FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 0:12


daenerys jillian merida lothbrock


(george r.r. martin)▽ my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.
carte d'identité
Nom : Lothbrock, un nom difficile à porter, un nom qu'elle assume de moins en moins.  Prénom(s) : Elle a répondu au doux nom de Daenerys durant toute son enfance et jusqu'à peu. Aujourd'hui néanmoins il lui rappelle beaucoup trop sa famille dont elle souhaite s'éloigner et se démarquer autant que possible. Aussi elle utilise son second prénom Jillian qui s'avère être beaucoup plus neutre à défaut d'être original. Ses parents ont jugé bon de lui ajouter un troisième prénom, Merida, qui lui vient directement d'une lointaine tante maternelle et qui a une consonance écossaise qu'elle apprécie particulièrement. Surnom : Son frère l'appelle Dany, mais elle n'a pas souhaité répandre ce surnom plus que cela. Aujourd'hui ceux qui la connaissent sous le nom de Jillian la surnomment parfois Jill.  Âge : Dix-sept ans, la majorité sorcière certes, la liberté pas vraiment. Date et Lieu de Naissance : c'est le jour d'halloween de l'année deux mille cinq que Daenerys est née au manoir des Lothbrock comme ses frères avant elle.  Nationalité : Elle est galloise mais elle possède des origines anglaises écossaises. Complètement britannique, donc. Pureté du sang : Pur évidemment, comme toute sa famille. Année d'étude & Maison : Troisième année à Serdaigle  Orientation sexuelle : hétérosexuelle. État civil : célibataire, mais pour combien de temps? Merlin seul sait quand on décidera de la fiancer à un quelconque parti de sang-pur.

le sorcier en toi
Baguette : Sa première baguette, elle l'a malheureusement perdue au bout de deux ans d'usage. Un accident bête vraiment, elle est tout simplement tombée dans les eaux noires du lac de Poudlard. Alors c'est une toute nouvelle baguette que la jeune fille possède. Fabriquée en bois de cèdre et renfermant en son cœur une écaille de queue de sirène, elle mesure vingt-sept centimètre. Plutôt rigide, elle se montre particulièrement adaptée aux sorts rapides et précis. Patronus : Si vous n'êtes pas trop jeune, il vous est déjà arrivé de former un patronus. Dîtes nous quelle forme il prend et quel souvenir vous vient en tête quand vous prononcez la formule pour le faire apparaître. Épouvantard : Elle a honte de son épouvantard et elle ne souhaiterait le montrer pour rien au monde. C'est l'apparence de son frère, le seul maillon restant de sa famille nucléaire que la créature arbore en sa présence. Triste peur qu'elle a de sa famille, de la folie dans laquelle nombres membres sont tombées, de sa panique chronique à l'idée qu'il découvre ses intentions de s'éloigner d'eux définitivement. Particularité : elle est malheureusement touchée par un don de voyance qu'elle ignore et qu'elle a toujours repoussé d'abord inconsciemment puis plus directement pensant qu'il s'agit de problèmes mentaux plutôt que d'un troisième œil Options choisies & métier envisagé : cursus normal. Elle envisage de devenir chercheuse en créatures magiques Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Oui parfois. Elle ne fait pas toujours bien la différence entre la magie noire et la magie blanche. Tout dépend de l'usage qu'on en fait. Elle n'aurait pas eu de scrupule à utiliser des sortilèges ou des rites très sombres s'ils avaient pu sauver sa mère par exemple. Quand elle étudie des sorts elle ne discrimine pas réellement en fonction de la branche de magie à laquelle ils font partie. Les choses ne sont pas toutes noires, ni toutes blanches et il en va de même pour la magie. Elle ne voit donc pas le mal qu'il peut y avoir à expérimenter. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Neutre, complètement neutre. La guerre ne la concerne pas. Néanmoins dans un but de se démarquer de sa famille elle aurait vaguement tendance à soutenir l'Ordre. De là à dire qu'elle ferait quoique ce soit pour eux, n'allons pas trop loin. Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ?  Elle ne sait pas trop. Il pourrait s'agir d'un acte de l'Ombre dont les gens parlent, mais alors cela pourrait signifier le début d'une guerre qu'elle n'est pas prête à voir. Elle préfère donc se conforter dans l'idée qu'il s'agit d'un acte isolé, presque d'un accident stupide, d'une blague qui aurait mal tourné. Dire qu'elle n'a pas peur serait faux, mais elle évite de se poser trop de questions à ce sujet.  Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? C'est sûrement vrai et son oncle en fait sûrement partie comme toute sa famille avant la chute du Lord. Mais ce ne sont que des suppositions pas réellement fondées car elle s'est éloignée des Lothbrock avant d'avoir pu découvrir quoi que ce soit. Elle espère que le Chicaneur se trompe, parce qu'elle sait que l'équilibre du monde magique n'est que précaire et elle ne veut pas que ses cauchemars les plus vifs deviennent réalité, mais elle ne peut évidemment s'empêcher de nourrir des doutes. Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? Malgré l'attentat elle considère que Poudlard est un endroit relativement sûr, ou du moins ça reste l'endroit le plus sûr de Grande-Bretagne. Et puis en tant que sang-pur elle a peu de chances de se retrouver en cible d'une attaque, du moins en cible délibérée. Toutefois elle ne peut pas dire qu'elle se sent autant en sécurité qu'avant et il lui arrive de craindre le futur et ce qui pourrait lui arriver, même si elle ne l'avouerait jamais, préférant prétendre pouvoir se défendre face à quoi que ce soit.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : blake Âge : dix-neuf ans Avatar : kacey rohl Fréquence de connexion : 5/7 à peu près, pour les rps ça dépend Comment as-tu connu le forum ? ça fait un moment que je le connais, mais je ne m'étais pas inscrite, récemment c'est un top-site qui m'a amenée Code : Code validé par CharlesCopyright : tumblr pour les bannières, Judah pour les avatars, corelite pour l'icone.
Personnage : [ ] Inventé, [x] Scénario, [ ] Poste Vacant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 0:13


