FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
MessageSujet: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 15:30


Willow Bluebell Perkins


(coldplay)▽ When she was just a girl, she expected the world. But it flew away from her reach.
carte d'identité
Nom : Perkins, nom ni connu, ni répandu qui pourtant lui vaudra tous les malheurs du monde.  Prénom(s) : Willow en premier choix, car c'est sa défunte mère qui adorait ce prénom et la résonance qu'il avait. Elle a beau ne pas l'apprécier, elle reste fière d'avoir un prénom aussi peu commun. En deuxième choix, c'est Bluebell, là encore pas très connu. Et pour cause, c'était la nom de jeune fille de sa mère. Surnom : Blondie, généralement. Ou Blue par ses proches amies (c'est à dire, presque personne) Âge : Vingt-trois ans depuis peu, elle fait cependant un peu plus vieille que son âge. Probablement grâce à son élégance et jadis, son assurance. Date et Lieu de Naissance : Née à Glasgow en Écosse, le vingt-six novembre 1999.  Nationalité : Écossaise, par son père. Anglaise, par sa mère. Pureté du sang : Née-moldue, elle n'a jamais porté un quelconque intérêt à ce détail d'ailleurs. Et pourtant... Elle aurait peut-être dû être moins vindicatif à l'égard de ceux qui l'ont torturé toutes ces années de scolarité à Poudlard. Ancienne maison : Un coeur d'or, un courage d'aplomb, c'est une ancienne lionne, prête à rugir et se battre pour défendre ceux qu'elle aime et sortir les griffes lorsqu'on l'approche de trop près. Filière choisie et année : Ayant redoublé sa première année, elle est actuellement en deuxième année dans la filière des flores et zoologie. Elle adore réellement ce qu'elle fait et aimerait continuer un master pour devenir botaniste.  Job étudiant : Aucun, elle préfère se concentrer sur ses études et n'est pas assez stable mentalement pour en venir à avoir un job étudiant. Orientation sexuelle : Complètement et entièrement hétérosexuelle. Elle était d'ailleurs considérée comme une vraie croqueuse d'hommes, avant. État civil : Mariée depuis quelques semaines à son meilleur ami, Nikolaï Troubetskoï par une simple erreur de bon jugement. Quelques verres à Las Vegas et le tour était joué, ils se dirent oui dans la chapelle d'Elvis Presley. Si la situation est délicate, elle l'est davantage dans le sens où Willow est folle amoureuse de lui depuis qu'ils sont tout petits.

