FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 21:17


VIKTOR CAÏUS FLINT


BULLET FOR MY VALENTINE▽ With blood shot eyes, I watch you sleeping
carte d'identité
Nom : Flint, ça vous dit quelque chose ? Faut dire que mon paternel avait un peu fait parler de lui en son temps...
Prénom(s) : Viktor (le premier qui me parle de Krum je le démoli !) Caïus (on ne choisit pas après tout !)
Surnom : Vik, la brute, Flint à toi de choisir, moi je m'en fout !
Âge : 19 ans
Date et Lieu de Naissance : 21 mars, Merthyr Tydfil (Cymru), Pays de Galles
Nationalité : Gallois
Pureté du sang : Sang-pur
Année d'étude & Maison : 6éme année, Serpentard
Orientation sexuelle : Hétérosexuel à 100%, le premier qui veut tenter de me faire changer d'avis je lui fout mon poing là où j'pense !
État civil : célibataire, qui voudrais d'un gars comme moi ? Amoureux ? je sais pas ce que ça veut dire mais peut-être ...

le sorcier en toi
Baguette : "- baguette en bois de pin, vingt-neuf virgule huit centimètre, ventricule de dragon. Une baguette prête a vous suivre quel que soit vos choix de vie Monsieur Flint. Sensible à son possesseur, elle acceptera tous type de magie, vous devez être un solitaire, ou bien vous vous complaisez dans l'image que vous donnez d'être rustre, enfin ... je ne connais pas de possesseur de baguette en pin qui soit mort jeune mais cela dépendra de vos choix, n'est ce pas ? Votre baguette a été créée il y a huit ans, une belle année, le nerf de dragon vient d'un Vert Gallois commun, vos origines si je ne m'abuse vous êtes bien gallois, vous devez en être fier n'est ce pas ? Oh oui cette baguette est un peu rude à l'utilisation, mais cela vient de vous je pense, non s'il vous plaît arrêtez d’embêter cette pauvre chouette Monsieur Flint, elle est bien vieille vous savez ... bon ça vous fera sept gallions et huit mornilles." Patronus : Bullmastiff, oui le gros chien tout carré un peu agressif, comment ça mon patronus ne vous étonne pas ? Épouvantard : Mon corps brisé, gisant sur le sol. Particularité : à part savoir particulièrement bien utiliser mes poings, aucune. Options choisies & métier envisagé : Etude des Créatures Magiques, Divination. Quand j'étais petit je voulais devenir professionnel de Quidditch comme mon père, plus tard langue-de-plomb. Aujourd'hui je n'en sais rien, j'espère juste que mes choix me mèneront plus loin que le peuvent mes capacités. Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? oui, après tout si la magie est là c'est pour qu'on l'utilise, bon j'en fait pas grand usage vu que je ne comprend pas vraiment la théorie des choses, mais dans la pratique, un ou deux sorts noir peuvent sortir de ma baguette. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Ombre, j'y suis entré car j'espère que ça me donnera l'opportunité d'un peu amélioré ma situation et puis là bas je peux être utile a quelque chose et on couvre mes arrière lorsque je fais des conneries c'est pas plus mal ! Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? j'ai pas vu ça d'un mauvais oeil, après tout c'est tous ce que l'on attendait, si j'ai une part dans ces choses là ? Je ne vous le direz pas,tous ce que je peux vous dire c'est que je suis les ordres de l'Ombre, pour le pire et le meilleur.  Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? Le Chicaneur a toujours raconté que des conneries, et le Ministère se touche la nouille en attendant que ça se tasse comme d'habitude quoi ...  Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? j'ai pas vraiment de proches à Poudlard, enfin j'évite d'en avoir, je défendrais ceux que je dois défendre, et je ferais ce que l'on me demande, et ça sera tout.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : chou* Âge :  22 ans dans 16 jours puisque vous voulez tout savoiR 8D Avatar : Nico Mirallegro Fréquence de connexion : j'essaye de me connecter tous les jours, je ne promet pas en revanche de poster tous les jours, cela dépendra de mon emploi du temps relativement variable :3 Comment as-tu connu le forum ? par un top-site Code : si je ne me trompe pas >> VI NOVEMBRE Copyright : Shiya, finnarchie, bullet for my valentine, METEORUS, tumblr, .
Personnage : [ ] Inventé, [ ] Scénario, [•] Poste Vacant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 21:22