il était une fois


(imagine dragons) ▽ All systems go, the sun hasn't died. Deep in my bones, straight from inside. I'm waking up, I feel it in my bones
C'est en pleine période de deuil que naquit la petite Daenerys. Belle venue au monde pour l'enfant qui fut en effet expulsée du ventre de sa mère deux mois à peine après que l'un de ses frères soit mort. Enfant de remplacement bien que conçue avant le décès du garçon, ce début de vie la marqua plus qu'elle ne souhaiterait l'admettre. Elle n'a jamais connu Eddard, mais son ombre plane sur elle parfois plus que celle des autres âmes disparues qui hanteront sa vie. Pourtant ça n'a jamais été le but de ses parents que de la traiter ainsi, comme un substitut d'un frère mort trop jeune. Elle d'un sexe de toute façon différent et répondant donc logiquement à des attentes différentes. Ni l'intention de l'unique frère qu'elle pu connaître, Rhaegar. Cela ne l'empêcha pas de développer parfois, un complexe d'infériorité, un sentiment de ne pas être à la hauteur d'un fantôme qui pourtant a pu accomplir de son vivant bien moins qu'elle, lui qui est mort à quatre ans à peine et elle à dix-sept ans toujours pleine de vie.
La famille Lothbrock n'est pas une inconnue des hôpitaux. Bien que les naissances aient toujours lieu au manoir, de nombreux incident rythmèrent la vie de cette famille atypique. Rhaegar d'abord, quelques temps après sa naissance fut malencontreusement laissé tomber par sa mère, se cognant la tête et nécessitant l'intervention d'un médicomage qualifié. Eddard ensuite décéda à la suite d'une chute accidentelle dans les escaliers. Après la naissance de la dernière enfant et lorsque celle-ci avait deux ans, sa mère fit exploser un chaudron les envoyant toutes deux à Sainte-Mangouste l'une pour des troubles psychiatrique, l'autre pour guérir les blessures dues à l'explosion qui manqua  tout juste de la tuer. Enfant miracle elle, finit par quitter l'hôpital au bout de quelques semaines ce qui ne fut pas le cas d'Adélaïde, sa mère. Chaque semaine on emmena une Daenerys confuse au chevet de sa génitrice, qu'elle refusait désespérément de voir comme folle. Et c'est dans cette atmosphère peu rassurante qu'elle grandit, souffrant grandement de l'absence d'un père trop occupé et d'une mère psychologiquement peu apte à assumer son rôle. Daenerys ne refusa jamais de visite à l'hôpital, mais cela devenait de plus en plus difficile, sa mère délirante parfois incapable de la reconnaître, elle qui finalement avait grandit sans elle. Fragile et visiblement touchée par tout cela, elle refusa néanmoins d'admettre son mal être, fermant les yeux sur toutes les tares pourtant visibles de sa famille et faisant preuve d'une loyauté et d'un confiance sans faille. Jamais elle ne se plaignit même auprès de Rhaegar dont elle était proche. Non, chaque fois qu'elle faisait irruption dans sa chambre après un cauchemar ou juste à la recherche de compagnie, elle évitait le sujet d'Adélaïde et de ses crises et ses cris. Elle évitait le sujet de la peur bien réelle au profit de celle fictive des monstres de ses rêves.

