FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 1:10


Nathanaël Christopher Gemmell


(John Milton)▽ Mieux vaut régner en Enfer que servir au Paradis.
carte d'identité
Nom : Gemmell. Nate est le deuxième fils d'Andrew Gemmell, un célèbre écrivain moldu d'heroic fantasy, qui en plus de ce nom de famille lui a également cédé une curiosité concernant le monde qui l'entoure.

Prénom(s) : Nathanaël. Signifiant "don de Dieu", ce prénom a été choisi par la mère de Nate, à qui les médecins avaient annoncé qu'elle ne serait plus jamais mère après son premier enfant. Son père pense que ce prénom est également une énième provocation de sa femme envers le monde de la magie qu'elle a depuis longtemps renié, préférant ainsi penser qu'elle doit la venue au monde de son fils à une religion moldue et que la magie n'a rien à voir là-dedans. Christopher. Son deuxième prénom, il le doit à un oncle qu'il n'a jamais connu, mort durant son adolescence, et pour lequel Andrew a voulu rendre hommage.

Surnom : Nate. Connard parfois, selon les affinités.

Âge : 20 ans.

Date et Lieu de Naissance : 7 mars 2001 à Manchester, ville dans laquelle il a grandi.  

Nationalité : Anglais. S'il possède des origines autres que britanniques, il n'en a pas la moindre idée, son père ayant perdu ses parents et son frère, sa mère ayant coupé les ponts avec la quasi-totalité de sa famille.

Pureté du sang : Sang mêlé, son père est moldu, sa mère est sorcière.

Année d'étude & Maison : 7ème année & Serdaigle.  

Orientation sexuelle : Hétérosexuel. Potentiellement bisexuel, sa curiosité n'ayant pas de limites, mais il n'est jamais allé jusqu'à franchir le pas avec un autre.

État civil : Célibataire. Il n'a jamais vraiment eu de petite amie. Les rumeurs lui en ont attribué une ou deux, mais Nate n'est pas du genre à s'attacher, il flirte à gauche et à droite, consomme les plaisir de la chair sans limites, mais est bien trop égoïste pour avoir une autre personne que lui à mettre sur la liste de ses priorités.

le sorcier en toi
Baguette : La baguette de Nate mesure vingt-sept centimètres et demi, est faite en bois de hêtre, très sombre, et renferme une plume de phénix.

Patronus : Son patronus prend la forme d'un coyote, animal rusé, prédateur, qui se prend parfois dans ses propres pièges. Il aime semer le chaos derrière lui, quitte à y perdre quelques plumes au passage.

Épouvantard : L'épouvantard de Nathanaël prend la forme de son propre corps, sans vie. Bien qu'il soit auto-destructeur, le jeune homme est effrayé par la mort, il pense au plus profond de lui-même qu'elle est la seule à pouvoir l'atteindre, et ne pas savoir quand elle le fera le terrorise.

Particularité : Aucune.

Options choisies & métier envisagé : Les options, c'est du travail en plus, Nate ne les a donc que vaguement envisagées avant de laisser tomber. Envisager un métier, c'est se projeter dans l'avenir, le Serdaigle ne prend même pas la peine d'imaginer ce qu'il fera à la fin de la semaine, alors pour les années à venir, c'est trop lui demander.

Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Pas pour l'instant. Il connait la théorie, mais n'a jamais eu l'occasion de passer à la pratique, préférant de loin se servir de ses talents de charmeur et d'orateur pour torturer psychologiquement ses victimes et les contrôler plutôt qu'une simple baguette.

Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Plutôt Nathanaël. Le jeune homme agit presque exclusivement en fonction de ce qu'il peut tirer de la situation. Si prêter son allégeance à l'un des deux partis lui permet d'obtenir quelque chose qu'il convoite, il le fera sans hésiter. De même qu'il n'hésitera pas à trahir ce même parti dans la seconde suivante s'il peut en tirer quelque chose.

Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? Nate n'est qu'une victime parmi tant d'autres, mais l'attentat ne l'ayant pas touché, il n'a pas vraiment d'importance. Au final, il a même changé les habitudes du jeune homme en détruisant la salle commune des Serdaigles et en obligeant ses pairs à déménager, ce qui ne lui déplait pas forcément.

Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? Honnêtement, il s'en fout. Comme dit précédemment, tant qu'il n'est pas concerné, il ne s'y intéresse pas.

Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? S'il est inquiet, Nate ne le montre pas en tout cas. Il a plutôt tendance à se voiler la face et à ne pas penser à ces éventuels problèmes, aidé par une certaine Marie-Jeanne.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Mich'.

Âge : 24 ans.

Avatar : Jared Leto.

Fréquence de connexion : Aucune idée, j'ai mes périodes d'addiction et mes périodes de désertion, disons 3/7.

Comment as-tu connu le forum ? Par Loki à la toute base, j'ai ressorti pour un jeu de rôle sur table le personnage de Nate, ce qui m'a donné envie de le rejouer sur un forum du coup je suis revenu jeter un coup d'oeil ici.