il était une fois


BULLET FOR VALENTINE ▽ The broken bones, they heal no more, no more
Ici, l'histoire de votre personnage tout simplement. N'hésitez pas à mettre de la musique ou des images (on aime bien ça ici les images). Racontez nous les passages les plus importants dans le passé de votre petit bonhomme, qu'on puisse un peu le cerner le petit. Minimum 800 mots.
Au commencement.
Au commencement il y avait mon père, furtif mangemort, champion de Quidditch, ancien capitaine de l'équipe des Serpentards à la sale réputation de grosse brute, et ma mère aussi, sorcière de quatre ans sa cadette mariée par son père à cet homme qui deviendrait un membre bien connu d'une grande équipe de Quidditch anglo-saxonne. Mère parle peu de la manière dont elle voit son mari, mais je sais qu'elle ne l'a pas aimé au premier abord, certainement parce que le physique de mon paternel n'a jamais correspondu à ses fantasmes très « Lockartien », mais elle l'a épousé. Il semblerait qu'ils se connaissaient depuis l'enfance, et savaient dès le plus jeune age qu'ils étaient destinés l'un à l'autre, aucun des deux n'a pensé à protester, et au sein de Poudlard elle se montrait à ce qu'il paraît tout à fait soumise à cette brute épaisse qu'était mon père. Brute épaisse, il paraît que je suis comme ça aussi, « la gueule cassée » comme certains de mes camarades aiment m'appeler, je dois y être pour quelque chose, ou bien le faite que je passe plus de temps avec des bleus sur la tronche que sans égratignures doit bien les traumatiser, mais bon il faut bien être quelque chose dans la vie, et quelque chose d'autre que le fils d'un raté du Quidditch c'est pas facile. Car si au commencement tout semble aller de manière plutôt simple, il faut tout de même avouer que ma naissance a créé un petit émoi dans cette famille, déjà parce que j'étais un garçon et que donc je perpétuerai le nom des Flint, enfin si il y a quelque chose a perpétuer je suppose puisque nous ne sommes pas grand chose en vérité au milieu de toutes ces grandes familles de sorciers influentes et riches, mais voilà, je suis né et  tous le monde était heureux de voir que je ne ressemblais pas à un gnome informe vu la consanguinité dont ma famille peut faire preuve, après tout ma mère est la cousine de mon père … Enfin je vous passe les détails, parce que moi même j'ai pas vraiment envie de m’épancher sur le sujet.

Premier chapitre.
Le début de mon enfance c'est déroulé comme toute enfance sorcière, ma mère me préparait du jus de citrouille au petit déjeuner et je n'avais pas le droit d'aller voir la goule du grenier quand on allait chez grand-mère, mais bien évidemment je le faisais à chaque fois. Père était souvent absent, c'était avant tout du à son travail,  mais je ne m'en préoccupait pas trop, j'étais super fier quand j'allais aux match voir notre nom briller en lettres dorés sur sa tenue de Quidditch. « - Viktor regarde c'est ton père qui vient de marquer ! » Viktor, il avait fallut que l'on me donne l'homonyme du héros sportif de mon père, ce cher Viktor Krum, quand j'étais petit je ne m'en formalisait pas trop, tous ce que je savais de Krum c'est qu'il avait été un grand joueur, le meilleur attrapeur du monde pendant un temps, enfin lorsque j'ai grandi j'ai compris que mon père aurait toujours voulut lui ressembler ou se faire remarquer par le Bulgare, mais qu'il était toujours resté désespérément dans l'ombre des autres héros de son époque, comme les Potter, les Weasley, et même les Malefoy … Viktor Krum a été un héros de la résistance contre le Mage Noir, mon père a été mangemort, rien ne pourrais les rapprocher jamais. J'ai déjà vu le tatouage sur son avant bras, mais il n'en parle jamais, je suis un idiot qui ne comprend pas grand chose, mais ça je savais ce que c'était.
Mais je ne suis pas que Viktor, je suis Caïus aussi comme mon grand-père, Caïus Flint, il paraît que je lui ressemble beaucoup, il règle tous les problèmes avec ses poings, ça je ne peux pas lui en vouloir, on n'est pas vraiment des modèles de vertu dans la famille, ce que je supporte moins c'est lorsqu'il lève la main sur ma grand-mère, je n'ai jamais pu lui pardonner et c'est encore pour ça qu'aujourd'hui je ne lui rend visite que rarement, enfin tout ça c'est calmé le jour où … mon père a lâché son balai.