Daenerys avait passé la journée dans la bibliothèque à lire des livres qu'on avait posé sur une table afin qu'elle n'ai pas à les chercher. Sa passion pour la lecture et pour l'érudition n'avait déjà pas de limite. Force avait été de constater que l'éloigner des livres pendant plus d'un après-midi était chose quasi-impossible et ce, depuis qu'elle avait apprit à lire, aux alentours de quatre ans. Qu'on le blâme à l'ennui et au manque de distraction au manoir Lothbrock ou a un goût innocent et simplement naturel pour les matières de l'esprit, la petite fille s'était montrée assez spéciale par cet aspect-là. Si elle se comportait bien en société, ou du moins aussi bien qu'une petite de son âge pouvait le faire, elle n'y prenait pas autant de plaisir que Rhaegar, son plaisir à elle se trouvait là, dans cette pièce remplie de possibilités. La sélection qu'elle avait ce jour-là était vaste et elle n'avait que l'embarras du choix, cependant après avoir lu plusieurs ouvrages qui n'avait été choisi que parce qu'on les considérait appropriés pour une enfant de son âge, elle décida qu'elle voulait plus. Et par plus elle entendait quelque chose de plus mature, de plus enrichissant, de plus stimulant, mais surtout de plus utile. Sa mère était encore internée à l'hôpital pour des raisons qu'elle ne comprenait pas bien. Mais les livres avaient quelque chose de magique, ils répondaient à tous les problèmes de la vie pour qui savait chercher et les lire avec concentration. Quelque part sur les nombreuses étagères remplies de livres de la pièce se trouvait un remède pour sa mère, une solution à son problème, elle en était persuadée. Elle se dirigea donc vers le côté qui contenait les ouvrages plus adultes cherchant une catégorie qui pourrait s'affilier à la médicomagie. Les livres étaient mal rangés ici, preuve qu'à part elle personne dans la maisonnée n'avait un goût aussi prononcé pour la lecture. Les elfes faisaient de leur mieux pour les ordonner, mais elle désapprouvait fortement leur méthode. On aurait dit que c'était fait exprès pour l'embrouiller et qu'elle ne puisse trouver les ouvrages qui l'intéressaient réellement. Trouvant une section qui aurait pu s'apparenter à celle qu'elle recherchait, elle s'intéressa d'abord à ceux disposés à son niveau. Cependant elle repéra vite un ouvrage au titre prometteur et n'eut dès lors d'yeux que pour lui. Il était toutefois rangé trop haut pour qu'elle l'atteigne aussi entreprit-elle de grimper l'étagère aussi agilement qu'elle le pouvait. Presque arrivée au sommet, son pied perdit prise et elle glissa. Dans sa chute, elle attendit le choc, mais celui-ci ne vint pas et au lieu de cela ses pieds touchèrent lentement, mais fermement le sol. Plus étrange encore le livre qu'elle désirait se retrouva tranquillement posé sur le parquet à ses pieds. Personne n'assista à l'évènement et ne la félicita pour sa première démonstration de magie. Personne n'était  même à la maison, son père travaillant et son frère probablement chez les Croupton. Elle aurait bien raconté l'histoire à ses parents - enfin son père, mais elle s'attendait à une réaction mitigée surtout quant au fait qu'elle ai voulu prendre un livre qui n'était pas pour elle. Aussi elle le garda pour elle, se congratulant toute seule pour sa réussite et la promesse que cela signifiait qu'elle était une sorcière, un être capable et puissant, un être qui serait en mesure de guérir sa mère un jour.