Code : validé par Loki

Copyright : Bannières by FoX, avatar by shiya, icônes by Nelliel.

Personnage : [x] Inventé, [ ] Scénario, [ ] Poste Vacant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 1:10


il était une fois


(Mika) ▽ This is the hardest story that I've ever told. No hope, or love, or glory, happy endings gone forever more.
Durant toute mon enfance, mes parents n'ont eu de cesse de me raconter de belles histoires, des contes de fées dans lesquels le bien l'emportait toujours sur le mal, mais en grandissant, j'ai réalisé à quel point ces histoires reposaient sur un mensonge qui ne tient qu'à un fil, celui de la naïveté. Les belles histoires n'existent pas, les fins heureuses non plus. Que pourrait-on espérer de la vie après tout, quand on sait que la seule issue possible est la mort? À quoi bon être faire le bien quand le mal emporte tout sur son passage? Vous penserez certainement que je ne suis qu'un cynique qui refuse de voir le bon côté des choses, et vous aurez raison. Je sais qui je suis, ce que je suis, ce que la vie a fait de moi, et je l'assume entièrement.



(Red Hot Chili Peppers) ▽ The world I love, the tears I drop, to be part of the wave can't stop. Ever wonder if it's all for you.
Allongé sur son  lit, les yeux rivés sur le livre de sorcellerie qu'il avait réussi à récupérer dans les affaires de sa mère, le jeune Nathanaël laissait son esprit vagabonder parmi les nombreuses histoires de sorciers, de dragons et autres créatures magiques qu'il ne pouvait qu'imaginer pour le moment. Âgé de treize ans, le garçon ne savait toujours pas s'il possédait ou non des compétences magiques, car son père était un moldu, et sa mère une sorcière qui avait décidé de renier le monde de la magie. Son grand frère, de quatre ans son ainé, était cracmol et n'avait pas eu le chance de pouvoir fréquenter Poudlard. Pourtant, malgré toutes ces circonstances qui en auraient découragé plus d'un, le plus jeune des Gemmell continuait d'espérer, et se renseignait au maximum sur ce monde inconnu qu'il rêvait de découvrir. Alors qu'il démarrait la lecture d'un nouveau chapitre, un bruit au fond du couloir le tira de ses pensées, et d'un geste rapide, il ferma l'ouvrage avant de le cacher sous son oreiller et de faire comme si de rien n'était. La magie n'était pas la bienvenue dans cette maison, et la plupart des ouvrages que parvenait à récupérer Nathanaël, il les dérobait dans la chambre de sa mère avant de les remettre ni vu ni connu. Heureusement pour lui, ce fut son frère qui apparut dans l'embrasure de la porte, un grand sourire aux lèvres.

Je ne connais que trop bien ce sourire, qui signifie qu'Arthur sait ce que je cache. Il est mon grand frère, et il y a peu de choses que je ne lui révèle pas en général. Après tout, il faut bien se serrer les coudes entres frères, non? Lui me couvre lorsque j'essaye d'en apprendre plus sur la magie, et moi je lui trouve des excuses lorsqu'il s'esquive en pleine journée pour retrouver la fille dont il est sous le charme. Et je suis heureux qu'il me soutienne lorsque je lui dis que je veux être un sorcier. Lui n'a pas eu cette chance, et ne semble pas s'en soucier, mais il me soutient, et me dit qu'il y a de grandes chances que je le sois. Je ne peux pas vraiment aborder ce sujet avec mes parents. Ma mère en serait morte d'inquiétude, et mon père trop fou de joie, ce qui déclencherait sans doute une énième dispute, et je n'en ai pas vraiment envie. Je me contente pour le moment de mes rêves de magie, d'évasion, et j'attends avec impatience le verdict qui pourra annoncer soit le plus beau jour de ma vie, soit l'annihilation totale de mes espoirs. Arthur m'adresse à nouveau un grand sourire, je ne sais pas ce qu'il me veut mais ça ne saurait tarder.

Arthur - Nate, t'es en train de manquer la confrontation annuelle entre le paternel et la femme de sa vie.
Nate - C'est aujourd'hui? Je me disais bien que tout était calme depuis trop longtemps.
Arthur - Et encore, tu ne sais pas le meilleur. C'est toi le sujet de dispute p'tit frère, t'as reçu ta lettre.
Nate - T'es sérieux?!

En quelques secondes à peine, la jeune garçon se retrouva au pied de son lit et se rua dans les escaliers, ne prenant pas la peine d'attendre son ainé qui riait aux éclats. Cette nouvelle, il l'attendait depuis bien longtemps, depuis qu'il avait entamé la lecture de l'histoire de Poudlard, le soir, en cachette, en faisant attention à ce que la lumière de sa lampe ne soit pas aperçue par ses parents mais tout de même assez puissante pour qu'il déchiffre les lettres sur le papier. Il savait cependant qu'il restait un problème de taille, sa mère, qui avait tout fait pour couper les ponts avec la magie, et ce depuis de ombreuses années.

