FORUM FERMÉ
plus d'informations ici

Partagez | .
 

 (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 7 Mar - 13:14




MERLIN PRIDE FUDGE

blame it on my a.d.d., baby



avatar : jackson frayn-harries


INFORMATIONS

→ Hyperactif, dyslexique, susceptible & fier, arrogant.
→ Protecteur, impulsif, parfois brusque voire violent. Un peu coureur, mais pas briseur de coeur, quoi qu'il s'est calmé au niveau des conquêtes depuis que la Dolohov est dans le tableau.
→ Fouteur de merde notoire, il aime agacer les gens, c'est même un mécanisme de défense. Membre actif de l'Ordre, mais avec des méthodes très Ombres...

RECHERCHES



→ bientôt sur vos écrans.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 7 Mar - 13:14




MESDEMOISELLES

girls see more blood than boys ;



Azazëlle D. Dolohov


» underco.



Gaenor F. Weasley


» underco.



Siobhàn R. Finnigan


» underco.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 7 Mar - 13:15




MESSIEURS

boys will be boys : idiots ;



† Prénom P. Nom


» underco.



† Prénom P. Nom


» underco.



† Prénom P. Nom


» underco.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 06/03/2013
Parchemins écrits : 187
Statut : A LOVER? MAYBE. SOMETHING TENDER, ANYWAY. BUT TENDER LIKE A BRUISE; benjen lestrange.
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 23 Mai - 18:11

M. Pride Fudge a écrit:
Toi, moi, lien What a Face



je viens réclamer mon dû. What a Face
non, sérieux, vu le lien entre pride et meadowe, y'a moyen d'se faire un truc awesomazing. déjà, ils sont tous les deux à gryffi, et souffrent d'hyperactivité liée à un déficit de l'attention ; c'est peu commun, comme points communs (Arrow), j'pense. DU COUP, j'ai eu une idée.
ALORS, pride ayant un an de plus que joy, j'pense qu'il aura eu le temps de se bâtir toute une réputation de petit emmerdeur avant même la première rentrée de weasley. les deux sont répartis à gryffondor, se ressemblent sur pas mal de points et tout le monde – surtout les profs – redoutent un rapprochement entre les deux parce qu'ils sont déjà assez terribles chacun de leur côté, alors, mieux vaut éviter quelques démissions ou dépressions chez le corps enseignant, you see ? du coup, tout le monde s'attendait vraiment à ce qu'ils se tombent dans les bras l'un de l'autre, mais c'est jamais arrivé. peut-être en apprenant qu'ils sont tous les deux hyperactifs et, se dissociant dans leurs ressemblances, se sont rejetés l'un l'autre pour cette raison ; parce qu'ils ne veulent pas d'une relation potentiellement basée sur ça, deux gamins turbulents qui sympathisent parce que, justement, ils sont turbulents. peut-être parce qu'ils auraient préféré être les seuls à souffrir du TDAH et qu'ils se sentent un peu moins uniques, ou une connerie du genre. ou bien qu'ils se ressemblent trop, justement, et que ça les dérange, les agace même de voir, parfois, les mêmes failles, les mêmes manies chez l'autre. parce qu'ils se renvoient un reflet déformé dans le miroir et que ce n'est pas toujours très flatteur. du coup, j'avais songé à une indifférence assez cordiale, à s'ignorer royalement sans pourtant ressentir une réelle antipathie l'un pour l'autre.
et puis, BOUM, pride et meadowe sortent ensemble – même si c'est pour de faux Arrow – et, avec la complicité qui nait entre fudge et black, joy est obligée de le laisser entrer dans son espace vital, de partager le même air que lui. il y aurait eu une certaine gêne, un besoin de s'éloigner parce qu'ils ont tellement passé de temps à s'éviter qu'ils ne se considèrent pas comme des étrangers, mais qu'ils perçoivent l'autre comme quelqu'un de nocif pour leur propre bien. le truc, c'est que galadriel n'est pas chiante, comme fille, assez ouverte d'esprit – sauf concernant les serpys, évidemment Arrow –, et pas vraiment prise de tête mais, quand on s'approche d'un peu trop près de ses proches – famille ou amis –, la lionne montre les crocs. What a Face et, de l'indifférence la plus totale, y'aurait bien eu une certaine tension, quelques regards en guise d'avertissement pas touche à mead, et j'les aurai bien imaginé se lancer dans une compétition, ou un truc du genre – alors que joy est pas du tout compétitive de nature (sauf concernant le quidditch Arrow – ; à celui qui foutra le plus la merde cette semaine, qui fera le plus parler de lui dans l'école de par ses frasques. BREF, c'est la gueeerre. mais la guerre gentillette, hein. Arrow
après, même si pride et meadowe se sont éloignés/ont rompu, ça ne les pas arrêtés tous les deux et ils continuent à se faire des pieds de nez indirectement. et, si tout le monde s'exaspère, se dit qu'il aurait mieux valu qu'ils soient amis ; s'ils pensent tous qu'ils se détestent, il n'en est rien. y'aurait même un certain élan, nouveau, de sympathie entre les deux et, dans leurs ressemblances, ils se comprennent là où les autres ne voient pas plus loin qu'une façade. pour être assez semblables, ils verraient parfois, les failles de l'autre et, plutôt que d'appuyer dessus, ils s'empresseraient de se plonger corps et âme dans leur petite compétition, pour aider l'autre à aller mieux et oublier ses problèmes. en fait, même s'ils refuseraient de l'admettre à qui que ce soit – et surtout par au principal concerné –, ils s'apprécieraient pas mal et seraient une sorte de catalyseur ; oublier le mal, se concentrer sur les conneries à faire à poudlard. ce serait une amitié un peu étrange, sans grand discours – voire pas de discours du tout Arrow –, une amitié qu'on prendrait pour des querelles incessantes ayant pour but de faire exploser l'école mais une amitié quand même, no matter what.
m'enfin, j'crois que c'tait mieux dans ma tête. Arrow