Abandonnée, la jeune fille se sentait abandonnée, par son frère d'abord envoyé à Poudlard avant qu'elle n'ai eu le temps de s'y faire, puis en l'espace de quelques mois par sa mère qui déjà ne vivait plus avec eux, mais du également les quitter entièrement. Elle avait dix ans, c'était le jour de Noël, mais on la fit tout de même assister à l'enterrement et elle se souvient toujours de la sensation de sa petite main serrée dans celle déjà grande de son aîné. Les larmes étaient venues toute seule pour cette génitrice qu'elle avait pourtant si peu connu, mais pour qui elle avait tant d'espoir de guérison. Elle était la seule fille de la famille désormais, une petite fille de dix ans, perdue, qui voyait le futur qu'elle s'était imaginée pour elle et pour eux tous disparaître en même temps que le cercueil était mis en terre. Elle s'en voulait de ne pas avoir su chercher suffisamment bien, suffisamment vite dans ses si chers livres. C'était de sa faute si elle n'avait pas si bien compris les termes médicaux et techniques dont ils regorgeaient, sa faute si elle n'avait pas sauvé sa mère. Elle n'avait que dix ans et c'était le jour de Noël et c'était un poids fort difficile à assumer, heureusement que Rhaegar était là.

Enfermée dans sa chambre Daenerys entendit un grand fracas puis un autre, puis un bruit sourd tel un objet lourd qui tombe sur le sol sans néanmoins se briser. Elle s'était réfugiée dans sa chambre en entendant les éclats de voix de son père à peine rentré au manoir qui avait déjà une réprimande à faire à l'elfe de maison. Il n'aurait pas apprécié qu'elle écoute aux portes et elle n'avait pas envie d'entendre de cris. Les cris c'était fini, maintenant que sa mère avait rendu l'âme, elle ne les tolérait plus. Une fois la correction de l'elfe terminée, elle était spontanément allée se recroqueviller sur son lit comme dans l'attente de quelque chose. Les fracas l'avaient à peine fait sursauter. C'était comme si elle l'avait vu venir. Le bruit sourd lui fit échapper un soupir presque soulagé comme s'il avait mis fin à ses tourments et si elle pouvait sentir l'ombre de quelque chose de terrible qui venait de passer, elle ne bougea pas d'un pouce, les bras enrobant ses genoux tremblotants. C'était fini. Elle ne savait pas ce que c'était, mais tout ce qu'elle savait c'était que c'était terminé. Elle s'accrochait à l'idée que son père viendrait la chercher pour dîner, forcément, il viendrait. En attendant elle resterait là. Parce qu'il ne pouvait pas la laisser seule n'est-ce pas? Pas quelques jours seulement après que Adélaïde les ai quitté. Elle finit par s'endormir dans le calme qui régnait désormais sur le manoir et il fallu la secouer pour la tirer de son sommeil profond quelques heures plus tard. L'enfant cligna des yeux, surprise de voir son oncle là, le frère aîné de son père dans sa chambre. Il semblait embêté par quelque chose, peut-être que ça avait à voir avec sa mère. Ses grands yeux bleus innocents attendaient que son oncle dise quelque chose, mais au lieu de ça il prit sa main blanche dans la sienne et lui fit signe de le suivre. Sans comprendre Daenerys se laissa entraîner jusqu'au bas des escaliers, près de l'entrée et, avec la même innocence, elle parcouru l'air confus la pièce des yeux jusqu'à ce que son regard ne se pose sur son père. Un sentiment de froid l'envahit alors et elle se laissa tomber au sol, genoux en premier. Elle aurait du être choquée, mais elle ne l'était pas. Elle aurait du s'approcher du corps sans vie pour s'assurer qu'on ne se moquait pas d'elle, qu'il ne l'avait pas abandonné lui aussi. Mais elle savait, elle sentait que c'était plus qu'inutile. Une main forte se posa sur son épaule et elle releva le regard vers son oncle, un regard dépourvu de larme, résigné comme si elle avait été préparée. « Toi et Rhaegar vous allez venir avec moi. » offrit-il sans toutefois lui laisser un choix. Rhaegar. Ce nom la dérangeait étrangement. Où était-il d'ailleurs? Il n'était pas encore repartit à Poudlard, s'il n'était pas là c'était qu'il devait encore être avec ses amis. Il n'était jamais là quand il fallait après tout se laissa-t-elle aller à penser avec un ressentiment injuste et inexpliqué contre lui. Et lui n'aurait pas vraiment à vivre chez leur oncle, c'était surtout elle qui devait se laisser entraîner en dehors de chez elle. Elle hocha la tête en direction de Maekar plus pour la forme qu'autre chose, il n'avait pas besoin de son approbation pour faire ce qu'il voulait. Et aujourd'hui, tout ce qu'elle désirait c'était de ne pas avoir à dormir dans un manoir vide.