le sorcier en toi
Baguette : Bois de cerisier, à peu près une trentaine de centimètres, plutôt souple. Elle comporte à l'intérieur un crin de licorne, excellente donc pour les sortilèges de protections. Assez créative dans l'âme, Willow a fait en sorte que le bas de sa baguette soit tressé. Patronus : Jadis, son patronus était une colombe qu'elle arrivait à faire apparaitre en pensant simplement à son premier baiser avec Nikolaï. Cependant, maintenant elle n'arrive absolument plus à le faire apparaitre. Épouvantard : Sa plus grande phobie est sans nul doute les mangemorts. Surtout depuis qu'elle s'est faite kidnappé il y a quelques mois, elle les redoute réellement et ne cesse de faire des cauchemars où ils viennent la hanter. Particularité : Elle n'a aucune particularité, si ce n'est quelques cicatrices sur le corps. Traces incontestables des longues tortures que lui ont infligé les mangemorts durant sa captivité. Options choisies & métier envisagé : Bonne élève, elle a prit deux options en plus des matières normales qu'elle se doit d'étudier pour devenir botaniste : langue ancienne (atlante) et potions. Avez-vous déjà fait usage de la magie noire ? Non, jamais. Elle a bien trop peur des conséquences et de toute manière, la magie noire ce n'est pas son truc. Elle s'en sort déjà très bien avec la magie blanche. Plutôt Ombre ou Ordre ? Pourquoi ? Aucun des deux. Elle préfère éviter de s'impliquer dans cette petite guerre. Elle considère qu'elle a déjà assez été touché par les mangemorts. Que pensez-vous de l'attentat de Poudlard ? Elle est sans nul doute sous le choc. Elle n'aurait jamais pensé que Poudlard pourrait être la proie des mangemorts. Ou des enfants de mangemorts. Le château est si bien protégé que ça lui parait tout de même étrange. Elle est cependant très heureuse de ne plus y être et éviter ainsi tous problèmes. Cependant, elle craint pour la sécurité à l'université d’Édimbourg.  Le Chicaneur affirme que les mangemorts seraient de retour, quand le Ministère le nie farouchement. Qu'en pense votre personnage ? Elle sait qu'ils sont de retour, elle a même fait les frais de leur grand retour super secret. Elle fut l'une de leur première victime, kidnappée et torturée. Peut-être parce qu'ils considéraient qu'une sang de bourbe n'avait pas son mot à dire et qu'elle l'ouvrait probablement trop. Ce qui était le cas, lorsqu'elle était à Poudlard. Le Ministère de la magie est vraiment aveugle et agira encore une fois, trop tard. Êtes-vous inquiet pour votre sécurité, celle de vos proches ? Bien évidemment. Elle vit dans la peur et ne peut s'empêcher de trembler en entendant un bruit suspect. Elle est persuadée que les mangemorts reviendront la chercher pour finir leur travail. Et elle craint tellement pour la vie de Nik, lui qui est trop proche d'elle, lui qui la protège et l'aime comme sa propre sœur. Elle pourrait mourir si jamais un malheur lui arrivait.


le moldu derrière tout ça
Pseudo : Je suis connue sous le doux nom de Lizzie. What a FaceÂge : Vingt ans, depuis presque un mois.  Avatar : La seksi Bar Refaeli a accepté de me prêter son joli minois pour interpréter Willow. Fréquence de connexion : Etant donné que hri, cay la baaaase. Bah.. Pratiquement tout le temps connectée. Comment as-tu connu le forum ? Par Lizry, la coquine.  Code : WI10 Copyright : tumblr & fanpop sont mes keupins.  
Personnage : [x] Inventé, [ ] Scénario, [ ] Poste Vacant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 15:56


Psychotic princess



Chapitre un
The birth of a lioness    


D'un œil avisé et particulièrement méfiant, une petite fille à la chevelure dorée observait les différents groupes de gamins qui jouaient dans le parc juste à côté de chez elle. Pour la énième fois, son père et elle avaient déménagé et se retrouvaient finalement à vivre dans un quartier malfamé de Londres, près d'un square où voleurs et dealers se donnaient rendez-vous à toutes heures de la journée. Mais ça n'inquiétait pas son paternel de savoir qu'elle pouvait trainer dehors quand l'envie lui prenait. Il ne disait jamais non de toute manière et il cédait à tous ses innombrables caprices, quels qu'ils soient. Parce qu'elle était comme ça, la petite Willow : capricieuse à souhait et ô combien déterminée quand elle voulait quelque chose. On ne lui disait jamais non. Parce qu'elle savait s'y prendre avec ses grands yeux bleus, ses longs cheveux blonds et sa bouille angélique. Mais pas que, en plus de posséder une beauté naturelle pour un âge pourtant si jeune, elle était intelligente. Vive et maline, il était rare de voir quelqu'un surpasser ses capacités mentales de manipulatrice. Oh oui... Willow avait toujours ce qu'elle désirait. Alors, quand un petit garçon pas plus haut qu'elle et rebelle à souhait lui refuse catégoriquement d'être son ami, ça ne lui plait guère à la petite blondinette. Et pire, ça l'obsède. Personne ne lui dit non. Et certainement pas un petit péteux qui s'amuse à casser les jouets des autres gamins. Et parce que pour la première fois de sa vie on lui disait non, Willow su en rencontrant Nikolaï qu'ils seraient amis pour toujours. C'est donc pour ça qu'elle s'interposa entre lui et le petit gros du quartier quand elle comprit que Nikolaï était en position de faiblesse. Rémy, cette grosse brute sans cervelle lui courait après depuis le jour où elle était arrivée dans le voisinage. Soit disant il était amoureux d'elle et il voulait l'épouser. Mais la blondinette n'était nullement intéressée, ne voyant en lui qu'un simple idiot s'amusant à effrayer autrui juste grâce à ses bourrelets et son air de petit chien. Au moment même où elle se mit devant le gros bonhomme, elle comprit immédiatement que c'était la chose à faire. Il venait de voler l'argent de son futur ami et absolument pas dupe, la petite fille se demanda si ce n'était parce que la victime de cette situation l'intéressait grandement. D'un doigt accusateur, elle fit donc ce qu'elle savait faire le mieux : du chantage. Et comme à son habitude, sa tactique fonctionna et Rémy rendit immédiatement ce qui appartenait à Nikolaï avant de tourner le dos, vaincu. Personne ne rivalisait avec elle. Un air victorieux sur son visage, elle se retourna vers le garçon et lui rendit son argent. Lui qui s'était fait une réputation de terreur des bacs à sable devait se trouver bien bête, maintenant. Elle en profita donc pour donner un coup bien fort et lui rappeler qu'il avait beau effrayer les autres, c'était elle la plus maline et elle qui avait les cartes en mains. Sa volonté était qu'ils soient amis parce qu'elle sentait que c'était la meilleure chose à faire. Elle le lui fit donc comprendre avec son arme secrète mais qui fonctionnerait aussi bien sur lui qu'elle n'a fonctionné sur Rémy : le chantage.