Mon excitation s'interrompt net lorsque j'entends la voix de mon père s'élever dans la cuisine. D'un pas lent, faisant le minimum de bruit possible, je descends les marches une par une, en faisant de mon mieux pour entendre ce que mon frère et moi appelons la dispute annuelle. Car oui, nous le savons tous les deux, mes parents sont le couple le plus aimant que la terre n'a jamais vu. Il n'y a qu'un sujet sur lequel ils ne s'entendent jamais, celui de la magie, et c'est mon grand-père qui a un don pour les diviser à chaque fois qu'il nous rend visite. Je sais que papa est émerveillé par la magie, il est fasciné et a toujours voulu en savoir plus sur ce monde qui n'était pas le sien, mais maman n'est pas de cet avis. Nous n'avons jamais pu savoir ce qu'il lui était arrivé, mais quelque chose a fait qu'aujourd'hui, elle refuse tout contact avec le monde sorcier, elle a même brisé sa baguette. Mais mon grand-père est toujours là, et ce vieux sorcier ne semble pas prêt de la laisser oublier d'où elle vient ni ce qu'elle est. Alors que je m'approche de la cuisine, j'entends un verre se briser sur le sol.

Le jeune Nathanaël s'avança à pas de loup et se faufila jusqu'à l'entrée de la cuisine où il put profiter de la conversation entre ses parents. Son père, Andrew Gemmell, était un auteur d'heroïc fantasy reconnu dans son milieu comme étant le maitre de ce style tandis que sa mère, Cathy Thompson, se contentait d'un poste de secrétaire qu'elle avait obtenu malgré l'absence de diplômes moldus. Le mari se tenait debout, une lettre légèrement froissé à la main, et il était vraisemblablement celui qui avait fait tomber le verre par terre dans un élan de colère. Cathy était assise devait la table, et se tenait la tête entre les mains, comme abattue. Soudain, elle se décida à parler.

Cathy - Je refuse qu'il aille dans cette école !
Andrew - C'est la chance de sa vie, c'est à lui de faire ce choix.
Cathy - Mais tu ne sais pas ce que j'ai vécu là-bas, Nate ne survivra pas seul.
Andrew - Il ne sera jamais seul, il a sa famille pour le soutenir.
Cathy - Oui, et un grand-père assez têtu pour l'inscrire là-bas malgré tout ce que j'ai fait pour en sortir.
Andrew - Ne blâme pas ton père, c'est une bonne chose pour Nate.
Cathy - Tu ne changeras pas d'avis?
Andrew - Non.

Trop de sentiments se bousculent soudainement en moi, un mélange d'excitation et de bonheur, avec une pointe d'hystérie sans doute. Je suis un sorcier! J'ai attendu cet évènement depuis si longtemps, toutes ces soirées passées à lire en cachette ne m'auront finalement pas servi à rien. Allez, à moi le Poudlard express, à moi les cours de potions et de sortilèges, à moi ce monde irréel dont beaucoup rêvent et si peu accèdent. J'entends ma mère sangloter mais je ne peux rien faire pour elle, trop égoïste, trop heureux d'apprendre cette nouvelle. Je n'ai qu'une envie, c'est de serrer mon grand-père dans mes bras pour cette initiative de m'inscrire sans l'accord de ma mère. Dans quelques mois je verrai cet univers dans lequel j'aurai dû grandir.

Cathy se leva soudainement et quitta la cuisine, passant à côté de Nathanaël sans le voir, les larmes coulant le long de ses fines joues. Un terrible secret la rongeait, il n'y avait pas le moindre doute là-dessus, mais Andrew refusait de lâcher l'affaire. C'était à son fils de faire son choix, il ne changerait certainement pas d'avis, et comme c'était lui qui avait le dernier mot chez les Gemmell, il n'y avait pas la moindre chance de pouvoir le contredire. Cependant, il savait très bien que dans une dizaine de minutes, il rejoindrait sa femme pour s'excuser de s'être mis dans cet état et pour se faire pardonner, même s'il savait qu'elle ne se remettrait pas de cette nouvelle. Nathanaël entra alors dans la cuisine, l'air de rien, observant son père dont la colère retombait lentement. Un sourire aux lèvres, il lui tendit la lettre légèrement froissée, annonçant d'une voix douce.

Andrew - Tu as du courrier.

Victoire! Je la tiens! Je suis un sorcier, et je vais aller à Poudlard!

Ne parvenant plus à cacher son enthousiasme, le jeune garçon sauta dans les bras de son père, ravi. Dans quelques jours, il se rendrait certainement au chemin de traverse, accompagné par son grand-père, il obtiendrait sa baguette magique, ses manuels d'apprentissage ainsi que tout ce dont avait besoin un sorcier de son âge. Mais en attendant cet instant, Nathanaël aurait sans doute le temps de relire une centaine de fois cette lettre tant attendue.



(Nirvana) ▽ With the lights out, it's less dangerous. Here we are now, entertain us.