Poudlard intervint comme une délivrance pour Daenerys qui ne se sentait plus à sa place nul part. Renfermée sur elle-même et ne trouvant de réconfort que dans ses livres, l'adolescente ne parlait plus beaucoup ni à son oncle ni à son frère, passant ses journées à attendre sa lettre avec paresse allongée sur son lit, un livre souvent volumineux en main. Maekar était aussi occupé que son père de toute façon, c'était plus comme si elle avait échangé l'un pour l'autre. Elle était reconnaissante qu'on prenne soin d'elle au moins financièrement, mais ça s'arrêtait presque là. Elle était perturbée et n'avait envie de parler à personne. Le sommeil ne lui apportait plus toujours le repos qu'il lui permettait autrefois d'obtenir, avant les drames qui l'avaient touchée. Ses rêves étaient hantés d'un petit garçon pas plus âgé que quatre ans et d'une image de sa mère les yeux teintés d'un délire sans nom. L'un descendait les escaliers avec maladresse, l'autre se trouvait là au premier étage et le rêve finissait toujours avec le petit garçon étalé sur le sol dans une position similaire à celle que son père avait prise dans sa dernière heure. Sa mère, enfin l'image de sa mère, l'avait poussé, elle le voyait clairement à chaque fois, plus confuse de jours en jours. Le petit garçon elle ne le connaissait pas, mais elle se doutait que c'était Eddard son frère disparu. Ca ne pouvait être que lui, même s'il ressemblait moins à Rhaegar qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Pourquoi voyait-elle sa mère tuer son frère dans un élan de folie, pourquoi son rêve était-il régulier, pourquoi sonnait-il affreusement juste? Elle blâma ses visions, celle-ci comme d'autres sur le manoir qu'elle avait du mal à trouver accueillant et dans lequel elle se sentait étouffée.

L'idée de rejoindre son frère à Poudlard ne l'excitait néanmoins en tant que tel plus autant qu'avant et c'est avec un soulagement étrange et qu'elle ne comprit d'abord pas qu'elle fut envoyée dans une maison différente de la sienne. Non pas qu'elle ai pu croire une seconde avoir sa place chez les lions. Elle lui laissait volontiers le courage et la témérité qu'elle n'avait pas, pour rejoindre les aigles érudits auxquels elle ressemblait beaucoup plus. Avoir cette distance forcée du à leur maison lui permit de se détendre, elle qui ne s'était même pas rendue compte de la tension qui avait prit chaque muscle de son corps depuis qu'elle avait mis un pied dans la Grande Salle. Chez les Serdaigle elle pu se créer, sa propre famille adoptive auprès de ses camarades, laissant sa relation avec les Lothbrock se détériorer de plus en plus d'abord passivement ou surtout inconsciemment, avant de devenir véritable acteur de cette émancipation. Le plus visible élément de sa rébellion étant sa décision de ne se faire appeler que Jillian par les autres, souhaitant mettre de plus en plus de distance entre elle et les autres Lothbrock aux noms si étranges. Techniquement elle ne faisait pas grand chose de bien différent de son aîné qui depuis tout jeune se faisait appeler Judah par la plupart des gens, mais ça elle fit en sorte de l'oublier.

Tout lui revenait petit à petit beaucoup plus clairement qu'avant quand ses yeux et sa compréhension étaient voilés par son innocence et sa foi sans faille envers sa famille. Elle réalise de plus en plus les troubles qui touchent ou ont touché quasiment tous les Lothbrock et, une fois de plus elle est ramenée à Eddard. Était-il, mis à part le père bourreau de travail, le seul sain d'esprit? A-t-elle alors été ce qu'elle a toujours au fond d'elle pensé être, un remplacement pour ce seul être rationnel de leur fratrie? Ou a-t-elle même faillit à faire ça? Elle se demande souvent si elle n'est pas comme eux finalement. Comme sa mère. Malgré tous ses efforts pour se démarquer pour faire oublier leurs liens de sang auprès de ses camarades, ils sont qui elle est et il n'y a pas de raison qu'elle soit différente d'eux. Cette conclusion relevant de la simple logique lui fait plus peur que tout, d'autant que de plus en plus tous ses rêves se font cauchemars qui se transforment en réalité dans un monde sorcier menacé de tous côtés. Elle voit des mangemorts dont certaines figures appartiennent au passé, d'autres au futur de l'Ombre, mais elle se figure qu'il ne s'agit que d'un cauchemar horrible et plus réel à chaque fois. Elle voit son frère et ses amis Croupton faire des choses horrible, mais elle se réveille avant d'avoir pu voir leurs visages, certaine néanmoins que c'est eux. Et elle ne comprend pas. Elle a peur de souffrir d'un trouble mental, elle qui semble voir des choses que les autres ne voient pas. Et sa peur l'empêche de voir ce qui pourrait être les signes de plus en plus pressants d'un don jusque-là refoulé.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 10/11/2012
Parchemins écrits : 1449
Statut : Heart under arrest
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 0:24