Et cela fonctionna. Les mois passèrent, puis les années et Willow avait finalement réussi à se faire une place dans le cœur solitaire de Nikolaï. Comme elle l'avait soupçonné, ils avaient besoin l'un de l'autre et étaient devenus des inséparables.



Chapitre deux
Hear me roar    


Tout en buvant son chocolat chaud, Willow observa une nouvelle fois sa salle commune aux couleurs rouges et dorées et ne put s'empêcher de soupirer d'aise. Elle était confortablement installée sur un des canapés moelleux, pile devant le feu de cheminée qui réchauffait la pièce et caressait ses joues d'une tendre chaleur. Elle était une sorcière. Elle, Willow Perkins, la pauvre petite fille qui venait d'un quartier malfamé et n'avait jamais obtenu grand chose de la vie malgré ses beaux yeux bleus. Elle avait désormais la chance d'appartenir à un monde extraordinaire, fait de magie et de beauté invisible aux yeux des plus normaux. Elle avait été effrayée quand on lui avait apprit la nouvelle, elle avait même pensé à une mauvaise blague mais l'histoire avait finalement été très sérieuse. Et si elle avait été perplexe au début, tout changea quand elle fit sa première apparition au Chemin de Traverse. Ces dernières semaines avaient été folle en émotion, tout particulièrement de la part de son père qui se retrouvait maintenant seul à la maison. Elle n'avait jamais été proche de son paternel mais elle l'appréciait assez pour lui envoyer des lettres et lui donner de ses nouvelles le plus souvent possible. Il avait toujours été si gentil et si attentionné avec elle. Il avait même versé une larme, ce matin quand elle était montée dans le Poudlard Express.

Oh oui... Tant d'émotions, tant de vécu, tant de choses à voir et à découvrir. Cette journée, par exemple, où elle avait découvert le château ainsi que son organisation. On lui avait expliqué dans le train les différentes maisons où on pouvait être envoyé à Poudlard et son choix fut vite arrêté sur Gryffondor. Elle savait et sentait qu'elle y avait sa place. Et ce fut effectivement là que le Choixpeau l'envoya. Parmi les plus braves et les plus courageux.