« So rip my pictures from your wall.
Tear them down and burn them all.
»

Chapitre deuxième.
J'ai jamais été bon pour retenir les dates, faut dire que j'ai pas une bonne mémoire non plus, et puis je ne suis pas un cérébrale donc bon, mais cette date là je m'en souviens très bien, nous étions vers la fin du mois de novembre, le vingt-quatre, et ma mère à reçut un courrier express lui demandant de se rendre à Sainte Mangouste, j'ai protesté pour ne pas resté seul à la maison, j'avais huit ans, alors je l'ai accompagnée. La cheminé de l'hôpital Sainte Mangouste est pas très grande, ce qui fait que je me sentait tout tassé, j'étais pas très grand mais déjà plutôt carré pour mon âge, et je peux très bien me rappeler que ce sentiment d'être tout tassé, d'avoir un terrible poids sur les épaules, ne m'a pas lâché durant tous le temps que j'ai passé dans l'hôpital. On nous a accueillit, et mené devant une des chambres de soin,  ma mère tenait mon bras dans ses mains et me serrait fort comme si elle avait oublié que j'étais là et qu'elle avait juste besoin d'avoir quelque chose sous la main. « - … plus jamais remarcher. » j'ai mauvaise mémoire mais certaines choses ne s'oublient pas.
Mon père était allongé dans le lit, à côté de lui il y avait l’entraîneur de l'équipe, une tripoté d'infirmières qui faisaient plus les yeux doux à Olivier Dubois qu'autre chose et quelques membres de l'équipe. Je me souviens que mon père dormait encore et que ma mère avait les larmes aux yeux. Une infirmière a du la retenir de sortir sa propre baguette alors qu'elle s’apprêtait à vouloir arranger les choses par elle même dans le corps de son mari, et on l'a emmené autre part pour qu'elle ne fasse pas plus de dégâts. Je suis resté là, dans un coin à regarder le corps presque démembrer de mon père sans rien dire ni rien faire.

«  Tears don't fall ... »

Quand j'étais plus petit on m'avait dit que pleurer ne servait à rien, que c'était faible et que ça n'arrangeait pas les choses, j'ai compris en cet instant l'inutilité complète des larmes, pas que j'ai été un gamin pleurnichard d'ailleurs, mais il me semble bien que depuis ce jour je n'ai plus jamais eut les yeux humides. Olivier Dubois est venu me voir s'accroupissant à mes côtés, lui pleurait, même avec le visage couvert de larmes il avait cet air suffisant qui le suivait partout sur les terrains. « - Je suis désolé, tout est de ma faute, il faut que tu sois fort pour lui, si tu as besoin de quoi que ce soit je ser... » « - La ferme ! », j'avais huit ans et ce fut la seule chose que je pu dire à ce moment précis. Mon père n'avait jamais vraiment aimé Dubois, et bien qu'ils soient dans la même équipe une sorte de rivalité avait toujours existé entre eux, malgré tous lors des matchs ils savaient se coordonner pour le bien de l'équipe, je savais que mon père était jaloux du faite que l'ancien Gryffondor soit le capitaine, mais il espérait bien un jour avoir ce privilège lui aussi. Mais cela n'arriverait jamais, jamais car ce petit con de capitaine avait trouvé ça drôle de jouer avec un cognard lors d'un entraînement. C'était comme ça qu'il prenait soin de son équipe ? Belle preuve du rôle d'un capitaine. Je n'ai jamais eu l'âme d'un meneur, je suis un suiveur, un gros bras, je suis pas assez malin ou dégourdi pour être un leader mais je sais que ce qu'on attend d'un chef c'est qu'il nous protège, qu'on puisse avoir confiance en lui, pas qu'il vous brise les os et anéantisse votre vie. A partir de ce jour j'ai détesté Dubois, j'ai détesté mon père pour n'être rien de plus qu'un mec brisé, un looser comme il l'avait été toute sa vie, et je me suis détesté pour n'être rien de plus qu'un gosse à l'époque.