•••••••••••••••••••••••••••••

In my past life, I must have been something wild. Something vast and terrible and joyous and bright, because there is altogether too much fire in me. It devastates me. Pools of light dripping, like ichor, from the curves of my body. The gravity pulling my organs into an orbit, the compulsion to make myself a galaxy. And though everywhere I seek but peace, my hands move of their own volition, shaping cisterns of starlight, drawing war out of the woodwork. Capacity for creation paired with desire to destroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 30 Mai - 10:47

ALORS
me voilà enfin pour répondre, j'ai enfin pensé à venir vérifier *boulette*
DONC, pour Pridou.

Le fait qu'il ne se soit pas rapproché de quelqu'un d'autre avec les mêmes troubles, "failles", que lui, est totalement probable. Pride déteste ses troubles de la concentration, il hait sa dyslexie, il aurait voulut être 'normal', ça lui aurait éviter de se faire frapper par un père impatient et honteux d'avoir un fils incapable d'apprendre correctement. Il n'en parle pas, il refuse de le montrer, d'avoir le moindre traitement de faveur concernant sa dyslexie et il pète les dents du premier à mentionner qu'il est un tant soit peu différent. En somme, c'est son "secret", même si personne n'est assez aveugle pour passer à côté de certains comportements.. les gens ne savent juste pas à quoi c'est dû, ils prennent ça pour de l'arrogance, de la connerie, un goût prononcé pour les ennuis. Seulement voilà, Joy qui débarque et dans l'heure suivante, il aura probablement remarqué que la nouvelle petite Gryffondor a des points communs avec lui. Et pour éviter qu'on le parque avec elle, qu'on les associe, qu'on parle de lui comme ça, il aurait ( parcouruuuu le chemiiiin ) tenu la distance ( et je te hais, de tout mon corps, mais je t'adooooooooore Arrow okay je sors ) - Du coup voilà, indifférence, ils ne sont pas uniques, mais puisqu'ils ne traînent pas ensemble...

La suite me va aussi, rien à redire.