Mais cette aventure était particulièrement extraordinaire parce qu'elle n'était pas seule à la vivre. Assis à côté d'elle, Nikolaï s'était endormi, la tête penchée en arrière, la main dans la sienne. Ils étaient liés pour toujours, c'était une vérité que Willow savait mais que son meilleur ami semblait éviter. Ils ne pouvaient vivre l'un sans l'autre et être séparés, ils n'avaient jamais réussi à tenir. Et durant les quelques années de leur amitié, maintes disputes avaient failli les séparer. Mais il y en avait toujours un qui revenait vers l'autre. Ensemble, ils étaient un tout. Ils s'étaient trouvés et même si ça n'avait pas été simple au début, la blondinette avait réussit à se faire une place dans sa vie et dans son cœur. Et ça, ça n'avait pas de prix. C'était une fierté. La terreur des bacs à sable était à elle. Pour toujours et à jamais.

**

« De quoi tu m'as traité, espèce de sale troll des cavernes ? » cracha-t-elle en empoignant d'une main la cravate verte d'une de ses camarade de classe. Si elle employait rarement la violence et qu'elle préférait généralement utiliser des procédés plus vicieux pour se venger ou faire flancher ses ennemis, il y avait parfois des jours où elle rentrait dans le tas sans se soucier des conséquences. Et dans ces moments-là, elle était parfois redoutable. La rouquine qui l'avait insulté de sale sang de bourbe se rétracta et plissa les lèvres en voyant la fureur émaner de Willow. Cela faisait quatre ans que ces insultes et provocations duraient et elle en avait plus que marre. Elle commençait à perdre patience, à être lasse de voir que le sang comptait tellement pour certains sorciers (généralement les Serpentard). Elle voulait taper fort afin de montrer l'exemple et ne plus jamais être embêtée par ces espèces de consanguins dénués de cervelles. Au moment où elle leva son poing, elle fut néanmoins stoppée dans son élan et on l'attrapa par la taille, la poussant en arrière. Elle se débattit et mit un méchant coup de tête à son oppresseur. Ce dernier lâcha un râle de douleur et elle comprit aussitôt qu'il s'agissait de son meilleur ami. Tout en se débattant, elle se retourna et put voir le visage ensanglanté de Nikolaï. Son nez pissait le sang mais il ne semblait pas s'en préoccuper. « J'peux savoir c'que tu fiches ? » lui demanda-t-il d'une voix hachée à cause de son impossibilité à respirer normalement, vu les dégâts qu'elle lui avait fait. « Cette chienne m'a traité de sang-de-bourbe ! » repiqua-t-elle comme si c'était une excuse. « Et ? Depuis quand tu t'abaisses à ça ? T'as pas compris que c'est ça qu'elle attendait depuis le début ? » Elle lâcha un râle de frustration et tapa du pied. Bien sûr que si qu'elle le savait. La blonde se retourna donc vers son ennemie et la pointa du doigt. « Insulte-moi encore une fois et c'est pire que ma violence qui t'attendra, McAllister. » vociféra-t-elle d'une voix mauvaise. Puis, elle attrapa son ami de toujours et l'emmena directement à l'infirmerie sans lui demander son avis. Elle savait qu'il détestait aller là-bas mais ce n'était certainement pas pour ça qu'elle allait se gêner. Elle faisait ce qu'elle voulait, quand elle voulait.