Le dilemme qu'éprouvait Nathanaël était terrible. Comment faire pour paraitre intéressé à un cours qu'il était parvenu à sécher depuis presque une semaine? Le jeune garçon n'était qu'en deuxième année, et pourtant il s'ennuyait déjà, ne parvenant pas à rester une heure complète assis sur une chaise à écouter ses professeurs lui retransmettre un savoir qu'il possédait déjà. Car oui, Gemmell était un curieux, qui comprenait très rapidement les choses, ce qui lui permettait d'assimiler les connaissances avec une facilité déconcertante. Au final, il se retrouvait avec des notions de quatrième voire même de cinquième année, et l'histoire de la magie ayant été une obsession durant sa première année, il aurait pu manquer les cours pendant trois années complètes et réussir haut la main ses examens. Sa mémoire et son intelligence ne le conduisaient pourtant qu'à une chose: un ennui mortel. L'étudiant était trop occupé à dessiner sur son parchemin pour se rendre compte que le cours était terminé, mais la voix du professeur l'interpela.

Prof. Sandlas - Monsieur Gemmell, je souhaiterais m'entretenir avec vous quelques instants.

Et merde. J'avais espéré qu'il ne me remarquerait pas, mais pour le coup, c'est raté. Sandlas est loin d'être un professeur que je porte dans mon coeur. Ce n'est pas son exigence qui me dérange, ni son comportement maniéré dû à son éducation chez une famille de sang pur, c'est plutôt le fait que, même s'il sait que je n'ai pas besoin d'assister à ses cours, il éprouve le besoin d'imposer son autorité sur moi. Je lui ai pourtant prouvé que mes connaissances dans ses cours étaient largement supérieures aux élèves de mon âge, mais il persiste à vouloir faire de moi le pantin qui obéit aux ordres sans protester. Il me connait bien mal ce vieil homme, c'est évident. Mais j'ai un plan, un plan infaillible et qui devrait me permettre, dès aujourd'hui, de passer inaperçu en histoire de la magie, et ainsi peut-être d'obtenir du temps libre supplémentaire. Cependant, je sais qu'il va me falloir faire preuve de tact et de subtilité, mais je me suis découvert un don naturel pour faire croire aux gens des mensonges en tout genre. Selon certains, mon air angélique pourrait bluffer Satan en personne.

Nathanaël rangea rapidement ses affaires, faisant preuve d'un grand calme et d'une aisance naturelle. Il semblait sûr de lui, comme s'il n'avait rien à se reprocher. Au bout de quelques secondes, il prit ses affaires avec lui et s'approcha du sorcier, en lui adressant un sourire innocent, puis demanda d'une politesse sans égal.

Nate - Que puis-je faire pour vous professeur?
Prof. Sandlas - Eh bien jeune homme, commencez donc par m'expliquer ces absences répétées à mes cours je vous prie, cela fait une semaine que je ne vous avais pas vu, je commençais à croire que vous aviez été enlevé par les centaures de la forêt.

L'adulte s'attendit à ce que son élève soit gêné, perdu, ou cherche des excuses, mais l'air qu'afficha Nathanaël le laissa sans voix. Il restait impassible, n'affichant ni sourire, ni air déçu, mais plutôt une sorte de mécontentement qui s'effaça rapidement pour laisser place à une explication claire.

Nate - Veuillez m'excuser professeur, je pense avoir été trop pris par mon travail ces derniers jours, mon emploi du temps s'en est retrouvé entièrement modifié, mais je vous prie de croire que votre matière a grandement occupé mon esprit durant ces absences.
Prof. Sandlas - Ah vraiment, et qu'avez-vous fait? Recopié les cours de vos camarades qui, eux, ont fait l'effort de venir?
Nate - Non professeur, je me suis permis de faire une dissertation sur la troisième guerre des gobelins au Moyen-Âge, cela m'a pris du temps.
Prof. Sandlas - Vraiment? Mais ce sujet n'est pas abordé avant la cinquième année. Je vous croirais sur parole Gemmell, seulement je n'ai pas confiance en...

Sandlas s'arrêta net lorsqu'il s'aperçut que le jeune garçon lui tendait une liasse de copie reliée ensemble magiquement. Il observa lentement le titre puis le plan avant de tourner les pages, la bouche légèrement entrouverte sous le coup de la surprise. Sans doute ne s'était-il pas attendu à ce que son élève soit sérieux, et pourtant, le travail était rédigé à la main, et semblait plus que sérieux. Le professeur observa tour à tour Nathanaël puis sa dissertation, ne parvenant plus à dire un mot.

Tiens, je ne m'y serais pas attendu au coup du mutisme. J'espère au moins qu'il va me laisser partir avant de lire ce devoir, parce que plus de deux cents pages, ça pourrait être relativement long pour moi. Mon plan semble bien parti pour le moment, et c'est bien la seule chose qui me réjouit à présent. Sandlas va me prendre pour un accro de l'histoire de la magie, alors que je ne lui suis pas un seul instant. Peut-on réellement me reprocher d'avoir été curieux à une époque, et d'avoir voulu prendre de l'avance sur les autres? Non, ce n'était pas par esprit de compétition, mais juste par ennui, puis, la guerre des gobelins était pleine de rebondissements, et j'avoue que, même si c'était un sujet de cinquième année difficile à étudier, il n'en a pas été moins intéressant. Et je savais que ce devoir m'aiderait, même si je l'ai écrit il y a bientôt un an.

