieu de soin et non une garderie. Ophelia aurait du être placée dans un orphelinat et en ce sens il faudra que tu refondes le premier paragraphe.

Quelques détails nous ont également sauté aux yeux, je cite :

« Elle pénétrait dans la Forêt Interdite pour chasser les centaures et toutes les créatures qu'elle croisait sur son chemin. »  Ma chérie, si tu t'en vas chasser les centaures et autres créatures, je doute que tu n'en ressortes vivante. Donc ce passage est à enlever.

« Elle punissait chaque élèves qu'elle croisait sur son chemin en leur lançant le sortilège Doloris et se l'infligeait à elle-même. » C'est too much, et incohérent. Déjà parce que Poudlard est un lieu sûr où on ne peut pas jeter des sorts à tout va (impardonnables de surcroît), ensuite parce que le sortilège Doloris est extrêmement difficile à lancer. Au vu de l'âge et de l'instabilité de son personnage, au mieux elle fera des étincelles. C'est donc à virer également.

AVEZ-VOUS DÉJÀ FAIT USAGE DE LA MAGIE NOIRE ? Oui, il est arrivé à Ophelia de pratiquer la magie noire, alors qu'elle n'était qu'une enfant, avec d'autres patients de Sainte-Mangouste. Ils lui avaient enseignés les sortilèges impardonnables, comment confectionner des potions aussi puissantes que mortelles, alors qu'elle n'avait que sept ans. Là aussi, c'est incohérent de A à Z. Ne fais pas de ton perso une wonderwoman Wink A sept ans, si on sait aligner une phrase sans faute de grammaire c'est déjà un exploit.

Enfin et concernant le dernier paragraphe, il manque beaucoup d'explications. Nous ne sommes pas contre l'idée que Ophelia puisse travailler tout en ayant des troubles psychologiques (après tout cela se fait dans la vie réelle), mais ce n'est faisable que si elle est jugée à peu près stable et non dangereuse par l'équipe médicale. Ce serait bien d'expliquer en profondeur qu'elle s'est stabilisée, et surtout rendre la chose cohérente. C'est à dire que à nos yeux, Ophelia ne peut travailler que si elle est encadrée par un personnel médical. Je ne te parle pas d'une surveillance H24, mais au moins qu'elle ait un suivi. De plus, nous voulons nous assurer que ton personnage ne soit pas en proie à des crises de démence sur son lieu de travail (ne pas confondre avec crise de nerf), donc d'éviter d'en abuser rp parlant.

Une fois que ce sera corrigé, on pourra valider Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Lun 6 Jan - 10:59

Voilà, j'ai corrigée :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Mar 7 Jan - 12:29

C'est déjà bien mieux ! Merci d'avoir procédé aux modifications apportées, à présent nous pouvons te valider. Bon jeu


Félicitation & bienvenue



Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

TOUTEFOIS
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! & Histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Ensuite, tu trouveras une liste d'emplois à pourvoir Edimbourg ou à Pré-au-Lard ! Enfin, lorsque tu seras assez actif tu pourras si tu le souhaites faire une demande de logement ICI.



Bienvenue, cher
Sorcier

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   Mar 7 Jan - 14:33

Wahouuuuuu merciiiiii Loki I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ophelia ✝ fille du vent   

Revenir en haut Aller en bas
 

ophelia ✝ fille du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Chasse entre mère et fille
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-