Chapitre troisième.
Vivre avec un handicapé, beaucoup trouveraient ma mère et moi courageux et fort, la réalité est bien différente, entre pression familiale, image de parfait petit couple et soutiens mutuel devant le grand monde, une fois la porte de la maison fermée, notre vie ressemblait plus à une engueulade permanente, si ma mère dû prendre un travail minable pour m'assurer un minimum de confort, mon père tomba dans l'alcool, et les vieilles rancœurs remontèrent à la surface, il se montrait froid, distant, bien moins fière qu'il ne l'avait été auparavant, et ne m'adressait plus la parole que pour me demander de lui faire ses petites courses perso' dans le dos de ma mère. J'étais gosse, je ne voulais pas me poser de question, mais je comprenais facilement qu'il y avait des gens qui avaient tous et d'autres qui n'avaient rien, on faisait parti de la deuxième catégorie. Sur le Chemin de Travers on n'allait pas chez Guipure mais dans un petit magasin miteux, et pourtant on parlait encore de mon père dans les livres sportifs. Alors quoi ? C'était ça ma vie ? Être le fils minable et sans grandes qualités d'un mec qui a fini dans une chaise roulante ?
J'avais le droit à des regards de pitié, des anecdotes piquantes sur la manière dont mon père était un formidable poursuiveur, et alors ? Je le savais déjà, alors oui je me suis peut-être un peu renfermé sur moi même, mon seul moyen d'expression devenant mes poings et mes pulsions trahissant bien souvent les émotions les plus violentes qui montaient en moi. Mais personne ne m'en voulait, personne ne me disait rien, parce que personne n'avait le temps de se soucier d'un gamin miteux dans mon genre.
Je suis pas un mec bien, je sais que j'ai pas vraiment ce qu'il faut pour faire parti des personnes qui marqueront l'histoire de la magie, mais je me défend bien, et depuis que je suis tout jeune, j'ai un don pour foutre la trouille aux gens, personne ne se prend d'affection pour un Flint et encore moins pour moi. Alors il faut bien grandir avec ça, lorsque même votre mère n'ose plus vous regarder dans les yeux parce qu'elle y voit toute la noirceur de sa vie.

Chapitre quatrième.
Poudlard, il faut bien y entrer un jour, alors à quatorze ans j'ai reçu ma lettre m'indiquant que j'étais un sorcier, merci de l'info, et que j'étais attendu dans la grande école de magie britannique. Je fus envoyé à Serpentard, comme mon paternel et ma mère avant moi, le Choixpeau, comme Ollivander lorsque j'achetais ma baguette, m'a dit que j'étais fier, ce n'est peut-être pas le meilleur qualificatif, on va seulement dire que quitte à être un sorcier et un fils d'ancien mangemort, autant l'assumer, je ne suis pas un véritable roublard, pas assez intelligent pour être rusé, j'accepte simplement ce que je suis même si ça plaît pas à tous le monde. Je suis pas bavard, certains se demandent même si j'ai la faculté de parler, mais je vois pas trop à quoi ça servirai que je me lie avec les autres, la plus part des gens ne s'approchent pas de moi parce que je leur fait peur avec ma tronche et mes poings et c'est peut-être la meilleure chose qu'ils aient à faire.
Je ne suis pas un sorcier très doué, j'ai même du mal à comprendre ce que je lis, alors ma magie est plus instinctive qu'autre chose, et finalement j'utilise plus les coups que les sortilèges. Médiocre en cours, pas vraiment sociable, il y a pourtant quelqu'un qui m'a remarqué dès les premiers jours, Elizabeth Bloodworth, la fille qui avait tout pour elle, la famille parfaite, la  vie parfaite, les amis parfaits. Elle a remarqué mon trop plein d’énergie et ma faculté de me mettre à dos tout Poudlard et m'a tendu la main. On ne peut pas dire que ça soit à proprement parler une amie, mais je suis son chien de garde, son bras droit, elle me fait faire les choses pour lesquels je suis faite, comme foncer dans le tas ou bien faire la sale besogne, ça ne me dérange pas, il faut bien que quelqu'un le fasse et je suis le plus désigné pour ce genre de choses. En retour elle couvre mes arrières et ne me met pas de côtés, m'offrant même la possibilité d'avoir un avenir malgré ma médiocrité. Je ne suis pas de ceux qui décident, mais de ceux qui agissent.
Lorsque l'Ombre c'est créé elle m'y a intégré, oh je sais bien que certains me craignent et que d'autre se moquent de moi dans l'organisation, on ne me demande jamais mon avis, et je me la ferme en suivant les ordres, ça convient à tous le monde, à moi comme aux autres. J'ai pas envie de finir ma vie comme mon père à regretter mes choix et même si je sais que quelque part je suis les siens, je vois pas vraiment d'autres chemins pour me créer une vie meilleur que celle que j'ai vécu jusqu'ici.
A Poudlard je suis un solitaire qui déambule au milieu de tous ces fils de héros, d'ex-mangemorts, et on s’écarte sur mon passage pour éviter de se prendre un coup, je suis agressif, je le sais, j'ai du mal à contrôler mes pulsions et bien souvent l'Ombre utilise ma force physique et dévastatrice à son compte, mais en dehors de ce qu'on me demande de faire je ne juge pas les personnes qui m'entourent, après tout on me juge bien assez, alors j'ai pas à le faire sur les autres, je serais toujours plus minable qu'eux. Je ferais tout pour l'Ombre et même lorsque je ne suis pas tout à fait d'accord je me tais et je les suis parce que c'est mon rôle et qu'il n'y a rien d'autre à faire pour un type comme moi de toute façon.