Prof. Sandlas - Ce travail m'a l'air excellent. Vous aurez tout de même une retenue d'une heure avec le concierge, pour le principe, mais si ce devoir se révèle aussi bon qu'il en a l'air, votre note de fin d'année se verra revue à la hausse.

Une heure de colle, j'aurais dû m'y attendre avec un professeur comme Sandlas, qui ne se sépare jamais de ses principes ridicules, mais je dois avouer que pendant un instant j'ai cru que je serais gracié. Je sais au moins que l'histoire de la magie ne me posera aucun problème en fin d'année, parce qu'avec un devoir comme celui que je viens de lui remettre, le vieux sera certainement impressionné, et je suis presque sûr d'avoir la paix pendant quelques jours au moins. Je n'aurai qu'à m'installer au fond de la classe, trouver un livre assez intéressant qui me dure une heure, et faire semblant de prendre des notes par moments. Les adultes sont si prévisibles, c'en devient presque trop facile de les duper. Il suffit de leur faire croire qu'ils détiennent un savoir que l'on veut absolument qu'ils nous transmettent, et ils se retrouvent immédiatement en train de pavoiser avec leurs connaissances inintéressantes. Du haut de mes quinze ans, je parviens à les dominer en quelques répliques bien placées.

Le jeune Gemmell quitta la pièce d'un pas sûr, un sourire se dessinant sur son visage, fier du coup de maitre qu'il venait de réaliser. Certes, ce n'était pas le premier professeur qu'il réussissait à embobiner, mais il ne comptait pas s'arrêter là. Il se fichait d'avoir les meilleures notes de Poudlard, il savait qu'il y avait eu meilleur, et qu'il y aurait toujours meilleur que lui. Le plus important pour Nathanaël, c'était de se sentir libre, libre de faire ce qu'il voulait, de découvrir de nouvelles choses, seul ou accompagné. Les règles ne convenaient pas à un esprit tel que le sien, trop incontrôlable pour être dominé et dompté.



(Led Zeppelin) ▽ There are two paths you can go by, but in the long run, there's still time to change the road you're on.

La fin du mois d'août approchait à grands pas, et Nathanaël s'apprêtait à entrer en cinquième année, dans des conditions qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Les drames familiaux s'étaient enchaînés dernièrement, à une vitesse incontrôlable, et le jeune homme, habituellement imperturbable et sûr de lui, ne savait plus où il en était. Tout avait commencé en mai, lors d'une séance de dédicace donnée par son père pour la sortie de son nouveau livre. Alors que l'évènement se déroulait sans le moindre accroc notable, un déséquilibré avait sorti une arme à feu et tiré trois coups dans la direction d'Andrew Gemmell avant d'être maîtrisé par le service de sécurité. Son père fut tué sur le coup, et Nate n'apprit la nouvelle que quelques jours plus tard, une lettre écrite par son frère lui relatant brièvement les faits arrivant enfin. Dans un premier temps, le déni fut sa seule arme. Le Serdaigle n'était pas réputé pour être amical, et les proches qu'il avait à Poudlard étaient rares, seule sa famille était d'une importance capitale, comment accepter la perte de son père alors qu'il se trouvait à des kilomètres de lui, impuissant?

Le retour dans le foyer familial fut un élément perturbateur pour le jeune homme. Troublé par l'absence soudaine de son père, la dépression de sa mère et assistant à la chute de son frère dans l'enfer de la drogue, il fut incapable de réagir correctement, se renfermant un peu plus dans ses livres, développant un esprit noir qu'on ne lui connaissait pas jusqu'à présent. Il commença à fumer les cigarettes que laissait trainer son frère, leur trouvant un effet relaxant dont il avait cruellement besoin, puis il lui fallu passer au cran au-dessus, qu'Arthur lui proposait d'atteindre en lui fournissant de la marijuana. Cette pente glissante, il se savait capable de la gravir, de s'en sortir, il avait simplement besoin d'aide, mais cette aide, il ne pouvait la trouver à Manchester, entouré par un frère junkie, une mère dépressive et une cruelle absence d'amis. Mi-juillet, cette pente se déroba sous ses pieds et devint un gouffre dans lequel il sombra soudainement lorsqu'un matin, alors qu'il se dirigeait vers la chambre de sa mère, il croisa son frère qui l'empêcha d'avancer et lui dit une phrase qui résonne aujourd'hui encore dans sa tête. « N'entre pas petit frère. Maman s'est endormie, elle ne se réveillera pas. »