J'ai cependant un petit truc à ajouter. Bien qu'il déteste profondément qu'on l'attaque sur ce genre de chose (du genre à péter les plombs si on mentionne le fait qu'il ne tient pas en place ou ne sait pas écrire correction, zero acceptation de la chose - même si ce sont plusieurs trucs bien différents, lui fout tout dans le même panier), bien qu'il déteste qu'on s'en mêle.. si quelqu'un fait chier Joy avec ça, il interviendra. Presque immédiatement. Un peu fraternel, un peu à se défendre lui plutôt que quelqu'un d'autre, un peu à se mêler de ce qui ne le regarde pas et quitte à ce qu'elle lui arrache un oeil, il interviendra. Les autres pourront penser qu'il se réserve le droit de l'abîmer, il ne démentira pas, il cherchera juste à ce qu'elle ne se fasse pas attaquer là-dessus. ( j'sais pas pourquoi, dans ma tête ça donne un bon RP, Joy qui se fait tabasser / emmerder pour x raisons, quelqu'un qui lâche un commentaire désobligeant sur le fait que là, elle remue moins quand même et Pride qui intervient, alors qu'il ne comptait pas le faire, jugeant qu'elle était à même de se débrouiller... et là suite, la confrontation entre eux, à écrire Arrow ou pas, ouais, c'était peut être mieux dans ma tête aussi )

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 06/03/2013
Parchemins écrits : 187
Statut : A LOVER? MAYBE. SOMETHING TENDER, ANYWAY. BUT TENDER LIKE A BRUISE; benjen lestrange.
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 30 Mai - 15:38

avant toute chose : omfg, kyoooo. *session fangirling terminée Arrow*

j'aime tellement. après, j'pense pas non plus qu'elle ira jusqu'à lui arracher un œil, c'est pas trop son genre. mais, elle pourra toujours répliquer qu'elle n'a pas besoin de lui, qu'elle est une grande fille et qu'il n'a pas besoin de venir la secourir parce qu'elle sait très bien s'en sortir toute seule. après, ça serait plutôt un moyen pour elle de maintenir une relation qu'elle connait, plutôt que s'attacher soudainement à lui parce qu'il la met mal à l'aise, à lui ressembler sur des points qu'elle n'aurait pas préféré avoir en commun avec qui que ce soit. du coup, je pense que, étrangement et malgré son hyperactivité, ses moindres réactions auprès de pride seraient plus calculées, comme une récitation apprise par cœur, tentant de brider son impulsivité pour ne pas regretter quoique ce soit et maintenir leur relation telle qu'elle est. après, même si elle lui tient des discours comme quoi elle n'est pas une demoiselle en détresse à sauver (elle a quand même sa petite indépendance, la chérie Arrow), l'air de rien, elle lui serait assez reconnaissante et, assez surprenant mais elle le considèrerait tout à coup comme un mec vraiment bien, occupant une figure fraternelle comme tu l'as dit... jusqu'à ce qu'il sorte une connerie, lâche une réplique un peu piquante pour la ramener à la raison et que joy le considère comme à son habitude.

omfg, j'adoore tellement ton idée. je les vois tellement s'entreregarder une seconde, genre on pourrait être bons amis, quand même avant de, BOUM, se remettre à se chamailler pour un oui ou pour un non en prenant soin d'éviter le sujet tabou de l'hyperactivité. je suis tellement pour le faire un jour, mais quand tu auras clôturé tes trois-cents cinquante-trois rps en cours, hein.

•••••••••••••••••••••••••••••

In my past life, I must have been something wild. Something vast and terrible and joyous and bright, because there is altogether too much fire in me. It devastates me. Pools of light dripping, like ichor, from the curves of my body. The gravity pulling my organs into an orbit, the compulsion to make myself a galaxy. And though everywhere I seek but peace, my hands move of their own volition, shaping cisterns of starlight, drawing war out of the woodwork. Capacity for creation paired with desire to destroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 30 Mai - 20:01

kyo, c'est la vie.