Bienvenue sur HRI et bon courage pour ta fichette

Si jamais tu as des questions, n'hésite ssurtout pas à envoyer un MP aux membres du Staff

•••••••••••••••••••••••••••••

Bite into me harder

Now I must admit that I have played a part in the way that things have gotten out of hand, but it's escalated almost to an art. I want to fix him but I don't think I can. I'm falling deep into a pit of vipers over me, over me and I can't break free. Secrets run deep when you're in a pit of vipers, slithering, whispering, feel the venom poisoning me.
©️ Silver Lungs & Simon Curtis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 0:30

Merci beaucoup   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 1:32

Bienvenue parmi nous !

Très bon choix d'avatar et de prénom ! Bon courage pour ta fiche ! (:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 9:15

Bienvenue ! J'en connais qui vont être contentes
N'hésite surtout pas en cas de questions, nous sommes là pour ça

•••••••••••••••••••••••••••••


you are my downfall, you're my muse
my worst distraction, my rhythm, my blues.
I pray — remember me. Through winter's fall and winter's gain, I'll keep your memory. The fire cannot burn you out, the cold shan't see you stilled. If you should ever think to doubt — My love, I will not yield.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 24/06/2013
Parchemins écrits : 207
Statut : ϟ LOVE, FOR YOU, IS LARGER THAN THE USUAL ROMANTIC LOVE. NO ONE WILL EVER WANT TO SLEEP WITH YOU. (célibataire)
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 9:40

    

•••••••••••••••••••••••••••••


IT USED TO HURT MY FLESH THAT HIS WORN SCARS WERE HEATED STILL, HE USED TO HURT HIS FLESH JUST TO SEE IF HE COULD FEEL ϟ I had learned early to assume something dark and lethal hidden at the heart of anything I loved. When I couldn’t find it, I responded, bewildered and wary, in the only way I knew how: by planting it there myself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 10:59

bienvenue à toi miss
et bonne fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 14:40


AWH ! Ce choix de tête, de prénoms, de surnom, de ... AWH. C'est beau. Bon, je dois t'avouer que depuis Rebelle, pour moi Merida c'est une rousse à bouclette. BEAUCOUP de bouclette.

Mais c'est trop cool, on fait un mixe de Disney et de Hannibal (je suis trop un ouf quoi) ! What a Face 

Bienvenue et bon courage, j'ai hâte !   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 14:43

Merci pour cet accueil de fou    

Et tout le crédit pour ces choix parfaits de prénoms et de tête revient à Judah  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 06/02/2013
Parchemins écrits : 1066
Statut : » The City looks so pretty, do you wanna burn it with me ? (Lilith Ogden)
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 15:17

Abigail Hobbs   

bienvenue ici <3

•••••••••••••••••••••••••••••

we'll rise again.
There's not much left to love, too tired today to hate. I feel the empty, I feel the minute of decay. I'm on my way down now, I'd like to take you with me. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 16:41

Merci   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 22:25

Whoop whoop ! Fiche rapide, validation rapide. Le staff et la créa du scénario sont tombées d'accord, alors bienvenue pour de vraiii


Félicitation & bienvenue

“ La passion de Serdaigle envers l'intelligence
Animait son amour des bienfaits de la science. „



Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

TOUTEFOIS
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! Et histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI. Enfin, ton personnage peut rejoindre l'Ordre ou l'Ombre selon ses idéaux.

Bon jeu parmi nous


Bonne chance à toi
Jeune Serdaigle


•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   Jeu 26 Déc - 22:33

Merci beaucoup    
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all   

Revenir en haut Aller en bas
 

daenerys ∞ and the ones we hail are the worst of all

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all ♪ |Pv->Satin|
» Hail Mary Pass !
» DAENERYS SHAE ೱ Color my life with the chaos of trouble.
» Daenerys Tehk
» HAIL CAESAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-