Suicide médicamenteux. Cathy Thompson n'avait pas eu le courage de survivre sans son mari, et avait préféré laisser ses deux fils seuls. Arthur était depuis longtemps majeur, et occupait un poste à mi-temps dans un fast food moldu, suffisamment rentable pour se payer ses consommations quotidiennes, trop peu exigent pour que ces dernières ne lui soient reprochées. Nate était officiellement majeur, toujours étudiant à Poudlard, mais la maison qu'ils reçurent en héritage ainsi que les droits d'auteur des livres de leur père permettaient aux héritiers Gemmell de vivre confortablement, d'un certain point de vue. Le seul échappatoire qu'Arthur trouva fut une forte augmentation de sa consommation régulière - que ce soit celle de drogues douces ou dures - et la multiplication des sorties avec ses amis. Nate eut beaucoup plus de mal à s'adapter. Le Serdaigle ne mangeait presque plus, l'appétit lui faisant défaut, des insomnies régulières l'empêchaient de dormir, et se réfugier dans ses livres était devenu l'ultime solution, comme pour oublier sa propre existence et faire de cette réalité une fiction.

C'est ainsi que Nathanaël se retrouvait dans sa chambre, éclairé par l'ampoule accrochée à son plafond, sans avoir la moindre idée de l'heure qu'il pouvait bien être, feuilletant tranquillement un livre de sortilèges pendant que la chanson Stairway to Heaven de Led Zeppelin passait en fond sonore. Un bruit au rez-de-chaussée lui fit savoir qu'Arthur venait de rentrer, et ce dernier, comme à son habitude, entreprit son ascension des escaliers pour prendre des nouvelles de son petit frère. Nate aurait pu reprocher beaucoup de choses à son aîné, mais il ne pouvait que reconnaitre que celui-ci, malgré ses addictions et son comportement irresponsable, continuait à veiller sur son frère, à sa façon. Le cracmol pénétra dans la chambre de son cadet avant de venir s'asseoir près de lui, sur son lit, en allumant un des nombreux joints qu'il gardait toujours à portée de main. Après plusieurs minutes passées dans un silence religieux, il se décida enfin à prendre la parole, voyant bien que Nate, comme à son habitude ces derniers temps, ne se déciderait pas à parler en premier.

Arthur - Nate, tu commences à sérieusement m'inquiéter petit frère, il faut que tu sortes de ta chambre, bouge, fais quelque chose. Et change cette musique, c'est déprimant.

Pour qui se prend-il pour critiquer Led Zeppelin, lui qui n'a jamais réussi à tirer un bon son de sa guitare alors qu'il l'a depuis plus de cinq ans. Bon, je sais que cela ne sert à rien de parler musique avec Arthur, il s'en contre-fiche complètement, et c'est d'ailleurs la raison qui fait que j'ai hérité des nombreux disques que lui avait offert mon père quand il était plus jeune. Andrew avait voulu faire de son ainé un accro du rock, un fan des AC/DC, Pink Floyd et autres Jimi Hendrix. Manque de chance, il avait misé sur le mauvais fils. Après quelques secondes passées à observer ma playlist, je tombe sur la chanson parfaite. Eric Clapton - Cocaïne. Un peu de cynisme ne peut pas nuire à cette situation, et même s'il comprend le message, je sais bien qu'Arthur ne m'en tiendra pas rigueur. Je reviens alors me poser près de mon frère qui me tend son joint. Alors que j'hésite à m'en emparer, je note dans ses yeux une lueur de déception. Faut-il comprendre que de nous deux, je suis celui dans l'erreur?

Arthur - Crois-moi, ça ne te tuera pas. Prends-en un peu, t'as besoin de te changer les idées. Fume, mange, bois, baise, mais fais quelque chose, petit frère. Te voir enfermé dans ta chambre va finir par me tuer. Dans quelques jours tu devras repartir dans ton école, j'aimerais au moins te voir faire autre chose que survivre.

Ce n'était certes pas la première fois que Nathanaël goûtait à cette drogue douce, mais les expériences précédentes avaient été brèves, les effets étaient restés très légers, et il avait décidé de rester sobre, se contentant de la nicotine pour atténuer son stress, et de la lecture pour oublier le monde qui l'entourait. Cependant, les circonstances étaient différentes à présent, c'était comme s'il devait rendre un service à son frère, voire même un service à lui-même. Après tout, quel mal pouvait-il bien y avoir à cela? Ses parents n'étaient plus là, l'espoir l'avait quitté, si cette substance pouvait atténuer sa souffrance, elle n'en serait au final que bénéfique. Le jeune homme saisit le joint et prit une grande inspiration, suivie par de nombreuses autres. Les effets de la drogue l'envahirent sans qu'il ne le réalise entièrement.