de son côté, Pride serait limite pire quand elle est là. parce qu'il ne peut pas s'empêcher de penser à son hyperactivité, du coup ça le titille et boom, il n'arrive pas à contrôler. un peu comme parler d'un truc qui gratte et d'avoir soudain envie de se gratter... association foireuse d'un cerveau qui tourne déjà trop vite. du coup je la vois trop en mode Megara " je suis une demoiselle, je suis en détresse, je peux me débrouiller toute seule, au revoir monsieur muscle " mais du coup, il veillerait au grain, faut pas déconner.

ils sont trop mignons, trop cools, ils ont du potentiel... ME GUSTA. *fangirl* donc dès que j'ai un peu de place qui se libère, je te fais signe ( on espère bientôt, faut que je me mette à jours )

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 06/03/2013
Parchemins écrits : 187
Statut : A LOVER? MAYBE. SOMETHING TENDER, ANYWAY. BUT TENDER LIKE A BRUISE; benjen lestrange.
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 30 Mai - 20:52

owuii. à cause de ma meilleure amie, j'me refais une cure de kyo d'ailleurs. Arrow je veux juste une dernière danse avant l'ombre et l'indifférence, un vertige puis le silence c'tait tellement farpait.

MAIS PUTAIN, LET ME LOOVE YOUU.
my pridriel feels.

OWUII. MARRY ME, MARRY ME. (quand tu seras moins overbookée )

•••••••••••••••••••••••••••••

In my past life, I must have been something wild. Something vast and terrible and joyous and bright, because there is altogether too much fire in me. It devastates me. Pools of light dripping, like ichor, from the curves of my body. The gravity pulling my organs into an orbit, the compulsion to make myself a galaxy. And though everywhere I seek but peace, my hands move of their own volition, shaping cisterns of starlight, drawing war out of the woodwork. Capacity for creation paired with desire to destroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 25/08/2011
Parchemins écrits : 5504
Statut : » FIANCEE A VLAD KARKAROFF
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 30 Mai - 20:54

Si tu colles un genou à terre et que tu sors une bague, Mary will marry you. Arrow blague nulle, bonsoir.

Parfait alors *-* PRIDIEL démonte tout, bitches

•••••••••••••••••••••••••••••


† and the snakes start to sing

I'll seek you out, flay you alive... One more word and you won't survive. And I'm not scared of your stolen power, I see right through you any hour. I won't soothe your pain, I won't ease your strain, you'll be waiting in vain... I got nothing for you to gain .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 06/03/2013
Parchemins écrits : 187
Statut : A LOVER? MAYBE. SOMETHING TENDER, ANYWAY. BUT TENDER LIKE A BRUISE; benjen lestrange.
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Jeu 30 Mai - 21:09

et moi qui rigole toute seule comme une idiote. Arrow je cacherai la bague dans la glace de pride.
I SHIP PRIDRIEL TOO HARD.

•••••••••••••••••••••••••••••

In my past life, I must have been something wild. Something vast and terrible and joyous and bright, because there is altogether too much fire in me. It devastates me. Pools of light dripping, like ichor, from the curves of my body. The gravity pulling my organs into an orbit, the compulsion to make myself a galaxy. And though everywhere I seek but peace, my hands move of their own volition, shaping cisterns of starlight, drawing war out of the woodwork. Capacity for creation paired with desire to destroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
HRIen depuis le : 19/02/2013
Parchemins écrits : 469
Statut : × EN TRAIN DE TOMBER POUR DOLOHOV LA DEMONIAQUE
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   Mer 8 Oct - 12:34

Yop, un peu de ménage là dedans Wink

•••••••••••••••••••••••••••••


you are my downfall, you're my muse
my worst distraction, my rhythm, my blues.
I pray — remember me. Through winter's fall and winter's gain, I'll keep your memory. The fire cannot burn you out, the cold shan't see you stilled. If you should ever think to doubt — My love, I will not yield.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (pride) ∆ hear me roar, mugglefucker   

Revenir en haut Aller en bas
 

(pride) ∆ hear me roar, mugglefucker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hear me roar ▬ arkhaan [fiche validée]
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» hear me roar (aurore)
» Kovu McLean × Hear me roar
» Elliot D. Panabaker ⏏ Hear me Roar ⏏ Terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HRI • RPG :: Liens-