« I will fight, one more fight
Don't break down in front of me.
 »

Chapitre cinquième.
L'Ombre n'est pas un jeu à mes yeux, ce n'est pas un club, ce n'est pas un moyen de vivre des sensations fortes, mais c'est l'endroit où je trouve vraiment ma place, et si aujourd'hui le monde magique est encore en bouleversement, ce n'est peut-être pas un mal. On ne retiendra jamais mon nom comme celui d'un héros peut-être, jamais comme celui d'un grand joueur de Quidditch (je m'en sors bien sur un balai et l'équipe de Serpentard a souvent voulut m'engager dans ses rangs mais plus je me tiens loin d'un terrain mieux je me porte...) mais peut-être que je pourrais servir à quelque chose dans l'écriture de cette nouvelle histoire de notre monde … le cinquième chapitre n'est pas terminé, si nous écrivions la suite ensemble ?









Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 21:34

Fliint!! T'es bien plus beau que ton aïeul^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 21:37

Bienvenue parmi nous joli garçon ! **
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 21:53

Fliiint
Merci de tenter ce PV, je crois que c'est un de mes favoris
Bienvenue ! Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas à venir nous embêter Oooh, que j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire et puis Nico il est farpait

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 22:03

Merci vous trois  
Oui effectivement ce petit Viktor est bien plus beau que ne pouvait l'être son paternel ^^ !

Alesya, je crois qu'en faite ce PV était fait pour moi ...  un personnage Gallois, des citations de Bullet for my valentine et Nico en avatar  en plus de ça un caractère super intéressent à jouer, j'ai littéralement sauté dessus !!

Encore merci pour l'accueil :D je m'en vais de ce pas me remettre à cette fichouille ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 22:05


Viktor écrit comme mon pôpa !!! Toi et moi, on va s'entendre    

Puis excellent choix de pv !!! Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 22:57

Sergueï A. Krum a écrit:

Viktor écrit comme mon pôpa !!! Toi et moi, on va s'entendre    
Je pense que tu vas t'entendre avec son poing, j'sais pas pourquoi, intuition What a Face

Tant mieux si j'ai fait, par pur hasard, chaussure à ton pied en l'écrivant

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Lun 4 Nov - 23:36

Sergueï, fait attention à toi, comme le dit Alesya, il risque d'y avoir plus de coups que de câlins de la part de Viktor, mais ça ne nous empêchera pas de trouver un lien ... ;D mais merci pour cet accueil  

Alesya, oui bravo à toi pour ce PV tellement parfait  

Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 26/10/2012
Parchemins écrits : 676
Statut : Fiancée enfuie, largué par son petit copain, en relation extra-incestueuse avec sa cousine d'amour
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 0:10