« Par la barbe de Merlin ! Qui vous a fait ça, monsieur Troubetskoï ? » demanda l'infirmière en voyant les litres de sang qui coulaient sur son visage et sa tunique de sorcier. Enervée, mais vive, Willow ne laissa pas une seule seconde le temps à son meilleur ami de répondre et suivit ses conseils ou plutôt sa méthode de peste habituelle quand elle voulait se venger : « C'est Joanna McAllister. Elle l'a attaqué quand il a voulu me défendre après qu'elle m'ait insulté de... De... » Willow fit comme si elle était effondrée et se mit alors à pleurer, comme blessée par tant de cruauté quand en vérité, cela ne lui faisait ni chaud, ni froid. « De quoi, miss Perkins ? » « De sang-de-bourbe » finit-elle par dire en pleurant davantage, l'air complètement dévastée. L'infirmière parut choquée et installa Nikolaï sur un lit tout en lui donnant une potion à boire. Puis, elle s'excusa un instant, le temps d'aller voir le directeur pour lui parler de cette affaire.
Aussitôt que l'infirmière passa le pas de la porte, Willow cessa immédiatement de pleurer, prit un mouchoir et s'essuya ses fausses larmes de crocodile. « Tu sais que tu es impitoyable, parfois ? » dit alors Nikolaï en secouant la tête, un sourire amusé sur le visage. « Je ne vois pas de quoi tu parles, j'ai juste suivi tes conseils. » répondit-elle avec un sourire malicieux tout en lui attrapant sa main. « Tu m'étonnera toujours » lâcha-t-il en la regardant avec une petite lueur mystérieuse dans les yeux, auquel elle répondit d'un murmure assuré : « C'est pour ça que tu m'aimes. »
Puis, elle posa ses lèvres sur les siennes pour un chaste baiser. Juste pour le remercier et s'excuser. Juste pour lui dire à quel point son cœur criait en silence.

Quelques jours plus tard, une rumeur circula et déclencha une vague d'injustice chez les serpents : Joanna Mcallister avait été renvoyé.




Chapitre trois
When I fell in love with my twin brother  


D'aussi loin qu'elle se souvenait, elle avait toujours été amoureuse de Nikolaï. Elle le considérait comme son âme-sœur, son tout et l'amour de sa vie. Elle était cependant consciente du fait que ce n'était pas réciproque. Il l'aimait, oui. Mais d'un amour purement platonique et amical. Ils avaient pourtant tout fait ensemble : de leur premier baiser à leur première fois. Ils avaient partagés tant de moments, tant de tendresses, tant de choses. Toutes ces années s'étaient écoulées et patiente, Willow avait toujours su qu'un jour ou l'autre, il se rendrait compte qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. Alors, en attendant ce jour, elle continuait malgré tout de vivre, de profiter de sa jeunesse et d'avoir des petits-amis. A Poudlard, elle en eut des tonnes, des visages qui se succédèrent au gré de ses envies et de ses besoins. Mais un resterait pour toujours dans ses souvenirs et dans son cœur : Raleigh Hill.

« Il m'a encore menacé. » Lovée dans les bras de son petit-ami sur le lit qu'elle avait créé dans la Salle sur Demande, Willow releva légèrement la tête et posa son menton sur le torse de Raleigh. « Qui ça ? » Demanda-t-elle en fronçant les sourcils, étonnée de voir qu'on pouvait le menacer sans s'attirer ses colères. « D'après toi... » souffla-t-il en levant les yeux au ciel. Sentant la confrontation venir, la lionne reposa sa joue contre la poitrine du brun et ne répondit pas. Depuis quelques semaines, c'était là leur cause de dispute numéro une : Nikolaï et la place qu'il avait dans la vie de la jeune femme. Soit disant, son meilleur ami s'en prenait régulièrement à Raleigh depuis qu'il avait comprit que la relation entre lui et Willow perdurait. Et pour cause, la demoiselle était attachée à son Jules. Cela faisait un an que ça durait, déjà. Quotidiennement, ils ne cessaient de se chamailler et de se prendre la tête pour un rien mais ils étaient attachés l'un à l'autre. Dès qu'elle l'avait aperçu lors de leur première année ensemble, elle sut qu'ils s'entendraient bien tout comme elle avait su que Nikolaï et elle seraient ensemble pour toujours. Il y avait ce petit truc entre eux, cette étincelle et cette attirance qui dépassait l'entendement. Dès lors, elle avait été attirée par lui et réciproquement. Cependant, ils mirent du temps à se mettre officiellement ensemble. Probablement parce qu'ils savaient que ce ne serait pas une petite relation comme ça, que ça serait quelque chose de profond, d'intime et de passionné. Ils s'entendaient comme chien et chat mais ne cessaient de revenir l'un vers l'autre. Willow le trouvait différent des autres, il dégageait cet aura rassurant qui la mettait toujours à l'aise. Pour elle, ils étaient liés. D'une façon intime et ancrée dans le temps. Elle ne savait pas s'ils étaient destinés à être ensemble pour toujours, cependant elle savait que Raleigh ferait toujours parti de sa vie. Quoi qu'il fasse, où qu'il aille. Et ça avait quelque chose de réconfortant ; de se dire qu'il y avait quelqu'un d'autre que son meilleur ami qui pouvait être là pour elle, dans n'importe quelle situation.