Quelle impression agréable. Je me croirais dans une bulle, je suis dans une bulle. J'ai l'impression que rien ne peut m'atteindre, que je suis invincible. Ma vue semble plus trouble, et j'entends la musique en écho, ce qui au final, n'est pas désagréable. Arthur semble être à un stade supérieur au mien, il m'observe en riant, sans raison apparente, mais je joins rapidement mon rire au sien et nous nous retrouvons comme deux imbéciles allongés sur mon lit, hilares sans comprendre pourquoi. Sa voix me parvient à nouveau en écho, il me propose une nouvelle tournée, me tendant un autre stick que je ne l'avais pas vu allumer. De nouvelles bouffées me font décoller à nouveau. Je me sens apaisé, au-dessus de tout, rien ne peut m'arrêter. Je me rends compte de tout ce qui se passe autour de moi, mais les notions de temps et d'espace sont floues, et j'ai comme l'impression de quitter mon plan pour en découvrir un autre. C'est indescriptible.

Plusieurs heures passèrent, laissant ainsi les deux frères dans ce moment privilégié, loin de tout, loin du monde et de ses souffrances, de ce passé qui les avait détruit. Petit à petit, Nate comprenait comment son frère avait pu se retrouver dans cette situation, et il ne réalisait pas que les jours à venir le pousseraient à suivre ses traces. Rien de mieux que la solution de facilité, une solution simple et égoïste, celles qu'avait toujours pris le plus jeune des Gemmell, quitte à en souffrir, et à faire souffrir les autres.



(Eric Clapton) ▽ If you wanna get down, down on the ground. Cocaine.

Les conditions étaient parfaites pour que ma vie soit belle et plaisante, mais ma destinée était toute autre. La vie a fait de moi un drogué, menteur, manipulateur, voleur, en bref, un homme. J'agis selon mes envies, mes attentes, les autres n'ont pas d'importance à mes yeux. Le bien, c'est une utopie, une notion que les naïfs font survivre dans leurs esprits mais qui n'a jamais été, et ne sera jamais une réalité. Le mal est présent partout autour de nous, autant en être son origine afin de ne pas en devenir sa victime. J'ai été victime une fois de trop, à présent j'ai repris ma vie en main et suis devenu bourreau.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 7:40

bienvenuuuue

faut que je t'avoue quand même, quand j'ai vu jared leto, je me suis dit "owi owi owi, un nouvel adulte sexy" mais en fait nan /sbaff/ mais en fait, jared a une bouille de petit jeune donc même avec 20 ans de moins c'pas si choquant que ça donc, j'approuve le choix d'avatar parce que jared est juste OUCHIRFAGRBLPAAA

donc sois le bienvenu parmi nous, j'ai hâte de voir la suite je me suis faite violence pour ne pas lire le spoiler voilà, voilà
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 8:48

Jared  très bon choix je survalide

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 9:42

reBienvenue !  

J'pense qu'au niveau des interrogations, t'es couvert mais sait-on jamais What a Face n'hésite pas

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 26/01/2013
Parchemins écrits : 1758
Statut : Un joli bordel désorganisé.
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 10:13

Welcome, welcome !

Bon je dois avouer que j'ai un peu lu la fiche en spoiler mais c'est de ta faute tu as titillé ma curiosité ! *pas taper* Alors maintenant j'attends avec impatience le remaniement, les modifications pour voir tout ce que tu vas nous donner à nous mettre sous la dent !

Bienvenue, bon courage et bonne fiche !

•••••••••••••••••••••••••••••



∞ le temps seul révèle l'homme juste
un seul jour dévoile le perfide

(c) dusty scarecrow


Un Sixtouchat pas très content :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 14:46

Avis aux filles : on touche pas What a Face c'est mon mec irl. Voilà c'est dit. Et même que je mords
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 15:00

Merci à tous pour vos messages  

Je dois avouer que j'ai hésité un long moment avant de prendre Jared, mais bon, mon personnage à la base avait cet avatar-là, et je ne me voyais pas le changer, puis Jared est éternellement jeune What a Face (et au pire, Nate étant un junkie depuis quelques années, on peut toujours dire que les drogues le vieillissent ->)

Et fallait pas lire la fiche en spoiler  Ceci dit, étant un grand flemmard des fiches, au final, je ne pense pas faire énormément de modifications, seulement au niveau de l'âge de certains évènements, et pour apporter quelques précisions, donc bon, il n'y aura pas d'énormes changements  

Loki, s'tu veux on peut former un joli couple Lothanaël, on pourra dominer Poudlard et être les plus beaux junkies que l'Angleterre n'a jamais vus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 15:06

va faire la vaisselle et on en reparle  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 15:53

Loki M. Greyback a écrit:
Avis aux filles : on touche pas What a Face c'est mon mec irl. Voilà c'est dit. Et même que je mords
Loki a levé la papatte et marqué son territoire Arrow

REBIENVENUE Mich' !
(ici Ananas héhé)
J'ai trop halluciné en voyant le pseudo+l'avatar
je viendrai te demander un lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Lun 25 Nov - 18:31

Nathanaël C. Gemmell a écrit:
Loki, s'tu veux on peut former un joli couple Lothanaël, on pourra dominer Poudlard et être les plus beaux junkies que l'Angleterre n'a jamais vus
Loki qui vire sa cutie, je rêve de voir ça  

Sinon bienvenue parmi nous  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mar 26 Nov - 4:42

Tu rêves, Greyback !  