MWHHAAHA un Flint et quel Flint en plus Bienvenue là, trèèès bon choix de PV ! (et tapez pas sur Sergueï, c'pas sa faute si c'est un blaireaaau ~)

•••••••••••••••••••••••••••••

now i'm haunted.
Stood there and watched you walk away from everything we had but I still mean every word I said to you. Something's made your eyes go cold. Come on, come on, don't leave me like this. I thought I had you figured out. Something's gone terribly wrong, you're all I wanted. @ ALASKA.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 10/11/2012
Parchemins écrits : 1449
Statut : Heart under arrest
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 0:42

VIKTOOOOOOOOOOOOOOOOOOOR

Bienvenue et bon courage pour cette fichette

•••••••••••••••••••••••••••••

Bite into me harder

Now I must admit that I have played a part in the way that things have gotten out of hand, but it's escalated almost to an art. I want to fix him but I don't think I can. I'm falling deep into a pit of vipers over me, over me and I can't break free. Secrets run deep when you're in a pit of vipers, slithering, whispering, feel the venom poisoning me.
©️ Silver Lungs & Simon Curtis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 1:04


FINN ♥️ Enfin le beau jeune homme qui le joue (a)
Quel beau choix  *regrette qu'Eno n'ait pas de sein* xD
Bienvenue parmi nous  
Bon courage pour ta fiche ~*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 7:25

*se noie dans sa bave*

ce pv est aussi un de mes préférés je crois bienvenue par ici, courage pour ta fichette ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 7:58

Bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 9:40

Merci, merci, merci, merci, merci !  
Je suis contente de créer tant d'enthousiasme :D je m'applique sur la fichouille, j'espère la terminer bientôt pour botter le train à tous ce joyeux petit monde ;3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 13/04/2012
Parchemins écrits : 1281
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 11:40

CE PV CE PV fais-y honneur mon grand, le Flint c'est le plus cool de tous les temps (à mon gout ) bienvenue ici ! nous faudra un lien, pour sur ♥️

•••••••••••••••••••••••••••••

I saw your picture hangin' on the back of my door, won't give you my heart no one lives there anymore. And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends here we go again.


I'm not in love


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 12:54

Merci Monsieur Goyle de me mettre la pression  
Mais je promet de m'efforcer à faire du mieux que je peux avec ce PV, et pour la lien ça sera avec grand plaisir (parce que bon Goyle hein et puis ASH  ) bref merci pour l'accueil Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 26/01/2013
Parchemins écrits : 1758
Statut : Un joli bordel désorganisé.
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 12:57

Bienvenue, bienvenue.

Viktor comme Viktor Krum c'est ça ? ton choix de PV est trooooooop cool et l'avatar (que je ne connaissais pas du tout je dois l'avouer) m'a totalement convaincu de t'accorder mon attention la plus minutieuse j'te préviens mon vieux t'es stalké What a Face 

Encore une fois ! Bienvenue et bon courage pour ta fiche  

•••••••••••••••••••••••••••••



∞ le temps seul révèle l'homme juste
un seul jour dévoile le perfide

(c) dusty scarecrow


Un Sixtouchat pas très content :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 16:26

Oh mon dieu je suis stalké !  
En tout cas merci de porter de l’intérêt à Viktor, j'ai mis beaucoup d'amour dans cette fiche, malgré tout je ne suis pas super contente du résultat. J'ose espérer que cela ira quand même =/

Voilà fiche terminée Wink
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 17:49

Je te remonte en ZA pour la suite de la validation mais serait-il possible d'effectuer une petite relecture ?

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 19:51

Aaaah mais c'était plein de fautes et illisible !  
j'écris rarement à la première personne ça a du me perturber -_-
désolé, j'ai corrigé, j'espère que cette fois c'est bon (c'est vrai que j'ai pas vraiment les yeux en face des trous ces derniers temps ...) 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    Mar 5 Nov - 21:23

Omg, encore un canon.   Bienvenue ici !  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong    

Revenir en haut Aller en bas
 

VIKTOR CAÏUS • There's always something different going wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Viktor Fasth G (Detroit)
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Le hasard aime a se moquer parfois | Viktor de Missède
» Entre préparatifs et traditions / Viktor
» Une Arrivée fort attendue ~ une demande particulière.[Viktor. Kathleen. Aelalia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations refusées-