Le hic finalement, était peut-être le fait qu'ils partageaient autre chose qu'un tendre amour de jeunesse.

Les semaines s'écoulèrent et ils finirent par se séparer après une énième dispute. Les tensions étaient trop grandes pour qu'ils puissent continuer ainsi. C'était avec un certain regret qu'elle le laissa donc s'en aller, agacée par le fait qu'il mettait Nikolaï comme responsable des crises que traversaient leur couple alors qu'il était finalement évident qu'ils n'étaient plus fait pour être ensemble.




Chapitre quatre
It's where my demons hide  


Roulée en boule au fond de sa minuscule cellule, Willow se balançait d'avant en arrière en essayant de se raccrocher à une fine lueur d'espoir. Plus les jours passaient et plus elle se sentait défaillir ; elle n'était plus très loin de la fin, elle le sentait. Combien de temps était-elle ici ? Des jours ? Des semaines ? Des mois ? Peut-être plus. Elle avait finit par perdre la notion du temps. Tout ce dont elle se souvenait clairement, c'était la folie qui s'était emparée d'elle quand elle avait osé défier le destin en se fritant publiquement avec un énième rejeton de mangemort. Elle l'avait humilié, comme elle avait humilié les autres de sa catégorie et fière d'elle, elle avait bu jusqu'à n'en plus pouvoir. Intrépide et sans penser aux conséquences de ce trait de caractère, elle n'avait pas prit en compte les gardes de ses autres camarades de premières années. A l'époque, tout ce qu'elle désirait c'était combler le vide de Nikolaï encore à Poudlard en buvant et en ramenant n'importe qui chez elle. Aussi, elle aurait peut-être dû se méfier quand sa dite victime de la soirée s'était proposée à la ramener chez elle, trop ivre pour rentrer seule. Car quand elle rouvrit les yeux le lendemain, elle s'était retrouvée enchainée dans une petite cave qui puait l'humidité, le métal, le sang et surtout la mort.

Au début, elle avait tenu bon. Elle était restée forte et courageuse comme cette lionne qu'elle était. Rien ne l'effrayait, rien ne la touchait. Ils avaient beau la frapper, la torturer avec de la magie noire, l'insulter et la traiter comme une pauvre chose, elle n'avait pas montré une once de peur. Jusqu'à ce qu'ils ramènent un détraqueur. Là, petit à petit, elle s'était confrontée aux noirceurs de la vie et cédait de plus en plus à la folie et à la dépression. Elle était forte, pourtant. Incassable. Donc une infime partie d'elle-même continuait à se battre en essayant de se raccrocher à des souvenirs heureux. Mais plus ça allait et plus ils étaient rares. Comme oubliés par les multiples baisers du détraqueur qu'elle avait reçu. (uc)








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 16:12

MOH T'ES BONNE!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 16:15

Re-bienvenue belle-gosse !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 17:10

Hellow beauté  
TU SERAS BIENTOT A MOI *muhahaha*  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 17:13

rebienvenue bonnasse, bonne fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 07/04/2013
Parchemins écrits : 520
Statut : C'est compliqué
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 17:25

Bar Rafaeli  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Jeu 24 Oct - 19:05

Ca va il s'met bien le Nikolaï !
Rebienvenue, choupette ♥

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Ven 25 Oct - 6:51

re-bienvenue t'es bonne comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Ven 25 Oct - 8:25