Avec plaisir pour le (les?) liens, Ananas ! (si Nate peut martyriser la demoiselle, bien entendu  )

Merci Skyler !

Bon, après réflexion, seul le dernier chapitre de l'histoire de Nate devrait me demander de grosses modifications, les autres avaient seulement besoin d'une mise à jour au niveau de l'âge et des années, du coup je devrais finir ma fiche très prochainement, j'y travaille en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mar 26 Nov - 9:09

Nathanaël C. Gemmell a écrit:
Avec plaisir pour le (les?) liens, Ananas ! (si Nate peut martyriser la demoiselle, bien entendu  )
il peut, il peut, elle n'est plus à ça près
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mar 26 Nov - 18:38

Bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche =) je pense que je vais être la seule à désapprouver le choix XD parce que Jared a 41 ans alors ça me choque quand même
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mar 26 Nov - 22:50

Oui mais jared a une tête de jeune quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mar 26 Nov - 23:26

Vi mais en même temps c'est que mon avis hein =) déjà pour Milo les 7 ans de différence entre la star et mon perso me chiffonnent mais j'avais peu de choix d'avatar par rapport aux jumeaux et au reste enfin bref, j'vais pas rentrer dans les détails, mais perso j'essaye me donner une limite de 5 ans, mais je le répète, c'est juste mon avis, et j'ai pas dit ça pour lancer un débat, juste pour dire ce que je pensais =) ça n'empêche que j'adore Jared !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mer 27 Nov - 4:36

Merci Milo ! Je comprends tout à fait ton désaccord, j'ai moi-même hésité pendant dix bonnes minutes à m'inscrire à cause justement de l'avatar. Mais je voulais absolument reprendre le personnage de Nathanaël qui a toujours eu Jared Leto en avatar (je l'ai créé il y a plusieurs années), et je ne me voyais pas le jouer adulte (n'ayant jamais pensé à ce qu'il deviendrait après ses études), ni étudiant (de peur d'avoir des difficultés à intégrer mon personnage et le lier à d'autres) ni changer d'avatar. Après, il faut faire une distinction, Nate n'est pas Jared, si je l'ai choisi, c'est parce que c'est exactement comme ça que je vois mon personnage : grand, maigre / à la limite de l'anorexie, les cheveux bruns en batailles, les yeux bleus, une confiance qu'il dégage selon moi et que j'imagine chez Nathanaël. Le seul problème, c'est effectivement l'âge, mais comme l'a dit Etna, je trouve personnellement que Jared fait beaucoup plus jeune que son véritable âge (mon personnage avait 20 ans quand je l'ai créé, Jared en avait bien plus de 30 alors que j'étais persuadé qu'il en avait 26 maximum), puis je vois bien le rythme de vie de mon personnage vieillir ses traits. Enfin bref, je sais que tu ne voulais pas lancer de débat, mais je voulais juste donner mon explication sur ce sujet :)

Sinon, ma fiche est terminée ! Mon grand amour pour les fiches de présentation risque de ne pas passer inaperçu vu certains passages bâclés, mais bon, je pense avoir plus ou moins écrit les grandes lignes concernant Nate En espérant que ça vous plaise  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mer 27 Nov - 12:00

Oh pas de soucis hein =) j'ai bien compris que Jared te tenait à coeur par rapport au fait que ce soit un ancien personnage et tout ça, j'avais lu et je comprends parfaitement =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mer 27 Nov - 19:24

Nah mais ça passe avec des vavas jeunes. Pas de soucis X)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   Mer 27 Nov - 19:58

J'aime bien son deuxième surnom  Bon ben je m'étale pas, tu sais ce que j'en pense


Félicitation & bienvenue

“ La passion de Serdaigle envers l'intelligence
Animait son amour des bienfaits de la science. „



Ton travail et ta détermination ont porté leurs fruits et te voilà désormais pleinement membre de HRI ; pour cela, nous te remercions et te félicitons, bienvenue dans la famille !
Tu peux dès à présent poster dans l'intégralité du forum, y compris le flood et les jeux.

TOUTEFOIS
Pour bien continuer ton aventure parmi nous, il te faudra créer un carnet de relation ( ICI ) et pourquoi pas un répertoire de RP ( ICI ) . Surtout n'oublie pas d'aller réserver ton avatar ( ICI ). Si ton personnage a des parents tirés de la saga, il te faudra aussi remplir un formulaire ( ICI ). Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ils sont là pour ça ! & Histoire de t'en sortir dans les bruits de couloir, n'hésite pas à consulter régulièrement la gazette qui se trouve ici ICI


Bonne chance à toi
Jeune Serdaigle


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nathanaël Christopher Gemmell - Sympathy for the devil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» Sympathy for the devil - Ambroise&Fauve (-16)
» Sympathy for the devil [Natalya]
» Mordecaï || Sympathy for the Devil
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations de nos anciens membres-