Re bienvenue toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Ven 25 Oct - 14:59

hey les n'amours.
merci pour vos messages, vous êtes les meilleurs du monde. je réclame un lien avec vous tous, parce que vous aussi vous êtes trop graou.
love.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 17/09/2013
Parchemins écrits : 291
Statut : FOR YOU ALONE, I WILL BE WEAK.
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Ven 25 Oct - 16:03

Omg, limite j'suis jelly du Nikoko.
(j'ai dis 'limite' hein les filles, pas taper )
Bar   
R'bienvenuuuue What a Face 

•••••••••••••••••••••••••••••

everyone has a past, remember this.

each one of us carries cemetaries.

beneath our skin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 30/07/2013
Parchemins écrits : 405
Statut : VÉRITABLE BORDEL IMPROVISÉ
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Ven 25 Oct - 17:34

Encore un compte mon chou !  
Re-bienvenue et bonne chance pour la suite de la fiche, puis excellent choix d'avatar : Bar Rafaeli est vraiment sublime.

•••••••••••••••••••••••••••••

i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Ven 25 Oct - 18:41

t'es dingue

LOVE DANS TA BELLE FACE MA CERISE I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Mer 30 Oct - 20:20

Re-bienvenue parmi nous !

J'ai hâte de lire ta fiche ! Bon courage **
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 25/06/2013
Parchemins écrits : 65
Statut : OUR HANDS PART SO OFTEN, I FEEL MY FINGERS SLIP AWAY IN THE VERY MOMENT THEY TOUCH; betrothed to eleazar crouch.
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Mer 30 Oct - 23:56

godfkbnmlp.
re-bienvenue, ô sublaïme willow. damn, tu nous prépares encore un personnage de malade mental. IL VA NOUS FALLOIR UN LIEN. What a Face ( positif, non-négociable. ) ( sorry not sorry. )
anyway, fais nous rêver avec cette fiiche.

•••••••••••••••••••••••••••••


future refonte. personnage encore non-approuvé par le staff.
- bite that tattoo on your shoulder.
so baby pull me closer in the backseat of your Rover that I know you can't afford. Pull the sheets right off the corner of the mattress that you stole. We ain't ever getting older.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Sam 2 Nov - 17:37

merci à tous et à toutes pour vos messages de bienvenue.
vous êtes trop magnons mes chouchous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Dim 1 Déc - 0:19

Alors, cette fiche avance-t-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Dim 1 Déc - 19:55

doucement mais sûrement.
promis, j'essaye de la finir vite. mais avec les tonnes de contrôles à la fac et la panne d'écriture que j'ai en ce moment, c'est pas facile.
bien évidemment, je demande un délai - meuf qui a commencé sa fiche depuis plus d'un mois, tout va bien. Arrow pardon pour l'attente. é.è
Revenir en haut Aller en bas

avatar
HRIen depuis le : 10/11/2012
Parchemins écrits : 1449
Statut : Heart under arrest
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Dim 1 Déc - 20:00

Processus d'aindisation en cours Arrow

Bon courage pour la fac i toussa '-' I love you

•••••••••••••••••••••••••••••

Bite into me harder

Now I must admit that I have played a part in the way that things have gotten out of hand, but it's escalated almost to an art. I want to fix him but I don't think I can. I'm falling deep into a pit of vipers over me, over me and I can't break free. Secrets run deep when you're in a pit of vipers, slithering, whispering, feel the venom poisoning me.
©️ Silver Lungs & Simon Curtis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Dim 1 Déc - 20:06

d'acc, c'est noté pour le délai I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Sam 21 Déc - 19:18


Hello, welcome here, good luck   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    Lun 27 Jan - 14:34

désolée mais je vais devoir supprimer le compte. Réessaie quand tu auras d'avantage de temps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.    

Revenir en haut Aller en bas
 

(willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (willow) ♆ when the wheel breaks the butterfly.
» loot wheel event
» Willow Smith {OK}
» Caroline 'Willow' Floyd
» Jesus take the wheel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Présentations refusées-